haiti 15 octobre 2010 seizieme anniversaire de l'occupation...

Nadege Gernain - April 23 2011, 12:16 AM

HAITI 15 OCTOBRE 2010 SEIZIEME ANNIVERSAIRE DE L'OCCUPATION: LES HOMMES DE L'OCCUPANT par Stanley Lucas

Le Mercredi 6 Octobre 2010 Yvon Neptune l'ancien Premier Ministre de Jean Bertrand Aristide nous apprend que la these de kidnapping de 2010 a ete un mensonge fabrique par Aristide et que ce dernier a remis officiellement sa demission.

voir: radiokiskeya.com/spip.php?article7105 C'est un peu ca le profil de l'ancien president.

Il n'assume jamais les consequences de ses decisions et se cache toujours derriere des mensonges.

C'est un peu la meme approche apres sa demande officielle d'occupation d'Haiti par les Etats Unis en Septembre 1994. Il demanda officiellement l'occupation de son pays et plus tard va essayer de s'en demarquer apres "son ti dezod".

Voir le video d'Aristide remerciant au Pentagon le Ministre americain de la Defense William Perry et le General Shalikasvili, cliquez ici: c-spanvideo.org/program/60373-1 Jean Bertrand Aristide le demandeur officielle de l'occupation militaire du 15 Octobre 1994 sera-t-il encore silencieux le 15 Octobre 2010 ou demandera-t-il pardon a la nation?

Il y a seize ans Aristide sollicitait officiellement de la Maison Blanche et du Pentagon une intervention militaire en Haiti pour le restaurer au pouvoir en Haiti.

C'est Jean Bertrand Aristide qui introduira les soldats de l'ONU en Haiti, il remplacera les militaires americains par les militaires des Nations Unies en 1995, a l'epoque la mission portait le nom de MINUHA en lieu et place de MINUSTAH.

De 1994 a 2004 Aristide a sollicite officiellement douze demandes d'occupations.

En 2006 Rene Preval, Jacques Edouard Alexis continueront cette politique de renouvellement de l'occupation.

En place depuis 2006 ces responsables de l'etat n'ont jamais presente a la nation le plan de reconquete de la souverainete nationale d'Haiti a travers le renforcement et la reconstruction de nos institutions de securite.

La mise en place d'une strategie de securite nationale ne fait pas partie de leur priorites.

Apres Lavalas, Lespwa, le CPP, l'INITE et Louvri Barye preferent l'occupation.

Aristide, en prenant la decision de faire envahir Haiti en Septembre 1994, par des militaires etrangers n'avait consulte que les conseillers proches qui etaient avec lui aux Etats Unis. Dans sa campagne de sollicitation officielle de l'occupation de la republique d'Haiti, Aristide mit categoriquement de cote les senateurs et deputes la 45e legislature et les forces politiques du pays.

Il mit aussi de cote ses allies politiques en Haiti opposes a sa demande d'occupation.

A l'epoque Gerard Pierre Charles de l'Organisation du Peuple en Lutte (OPL), Jean Marie Vincent et d'autres membres du mouvement lavalas qui constituaient le front interne contre le coup d'etat militaire etaient contre l'intervention militaire etrangere.

Les membres du front interne lavalas de resistance combattant le coup d'etat pensaient pouvoir reinstaller l'ordre democratique en Haiti sans occupation militaire etrangere.

Aristide voulant l'intervention militaire des etrangers pour revenir au pouvoir etait en conflit avec ce groupe de lavalassiens de l'interieur oppose a l'occupation.

Cette difference causa l'assassinat de Jean Marie Vincent selon les analystes qui attribuerent le meurtre a Aristide.

Aristide, vivant a Washington a l'epoque, accelera sa demande officielle d'occupation sur deux fronts: Etats Unis et Nations Unies.

Au quartier general des Nations Unies a New York, Fritz Longchamp l'ambassadeur d'Haiti aupres de cette organisation selon les instructions d'Aristide travaillait a mettre en place un cadre pour faciliter l'intervention des militaires etrangers en Haiti.

Aristide lui intima l'ordre de mener une campagne aupres des membres du Conseil de Securite pour l'application du chapitre sept des Nations Unies facilitant ce genre d'intervention militaire.

Pendant que Longchamp menait sa campagne apres des ambassadeurs de la communaute internationale a New York, Aristide telphonait directement les grandes capitales pour demander aux leaders de ces pays leur soutien au Conseil de Securite des Nations Unies.

Fritz Longchamp depuis 2006 est le Secretaire General du Palais National et conseiller special du president Rene Preval.

Aux Etats Unis avec le support de l'americain noir Randall Robinson, Aristide organisa une greve de la faim devant la Maison Blanche pour pressurer le president Clinton.

En appui a la greve de Robinson Aristide fera distribuer de l'argent en Haiti pour construire des bateaux charges de debarquer des boat people sur les plages de la Floride et forcer la main de Bill Clinton qui resistait l'intervention militaire.

Pour lire le reste cliquez ici: solutionshaiti.blogspot.com/2010/10/haiti-15-octobre-2009-quinzieme.html

This is a direct reply to: Yon neg konsa pa dwe rete vivan pami nou. Nou dwe...

Subject:

Stanley Lucas Et Les Occupants De Chez Nous

Je me rappelle quand Stanley Lucas avaient appeles l'Armee Francaise a refouler le sol Haitien pour deloger Aristide...

Direct replies to this message:

Every one invole in any government after Jean Claude...

<Prev (   < 6 of 30   >)   Next >
Return to Message List