Preval n'aime que le pouvoir, l'honneur et la gloire

< Previous | Home | Next >

La politique économique internationale tient la politique haïtienne en
état et ONU WANTED
avons toujours dit que le vrai problème haïtien est la précarité
de la situation socioéconomique haïtienne.

L'ONU a failli de sa mission de stabilisation politique haïtienne pour
se plonger dans l'entreprise criminelle internationale à titre
d'exemple le génocide environnementale provoqué par la MINUSTHA, l'eau
empoissonnée, le choléra égale le deuil onusien.

Voilà que l'ONU dit qu'elle quittera Haïti sous prétexte que si le
vote populaire n'est pas respecté.

Et le gouvernement haïtien ne
bénéficiera aucune ressource économique de la part de la communauté
internationale.

Cela ne nous étonne pas, nous avons déjà compris ce jeu criminel
onusien, d'une part, elle contamine la masse populaire et d'autre part
elle nous dit qu'elle aide le gouvernement haïtien a surmonter ce
fléau.
Le secteur économique haïtien ne pourrait pas de forte pression sur
l'Etat haïtien puisque le budget national plus de moitié dépend de
l'aide international, leurs paroles ne seront pas prises au sérieux.

C'est la loi de qui finance commande.

C'est çà le dilemme haïtien.

Il est assez important que le secteur économique privé haïtien ait une
prise de conscience pour améliorer le sort et leurs conditions de
travail des travailleurs haïtiens.

"Comment pouvons imaginer que les entrepreneurs haïtiens déclaraient
si le parlement votait le salaire minimum de deux cents gourdes ils
quitteraient Haïti."
A noter toute loi qui est contraire à la nature humaine n'est autre
que la corruption de la loi.
Cessons nous de faire le gouvernement le bouc émissaire de la misère
de la masse populaire haïtienne, trop de mensonge et d'hypocrisie
parmi nous. D'ailleurs Haïti n'est un pays a régime Socialiste, le pire
nous avons pratiqué un capitalisme sauvage.

Cela fait longtemps que la politique et la misère devenaient des
entreprisses les plus rentables en Haïti.une démarche encouragée dans
l'intérêt mesquin de certain groupe corpuscule national et
international pour se nourrir uniquement la misère au sein de la
MASSE VULNERABLE HAITIENNE.

L'ONU a perdu tout contrôle sur la République d'Haïti. C'est la loi du
FAUX qui se multiplie par VRAI qui donne toujours le FAUX.
Joseph Carlos, Ministre des droits Humains
Préval n'aime que le pouvoir, l'honneur et la gloire
Le Pouvoir, l'honneur et la gloire sont des vocables qui reflètent de la dignité humaine et qui traduisent l'expression de la liberté d'homme politique, ainsi ils sont tous font partie du patrimoine exclusif de René Garcia Préval. Entretemps l'élite intellectuelle haïtienne continue à faire de l'argent leur dieu préféré.

Si on demande à l'élite haïtienne, l'argent et le choléra, lequel préféra-t-t-elle?

Elle répondrait sans doute les deux. Si on la demande que fera avec les cadavres?

Elle dira nous chercherons une façon quand bien même à gérer cette catastrophe.

Cela fit longtemps que les intellectuels haïtiens ont confondu
l'argent avec l'honneur et la gloire qui sont vocables diamétralement
opposés.
« Celui aime l'argent n'arrivera jamais à se rassasier de l'argent et
celui qui aime la richesse n'en profite point ».

C'est vrai que tout homme a toujours un vide à combler, une soif à
étancher et un désir à satisfaire.

Cette penser pourrait traduire la
vie de la pensée de René Garcia Préval qui n'était autre que passer
les cinq au pouvoir, c'est çà le bonheur parfait pour sur cette
planète terre.

C'est la raison pour laquelle il a toujours fait tous
les consensus et les compromis politiques pourvu que son pouvoir ne
soit pas en danger en les élites intellectuelles et la classe moyenne
à faire de l'argent dans toutes les conditions malsaines à travers des
ONG bidons de toutes sortes.

Voilà qu'aujourd'hui, tout le monde voudrait lui faire passer comme le
carcan qui bloque ou empêche le bon fonctionnement la politique
haïtien.

Si un seul homme peut bloquer un pays dans un système dit
Démocratique, on pourrait lui qualifier de « Dieu ».

Cependant cette question d'origine du choléra n'est trop intéressée
l'élite politique haïtienne, pendant que l'OMS a déjà annoncé dans les
six prochains mois, nous aurons à compter plus de 650 000 de cadavres.

Mais pour ce qui est plus important c'est créer des petits projets
d'assainissement au niveau des zones défavorisées( Ghetto) pour
calmer la fureur populaire et la création de jobs pour la classe
moyenne dans l'industrie choléro-médicale.

Choléra nos fesses et l'argent dans nos poches et les larmes dans les
ghettos et les milionnaire sont en attente, oh la politique sans le
visage humain ! Que Dieu dise un mot les opprimés et les indulgents !.

