Vous faites erreur. Les forces armées d'Haiti doivent...

Kokomakak - February 19 2008, 12:44 AM

Vous faites erreur.

Les forces armées d'Haiti doivent être reinstituées. L'existence de l'armée est prévue et garantie par la Constitution de 1987.

On ne peut parler de respect de la loi mère et en même temps cautionner sa violation.

Aristide, le dictateur féroce, devrait être mis en accusation par la Chambre des Députés et jugé par le Sénat érigé en Haute Cour de Justice pour cette violation flagrante de la Constitution Haitienne.

D'ailleurs il n'était pas à son premier coup: il est celui qui a invité les forces étrangères à fouler le sol de notre patrie.

Il a effacé le geste épique des Héros de 1804 qui ont mis fin à l'arrogance interventioniste et esclavagiste de Napoléon Bonaparte.

Jean Jacques Dessalines, Alexandre Pétion, Henri Christophe, Capois-La-Mort, Gabart, Geffrard, Jean Jacques Acau, Charlotin Marcadieu, l'Amiral Killick et autres sont les porte étendards de cette armée qui a été sacrifiée par un esprit revanchard, sans grandeur, dénoué de tout sentiment patriotique.

Les forces armées haitiennes ont leur place au panthéon de l'histoire pour avoir oser défier et vaincre l'une des plus grandes puissances coloniales de l'époque.

Pendant environ 200 ans les forces armées haitiennes ont réusssi à sauvegarder la nation et à la protéger contre vents et marées.

C'est donc malheureux que des esprits étroits et chagrins confondent une institution publique comme les forces armées d'Haiti avec les éléments qui la composent.

Dans toute institution publique il peut y avoir des gens malhônnêtes qui agissent à leur guise.

Mais à qui revient-il le droit d'effacer cette institution du système étatique?

La logique recommande de renvoyer ou de punir les membres de cette institution qui ont violé les lois ou les règlements plaçés en balise.

Les généraux, les officiers et soldats qui ont violé les règlements des forces armées et la Constitution haitienne auraient dû être punis conformément aux lois en vigueur ou amnistiés selon le degré d'implication de chacun.

C'est ce que les gens lucides attendaient de la part du Président Aristide.

Il est tout à fait inconcevable qu'un individu ait pu prendre sur lui même la responsabilité de se défaire d'une institution étatique dont l'existence est garantie par la loi mère.

Beaucoup de gens diront que les forces armées haitiennes sont à l'origine des coups d'état ou instigatrices de flagrantes violations des droits de l'homme.

Nous ne disons pas le contraire.

Mais la question aurait pu être reglée d'une autre façon.

Les armées chilienne, brésilienne, argentine et autres qui composent la Minustah ont réalisé pas mal de coup d'états et ont provoqué la disparition de milliers de personnes.

Où sont-elles aujourd'hui?

Ont-elles été dissoutes par les chefs d'état argentin, brésilien ou chilien?

Des responsables ont été punis mais les forces armées en tant qu'institution légale et constitutionnelle ont survécu les bouleversements socio-politiques.

Aujourd'hui nous chantons alléluia pour les forces armées brésilienne, chilienne, argentine, équatorienne mais nous crachons notre fiel et notre dégoût sur les forces armées d'Haiti.

Nous sommes arrivés à un carrefour historique.

Nous devons faire un choix courageux: accepter le retour des forces armées haitiennes.

Il est temps de mettre fin à l'acte arbitraire qu'a commis le Président Aristide à son retour d'exil en 1994.

Et ce sera justice.

Posted by Trebu Patriote on 6/28/07 5:21 AM

Subject:

THE ARMED FORCES OF HAITI NEEDS TO BE RE-INSTATED.

Your Honorable: Rene Preval, It is my firm and distinctive belief to say a country with no Armed Forces is no Country...

Direct replies to this message:

Neg la poze yon gros question, ki mande reflection...

Okay guy, I left Haiti a very very long time ago...

Return to Message List