Joseph Carlos, ministre des Droits Humains

Edmond Muller est mineur onusien qui parle dans la politique haïtienne.

OH quelle image humaine ! a vrai dire il n'est pas un berbère il faut
qu'il dise quelque chose.

Quelle déclaration tapageuse !la faiblesse est aussi vile
que l'espoir du commande roi Edmond en faisant allusion à mon texte
intitulé non aux mensongers professinnels nationaux et internationaux
».

« Où est
l'ONU est en agonie en Haïti » Où est l'eau empoissonnée et le
choléra onusien.

L'ONU est un
grand ensemble enveloppé dans un petit élément d'Amérique.

Où est
passé le genocide environnemental onusien et le patrimoine sacrée du
droit à la vie.
L'ONU est l'épisode un quand viendra t-il l'épisode deux?

Incroyable mais vrai c'est pour la première fois l'ONU se trouve
dans un dilemme classique dans le monde.

Elle n'avait pas aucun
contrôle de la situation sociopolitique haïtienne.

L'ONU s'est
grandement trompée si elle pensait qu'une guerre civile aurait lieu en
Haïti. C'est la loi de: ipokrit a tout ayisyen fè yo byen e kreyol
pale kreyol konpwan » l'heure de l'auto union haïtienne a sonné.

l'ONU c'est le passé pour tous les Haïtiens et Haïtiennes.

Ce n'est pas une contestation électorale mais c'est une réclamation
traditionnelle du partage du pouvoir.

Les conséquences électorales de la mauvaise pratique de la politique
en autarcie haïtienne.

Un peuple sans espoir, une nation sans avenir
par contre la jeunesse est prise aux pièges du pouvoir politique.

On ne dirait pas que Préval est pris aux pièges du pouvoir puisque un
bon nombre des ministres était des futurs présidents d'Haïti, ce n'est
qu'un complot contre la masse populaire à fin de continuer la nourrir
dans la misère, dans la faim et du chômage.

L'histoire refait la surface, c'est la même eau qui coule encore,
chasser le naturel, il revient au galop.

C'est la politique sans le
visage humain.

C'est la misère, une ressource de regret inépuisable
que tout le monde peut l'utiliser au moment opportun à leur propre
intérêts personnel.

C'est la pagaille politique tous les participants ont leurs doigts bien
trempés dans ce désordre social.

Je l'avait parlé, le samedi 27 novembre
2010 en écrivant le texte intitulé: l'autorité onusienne est en agonie
en Haïti.
La masse populaire continue à payer pour les verres qu'elle ne les a
pas cassées.
Le peuple haïtien dans toutes ses ignorances voulait faire un choix
plus ou moins rationnel mais la fumée des politiciens tenebreux ne l'a
pas accordé cette chance.

La Démocratie est un processus de longue allène et d'une longue
durée, c'est le respect des normes et la loi. C'est
l'institutionnalisation de l'Etat.

Ce n'est pas un jeu de lido ni de
morpion mais c'est un jeu de dames, la course doit accorder aux
premiers.

Elle ne pourrait pas inventer par personne.

Parlant des
élections crédibles, honnêtes, transparentes en dehors d'un
consensus politique, de la volonté et de la conscience nationale et
d'une bonne éducation civique avec un système judiciaire kidnappé par
le pouvoir exécutif, une Police nationale sans effectif suffisant,
c'est faire du tapage social.

J'aimerais toujours voir que le pouvoir politique se retrouve entre
les mains de ceux qui sont les plus compétents et aux plus capable.

Les élections sont une question d'urnes que celui qui a gagné la
confiance de plus électeurs remporte la victoire finale.

Nous allons accepter aucune forme d'opposition qui ne soit pas constructive.

Le prochain président n'a que la première mission ou la première
victoire, c'est réconcilier les citoyens entre eux s'il voulait
sauver la masse populaire.

Notre grande difficulté c'est réaliser la
réconciliation nationale par une conférence nationale pour bâtir
ensemble le développement de la République d'Haïti.
« Voilà le dilemme: qui pourrait-il transformer la bourgeoisie
importatrice commerçante Haïtienne en une bourgeoisie productrice pour
briser le chômage Haïtien?

»
Pas de surprise électorale pour toute personne bien avisée. Les partis
politiques sont nombreux mais pas de qualité.

Joseph Carlos, Ministre des Droits Humains
C'est un texte en sous a été écrit en guise de réponse faite à l'une
de mes correspondance sur un blog qui m'avait même qualifié de flatteur
de René Préval.
Cette fois-ci vous êtes un peu plus souple en vers moi. Merci pour vos
conseils !
Quand tous les haïtiens et haïtiennes, les Grands qui savent bien
lire, bien parler et bien écrire la Langue Française et Créole
changeront la vie socioéconomique, culturelle et politique haïtienne,
le médiocres n'auront rien a écrire et rien a penser voir même
d'imaginer des bêtises sociales pour continuer a faire du mal a la nation
haïtienne.

Je savais déjà que le monde n'aurait jamais me pardonne pour toutes
mes vilaines fautes et erreurs graves commises qu'elles soient pour les
règles grammaticales et autres.

Ce qui était toujours tres important pour moi, je voudrais que mes
idées soient toujours publiées a temps.

je vus le soleil et je portais cette lumière partout le monde.

Ma dignité est ma liberté, c'est la façon de penser ma vie. Le monde
ne pourrait m'offrir que de l'argent d'une part et d'autre part la fin
de ma vie sur cette planète terre.

Peut être vous connaissiez déjà mieux que moi la pensée maudite de
Roosevelt Franklin a l'égard de la Nation Haïtienne.

Assurément les américains ne feraient aucun cadeau au peuple haïtien
s'il n'était pas empoisonne.

Aurait-t-il pense une raison aussi probante pour que l'occupation
américaine de 1915 ait eu lieu en Haïti?

Pourquoi le sang du Roi Henry Christophe a t-il été coule a Savannah?

Pour rien du tout ou pour la liberté pour toutes les Nations.

Les hommes sont nés libres et égaux, et l'oppression ne devrait être
pas continuée a faire la guerre aux êtres humains.

Cela veut dire pour moi que la reconnaissance est vraiment une lâcheté
pour répéter Papa Doc..

L'autorité onusienne est en agonie en Haïti
Pas de drapeau, pas de symbole, pas de pouvoir politique, ni psychologique.

Action humanitaire ou militaire, on ne sait pas encore.

Bienvenue au
monde spirituel Haïtien, que Dieu bénisse Haïti !
Vive Haïti a tout
jamais unie !
Vive l'union fait la force !
Tous Les actions et toutes les décisions onusiennes en Haïti seront
toutes nulles et de non avenir
La présence des forces onusiennes n'est que symbole de l'image des
troupes militaires internationales sur le sol Haïtien, le pouvoir
onusien sur le sol de Dessalines c'est le passe.

Le Président Préval
avait raison de dire après ce séisme dévastateur du 12 janvier 2010
qu'Haïti est en guerre.

On se demande quelle sa position du secrétaire des nations unies et
celle d'Edmond Muller quand ils avaient constate qu'un mineur garçon
haïtien avait descendu le drapeau onusien en date du 15 novembre 2010
a Cap-Haitien dans la ville de Christophe.

On a pu constater que l'opinion publique haïtienne a été bien
travaillée pour qu'il ait une opposition politique imaginaire après
le 7 février 2011. Nous comprenons cette pratique des politiciens
traditionnels sans représentativité populaire qui n'avaient d'autre
moyen pour participer dans le gouvernement, si non qu'ériger comme
des frotteurs de troubles sociaux.

On aurait entendu encore la même du passe « le chien retourne a ce
qu'il a vomi ».

A qui profite-t-elle une prochaine opposition négative non
constructive en Haïti a la masse défavorisée assoiffée de l'eau et
malade de la faim ou bien a la classe des riches au non les
politiciens avères.
Donner une chance a la population de faire un
choix raisonnable les partis politique sont trop nombreux.

Trop de
tohu-bohu !
Pourquoi un contre N18?

le taux d'analphabétisme haïtien ne nous
pardonne pas nous les intellectuels haïtiens.

« Chasser le naturel il
revient au galop ».

la Démocratie a pour fondement l'éducation, la
logique, la raison et le bon sens de la société.

Pour qui ah !
Pour qui Hélas !
Pour qui la crainte de l'idée de l'ile
Hispaniola !
Joseph Carlos, Ministre des Droits Humains
Le génocide environnemental onusien en Haïti et le patrimoine sacré
du droit à la vie.

Le trésor précieux d'un homme, c'est l'activité.

La science politique,
la gestion du pouvoir, la bonne manière de résoudre les conflits
sociaux, la métrise de la sociologie haïtienne, c'est l'activité du
sage René Garcia Préval. Il a des conseillers et il aime à prendre
conseils des autres et il a des excellents conseillers.

Il doit être
félicité par tout le monde, il s'est montré qu'il est à la hauteur de
son titre et de sa tâche présidentielle, le chef de l'Etat haïtien.il
a vraiment dirigé des petits paradis dans un enfer sans pareille.

Nous
avons toujours dit que l'haïtien est "la seule solution du problème
pas d'autres Il faut que nous continuions à dire que la misère est
une ressource inépuisable de regret infini que tout le monde peut
l'utiliser dans son propre intérêt personnel au moment opportune.

Bravo Préval pour la façon vous avez résolu provisoirement le
soulèvement des révolutionnaires réactionnaires impropres qui parait
émotion même juste, assurément c'est un horrible problème social.

L'Etat, le gouvernement n'est rien sans La volonté consciente nationale.

Si les élections ne s'organiseront le 28 novembre de 2010 le
président de la République n'est plus de cette responsabilité.

Il
porte en lui les germe de la paix sociale.

Via il a même métrisé les
revendications justes d'une façon exceptionnelle.

Là où les haïtiens
sont entrain de mourir comme poules par la cholera.

Ce travail était affreux et rude. Le Cap-Haïtien est silencieux
aujourd'hui comme s'il n'avait rien de grave.

Une fois de plus l'Haïtien montre qu'il est capable de diriger
lui-même, le président Préval a fait la preuve d'un vrai chef d'Etat
pacificateur du nord.
Malheureusement, le secteur économique a toujours kidnappé l'appareil
étatique en utilisant nos hommes politiques.

Uniquement pour se
nourrir la misère au sein de la masse de jour en jour.
D'où l'Etat haïtien est comme une mère avec des enfants bâtards, elle
s'est livrée à elle. Elle n'a d'autre choix que de se prostituer avec
la communauté internationale particulièrement les ONG pour se nourrir
la misère au sein des Ghetto.

Le président Préval avait raison quand
il a dit qu'il n'avait le doit de demander aux ONG de lui fournir des
comptes rendues.

Ce n'est un secret pour personne que la majorité des candidats qui sont
dans la course électorale ont grandement bénéficié les appuies
économiques nationales et internationales.

Mais pourquoi nous ne
voyons une sensibilité du coté des secteurs commerçants importateurs
haïtiens face cette catastrophe de cholera fait la rage dans tous le
ghetto et cadavres dans toutes les rues. Le pire mais ce secteur n'a
pas un hôpital privé pour leurs propres sécurité quelle honte sociale
pour une classe riche haïtienne sans sens et compréhension.

On mesure un homme en raison intelligence.

La connaissance, la
sagesse et l'intelligence sont la science de l'homme bon sens. Que le
chef de l'Etat Haïtien pense à consulter toutes personnes haïtiennes
qui ont bonne compétence sur la question de sécurité pour assurer
l'avenir du peuple haïtien.

A plusieurs reprises la MINUSTHA avait
déjà montré son incapacité pour assurer la sécurité de vie et bien
des citoyens haïtiens et autres, d'ailleurs la MINUSTHA est vivement
impliquée dans la contamination des eaux haïtienne qui a engendré le
choléra faisant déjà des milliers victimes au rang de la masse
favorisée.
La MINUSTHA a été montré très passive lors des manifestations dont le
peuple souverain arrivait même fouler l'hôtel montagnard après les
élections pour faire respecter leurs voter qui a conduire au pouvoir
le président Préval. Celle de l'émeute de la faim Jacques Edouard
Alexis dont les manifestansts osaient même secouer le portail du
Palais national le symbole sacré de l'âme haïtienne.

Sans omettre
parler celle qui a démasqué la mission onusienne en Haïti, qui fait
parler le l'ONU comme une institution criminelle, dirigée par des
professionnels assassins menteurs.

Quand le peuple est en colère la richesse n'a point de valeur.

Quand
la nation demande des comptes le gouvernement n'aura aucune autorité
si non que de donner des explications sereines à ses compatriotes.

J'ai toujours dit que le gouvernent n'a qu'un mandat pour diriger au
nom de la nation et pour la nation.

Quand la nation ne reconnait pas
l'autorité des gouvernants l'Etat ne plus dirige plus. C'est le
désordre et l'anarchie et l'excès des autorités sans pouvoir légitimes
sera qualifié comme du génocide.

Aujourd'hui la nation haïtienne a perdu toute confiance et affection
qu'elle l'a placées dans la communauté internationale et les ONG de
tel point la masse populaire avait demande toutes les aides
internationales soient passés par les ONG.
La grande question ferait l'ONU dans les jours à venir sur le Sol
Haïtien puisque la nation ne reconnait pas encore son pouvoir.

D'ailleurs la nation a déjà montré qu'elle s'est réconciliée.
Au niveau de la classe politique.

Elle ne pourrait pas constituer des
groupes opposants face le gouvernement en place.

Parce que la
nation connait que la grande majorité des politiciens ont leurs même
patrons économiques.

« Opposition sur opposition ne vaut ».

Il parait qu'une parcelle de la bourgeoisie haïtienne et un petit
groupe d'élite intellectuelle de la classe moyenne dépourvues de bon
sens qu'on pourrait même considérer comme un pourceau a un anneau or
dans son nez pour répéter la Bible.

La sécurité publique est d'ordre culturelle gouvernement n'a d'autre
choix de renforcer la sécurité nationale en passant une vitesse
extrême sans précipitation pour éviter le pire commun des mortels.

Le mariage de la MINUSTHA entre la masse populaire est anéanti.

C'est
la loi de « l Hypocrisie de tous les Haïtiens, elle les a faits bien
».

Nous savons très bien comme les haïtiens donnent une très importance à
ces funérailles.

Cela fait partie du patrimoine culturel haïtien et de
la tradition haïtienne.

Voilà, qu'aujourd'hui, ils sont entrain de fuir leurs feu mères,
pères, s"urs, frères, cousins cousines, amis, voisins et autres à
cause du choléra. Quel horrible cicatrice !
Le gouvernement ne pourrait jamais à gérer avec le pourvoir
redistribution, en l' occurrence de la séparation dans le quartiers
populaires ou les ghetto là ces bactéries auraient continuer faire
beaucoup de dégâts encore.

« Si vous voulez vivre en paix, faire en sorte que votre société dont
vous vivez soit bien équilibrée »
Que la Bourgeoisie haïtienne se transforme en des francs producteurs
pour permettre à la grande masse puise vivre des jours meilleurs.

Que tous les Haïtiens soient sages pour prendre le chemin qui mène à
la formation une vraie nation haïtienne.

Ne faites les hommes haïtiens
le bouc émissaire de la misère de la masse.

Nous comprenons bien ce jeu entre la bourgeoisie, les politiciens
haïtiens et la communauté internationale.

« l' Economie est truc
vicieux » seul le développement d'une culture politique économique
fondée sur le capitalisme humain pourrait la faciliter la paix sociale
dans le monde entier

Nous avons trop parlé déjà l'union haïtienne pour nous sauver nous
même nos compatriotes haïtiens.

Nous redisons à nouveau ; l'Haïtien est la seule solution du problème haïtien.

La Nation est la société civile ( riches et pauvres) nationalement
organisée qui a la volonté de vivement ensemble.

Le minimum a donné à
la masse défavorisée n'est le droit à l'éducation, à la santé au
logement, à l'alimentation et aux habits.

Les Haïtiens ne négocient jamais le droit à la vie. Ils sont toujours
patients dans la faim, la misère et autres.

L'environnement haïtien étant le cadre vie commune haïtienne est
l'unique objet qui annonce la conscience nationale et la volonté de
fonder une vraie Nation bâtie sur la solidarité et le partage via la
justice sociale pour tous et toute.

L'ONU a failli de cette mission de paix en Haïti qui n'est autre de
toujours sécuriser le gouvernement d'une part et la classe riche
vivant dans le paradis et d'autre pour maintenir la masse haïtienne
dans l'extrême pauvreté pour vivant dans l'enfer.

Pourquoi la
MINUSTHA s'entrain batailler avec les haïtien voir se livrer une
guerre aussi féroce contre le peuple haïtien.

Quand la vase est
remplie, elle doit automatiquement se renverser.

Que le gouvernement
haïtien, la police nationale, la justice haïtienne la bourgeoisie
soient intelligents pour faire une union sans hypocrisie sociale qui
n'est pas celle de 1804 et celle du contrat sociale bourgeoise qui a
envoyé Aristide en exil le 29 février 2004.

C'est bien malheureux que l'ONU se trouve en face de la Nation qui
n'a d'autre choix que de s'unir entre pour donner une réponse à ce complot
international contre les fils de Dessalines.

Nous avons toujours dit le grand problème d'Haïti demeure une
question partage social et de justice sociale on a séparé l'Etat
haïtien en deux nations « la nation riche vivant dans le paradis et
la nation des pauvres vivant dans l'enfer, la misère ».

La bourgeoisie a toujours une culture d'exploitation de ne payer leurs
salaries un salaire raisonnable.

Nous rappelons nos policier s a penser au passe de nos histoires,
comment l'armée d'Haïti a été démobilisé et l'entre des militaires
démobilisés le 22 février 2004 a Cap-Haitien, qu'ils pensent a ses
sorts s'ils ne devenaient des chiens qu'ils s'arrangeront au camps de
l'ONU.
Bientôt l'ONU les aurait qualifies de manque du professionnaliste.

Que les haïtiens cessent de faire l'hypocrisie entre eu x
pour cultiver l'amour du prochain entre eux comme tout le monde a fait
chez pour leurs compatriotes.

Nous ne pouvons continuellement laisser
nos compatriotes uniquement sur le comptes des ONG et leurs pays dit
ami d'Haïti. Nous pouvons changer la situation de la masse si
seulement nous voudrons donner du travail a la masse.

Cesser de faire
Haïti un succursale de commerce étranger d'où le citoyens deviennent
seuls consommateurs, des brouettiers.

sans l'union fait la force.

Et
la volonté de vivre ensemble le problème persistera encore.

Cessons
nous de faire le gouvernement haïtien le bouc émissaire de la misère
que la bourgeoisie prenne son engagement pour accompagner l'Etat, ce
problème est d'ordre national, c'est l'affaire de la nation haïtienne
de riches et pauvres sans distinction et exclusion aucune.

La
mendicité ne nous mène nul pas que vers la pauvreté.

Vive le travail
pour tous et toutes
Vive une bourgeoisie productrice.

Nous avançons vers un monde socialiste moderne toléré.

Ce séisme meurtrier du 12 janvier 2010 ne jamais nous plongeait dans
cette affreuse peur que nous avons aujourd'hui. Pour combien de temps
encore les fils et les filles de la grande masse haïtienne devrait
continuer à monter ce ciel pas dos. D'ou vient-il le secours
populaire?

Ce n'est pas le choléra qui est un monstre vraiment qui nous tue d'heures
en d'heures mais
C'est la loi de l'intérêt personnel, l'égoïsme humain, le monde du
capitalisme sauvage et inhumain que nous continuons à pratique chez
nous encore en Haïti, l'absence de l'amour du prochain, la haine, la
division, la traitrise, la trahison, le mensonge organisé et
généralisé, l'amour de l'argent est plus important que la vie de nos
compatriotes, c'est la loi de l'offre et de la demande qui est à
l'honneur médiocrement chez nous. Ce sont ces maux qui nous tuent
aussi longtemps encore.

Quand les pays du Tiers Monde se réaliseront le vrai bonheur parfait
humain se trouve uniquement dans le monde socialiste, la vie aura plus
de sens chez nous, nous en aurons la paix, l'harmonie, les coeurs
seront toujours en joie sans crainte la peur et le malheur.

Assurément
le monde synthétique ne devrait faire autre que de nous dans le
paradis.

Alors on comprendra bien l'idée de "Jean-BaptisteSay (
1767-1832) s'illustre par " la loi des débouchés", selon laquelle les
produits s'échangent contre les produits",la monnaie n'étant qu'un
intermédiaire commode certes mais d'un effet finalement nul.
Le mal n'entre par la porte qui l'a offert.

Si nous n'avions pas
nourri cette pauvreté haïtienne à un tel point extreme que depuis
longtemps la vie était déjà incompatible par rapport les modes
d'hygiènes et le fonctionnement de la classe la plus vulnerable.

Cette
bacterie n'aurait pas fait trop grand dégât en Haïti.même si le
méchant ne nous pardonne pas il ne devra qu'il nous salue.

Malehureusement on dirait que le boeuf dise qu'il était entrain de
salir la savanne mais il avait Sali en premier sa fesse.

"Qu'on se rappelle les titres de journaux, en 1971, quand quelques cas
de cholera furent signés en Espagne" la peur n'avait grande chez les
citoyens tout simplement il n'avait trop de salubrité comme chez nous
ce cholera, n'est-ce pas une pluie de missile moderne classique
destructive haïtiano-internationale onusienne, Bravo le monde
synthetique!.

Joseph Carlos, Ministre des Droits humains

L'ami fidèle de l'homme
Bienvenue à Haïti, au carrefour des chiens sincères et à la fois ils
sont tous des ignorant.

Mon chien est seul qui me dit toujours la vérité, il ne ment jamais.

s'il me pèche il me cachera pour éviter de me tromper une deuxième
fois.

C'est la raison pour laquelle' je développement des liens
d'amitié avec des chiens et je fais le choix des homme pour mes
alliés.
Etre un chien, c'est un historien, c'est un être soucieux,
responsable, compréhensif, reconnaissant, passionnant, courageux,
tendre et sage mais hélas1 ! la raison et la volonté l'ont trahies
dans la pensée future.

Il s'est défendu l'homme de près ou de loin
dans toutes les circonstances.

Quand il aboie l'homme devient
conscient du danger qu'il doit se faire face. L'alarme s'est
déclenchée automatiquement, si on arrive à péril se sera à cause du
mauvais voisinage.

L'odeur de l'homme est toujours dans leurs narines.

Je vais partout et à travers la République d'Haïti pour chercher des
chien dotés de la raison et de la volonté pour me lier la connaissance
avec eux. Je les ferai mes amis à fin qu'ils m'aident à retrouver
l'âme de Jean Jacques Dessalines pour me parvenir vers le passé futur
de l'être humain en banalisant l'or, l'argent et les pierres
précieuses jadis que tout le monde pillait à saint- Domingue, en les
remplaçant par l'amour, la gloire et l'honneur.

On dirait même c'est
le caractéristique de l'humain.

Assurément je trouverai encore le
monde organique, je referai la nature humaine, et je serai ovationné
par l'environnement.

La misère est une ressource inépuisable que tout le monde peut
l'utiliser à son propre profit au moment opportun.

Pour moi c'est le pire si nous n'avons pas encore arrivé à former la
cohésion sociale au sein du peuple haïtien tout en banalisant les
sacrifices de nos feu Héros Haïtiens.

Un minimum à réaliser le Souveraineté alimentaire pour nous sauver la
masse et pour nous cesser d'être esclaves des autres nations.

Joseph Carlos, Ministres Droits humains

Le monde synthétique est un monde bien calculé et bien contrôlé aussi.

Pourquoi l'arme alimentaire trouble-t-elle encore le peuple haïtien?

Une race, deux nations distinctes.

La connaissance est le début de l'action et l'action est
l'accomplissement de la connaissance.

La connaissance est Dieu et Dieu
est la connaissance, ceux qui ont la connaissance Dieu et ils seront
tous libres les uns des autres.

La connaissance et la sagesse sont la
liberté de l'espèce humaine.

Ce n'est pas hasard que le mot Haïtien ne vaut rien à l'échelle
mondiale et heureusement, Haïti demeure éternellement le patrimoine de
l'Humanité.

Ce n'est pas hasard que le premier ministre haïtien Marx Bellerive
disait que le peuple n'avait pas intérêt de dire d'où vient l'origine
du choléra qui a déjà annoncé la catastrophe au sein de la masse
populaire haïtienne sans mentionner l'histoire de cette maladie qui a
fait l'Etat de Zimbabwe montait le ciel par dos. Entre temps
l'international a même donne un caractère politique à ce fléau. Le
secrétaire américain Condo lissa White à même demande au président de
Zimbabwe de se démissionner.

Ce n'est pas hasard si le SIDA continue à faire beaucoup ravage à
travers les pays du Tiers Monde, notamment dans le continent Africain
et en Haïtien.

Ce n'est pas hasard que les scientifique arrivaient à détruire la
pneumonie atypique et grippe aviaire un enclin d'"il.
Ce n'est hasard que l'actuel premier haïtien a dit que le monde avait
déclaré que le peuple haïtien qui avait apporté le germe de ce virus à
travers le mode. Et cela coutait le peuple haïtien
l'humiliation de toute sorte et surtout les formes la discrimination
nous fait encore la guerre.

Ce n'est pas hasard qu'Haïti est devenu le pays exclusivement
importateur à travers le monde.

Ce n'est pas hasard que les cochons créoles haïtiens ont été détruits
pour décapitaliser les pauvres paysans.

Ce n'est pas hasard que les entrepreneurs haïtiens disaient si le
parlementaire haïtien votait le salaire minimum de deux cents gourdes,
ils fermeraient toutes leurs entreprises.

Pendant qu'il savent que le
salaire a un caractère alimentaire, et travail doit être toujours égal
au salaire.

Ce n'est pas hasard que les pauvres haïtiens n'avaient eu le droit à
l'éducation, à la santé à l'alimentation, au logement et au loisir.

Ce n'est pas hasard que la bourgeoisie haïtienne aurait toujours la
tendance à financer les candidats qui sortaient dans le sein de la
masse populaire.

Ce n'est pas hasard qu'Haïti est devenue un peuple de deux nations
diamétralement opposées. L'origine de l'une est la richesse et celle
de l'autre est la misère.
Nous ne devons pas mettre en évidence la loi de la population et celle
des subsistances pour expliquer cette ignorance socioéconomique
haïtienne.

Nous sommes vraiment au bas niveau de l'instinct humain.

Où sont-elles
passé la raison et la volonté de l'Homme haïtien?

Oh conscience, nous sommes tous des frères et s"urs, des compatriotes
de mêmes entailles !

Si Le gouvernement Haïtien n'arrive pas change encore la situation
socioéconomique de la masse populaire haïtienne et fait pas de grande
chose dans la réalité quotidienne et de plus la masse continue à
croupir dans la misère et la faim, c'est parce que la production
agricole ne peut pas à les nourrir.

Les pauvres sont voués à la mort et les pauvres meurent faute de la
nourriture suffisante.

Benjamin Frnklin contrairement à Malthus il méfie de l'assistance aux
pauvres.

le meilleur moyen de faire du bien aux pauvres, écrit-il,
ce n'est pas de mettre à l'aise dans leur pauvreté.

C'est de les
tirer ou de les pousser hors de leur misère...

il a remarqué tant qu'on
organise de secours public pour prendre soin des pauvres, moins ils
prennent soin d'eux-mêmes et naturellement ils deviennent encore plus
misérables.

Arthur Young estime que le morcellement de la propriété pousse à la
surpopulation qui finit par butter sur la famine.

Ce n'est pas au hasard que le phénomène de ghetto fit son chemin très
rapide dans la société haïtienne.

La misère et la faim que connaissent le peuple haïtien ne sont pas
arrivées comme le hasard mystérieux.

Ce n'est pas hasard que tout le monde se montrait toujours sensible
pour aider les haïtiens dans les moments les plus difficiles de
toutes ses histoires pénibles.

Aider le peuple Haïtien par les aides alimentaires, sanitaire et
autres sont la méthode la plus favorable pour les maintenir dans le
sous-développement, la misère, la faim, la paresse et de les
exterminer graduellement sur cette planète terre.

La révolution n'est qu'une vision future pour arriver à une réalité
socioéconomique, culturelle, politique nouvelle dans la société.

Ce n'est pas hasard que les ONG arrivaient à implanter sur le sol
haïtien en rendant stérile le pouvoir haïtien et faire la masse
populaire haïtienne perdait toute confiance dans leurs autorités
locales et nationales.

Ce n'est pas au hasard que c'est la bourgeoisie haïtienne et la
communauté internationale qui financent toujours la campagne
électorale haïtienne et ce sont elles qui auront toujours à corrompre
les élus pour voter des lois contre la masse.

La révolution est contre l'égoïsme humaine mais la nécessité
alimentaire perturbe la société.

Joseph Carlos, Ministre des Droits Humains

Le choléra et l'eau empoisonnée en Haïti
D'où vient-elle cette épidémie et pourquoi le peuple haïtien a-t-il
toujours des difficultés pour s'approvisionner en eaux portables?

L'âge nous amène à la raison et les expériences vécues nous amènent à
la connaissance de la vérité.

Nous sommes convaincus que les élites économiques, politiques et
intellectuelles haïtiennes ont déjà eu la connaissance trop suffisante
pour guérir le mal populaire.

Les moyens et les ressources sont tous
là, il nous reste seulement la volonté et la conscience citoyenne.

Haïti est l'un des pays de la planète terre qui est riche eau entre
temps à chaque catastrophe ou épidémie. Nous sommes obligés importer
de l'eau internationale sous la forme d'aide humanitaire.

Quel complot
fait contre la masse défavorisée !

Depuis le départ du président Aristide, le 29 février 2004, OXFAM
avait entrepris des travaux en eaux portables approvisionner les
habitants de la ville du Cap-Haïtien et ses environnants, jusqu'à
cette date rien n'est pas encore effectif, le plus grand progrès de ce
programme, cette ONG est championne en matière publicité aquatique.

A rappeler que Après le séisme 12 janvier2010 il avait une somme 200
000 000. 00 us qui était disposée et disponible pour améliorer le
système eau portable Haïtien.

Voilà actuellement les Haïtiens
continuent à mourir pour quelques gouttes d'eaux pures naturelles.

Le pire des citoyens qui n'ont pas même la possibilité pour manger
pendant ce temps ils obligés à payer très chers les petits sachets
d'eau ( 2.50 gourdes) qu'on vendait dans toutes les rues et boutiques
pour les protéger contre d'autres maladies.

Entre temps toute la nation se déchire entre elle. Le seul bouc
émissaire est le gouvernement.

Il parait qu'il y a un complot qui se fait par les élites nationales
en alliance avec la communauté internationale contre la masse pauvre
haïtienne.

Le malheur du cheval a toujours le bonheur du chien, une
fois de plus une nouvelle classe riche va fonder dans la société
haïtienne et la communauté internationale.

.Joseph Carlos Ministre des Droits humains.

Dieu nous donne la paix au sein des oppresseur, des opportunistes
sauvages humanitaires.

Ne vous trompez pas Haïti est aux fils et filles de Jean-Jacques Dessalines.

Ils sont tous plus grands que nous, nous sommes au-dessous tous et nous
sommes le centre dans le noyau de la matrice humaine.

Aujourd'hui le monde tente à refouler les droits de la personne
humaine quoique les efforts fait soient nombreux pour faire et
respecter les droits humains.que ferons de plus parce que la nature a
déjà commencé demander des comptes aux incrédules.

les grandes puissances voudraient s'approprier les terres des Haïtiens
et Haïtiennes par tous les moyens.

et sans écarter aucune possibilité
qui les sera favorable à eux pour exterminer la race haïtienne.

Dieu soit loué son est Eternel.

Christ est tout, et il est en tous. Il
est entrain de combattre pour la nation Haïtienne qui n'est pas encore
existée.
La puissance haïtienne a pris une vitesse de croisière faisant
trembler le monde aujourd'hui.
Aucun Haïtien n'a pas besoin ni passeport ni visa pour retourner en sa
terre d'origine.

que font-ils les oppresseurs qui voudraient enseigner la démocratie
aux Haïtiens et Haïtiennes?

La victoire est à la nation haïtienne, notre puissance langue a déjà
modifiée nous dit la vérité.

la bataille sera très sur ce sol de nos
Ancêtres les fondateur la démocratie et de liberté.

les élections qui seront organisées en Haïti uniquement pour les
intérêts des puissances étrangères. comment pourrons nous demander aux
étrangers de financer et organiser pour nous nos élections?

quelle
honte sociale!
l'Union fait la force et le succès est au peuple haïtien.

Bienvenu au pays des Rois de la liberté.

nous sommes au chapitre
trois: Haïti et son carré magique" L'homme Haïtien doit sortir de
cette Matrice pour libérer une fois plus lui même et l'humanité dans
l'univers
Joseph Carlos, Ministre des Droits Humains
Haïti avec une justice unique et inique
Victor Hugo: "La critique est facile, l'art est difficile".

" Un pays ne peut pas se développer sans le démystifier".

Pourquoi la division règne e-t-elle au sein de la classe politique,
l'élite intellectuelle et économique encore en Haïti?

Comme on dit en droit: L'Opposition sur opposition ne vaut.
Pourquoi faisons-nous toujours nos chefs d'Etat des monstres et le
bouc émissaire de la misère de la masse populaire?

Souhaitons que le
prochain élu de la présidence haïtienne organisera une conférence
nationale pour lui sauver de cette manipulation rancunière sociale.

Pourquoi nous ne faisons pas la paix entre nous dès maintenant?

Henry Christophe dit:"L'éducation d'abord, l'éducation avant la
liberté, la liberté après l'éducation".

L'ignorance et la faim sont les deux plus grandes sources de regret
inépuisable que tout le monde peut toujours les exploitâtes à leur
propre profit et Malheur à une nation qui n'arrive pas à panser ces
plaies.

Confucius dit: "Ce ne sont pas les richesses qui rendent un Etat
prospère mais la justice"
La constitution et la loi sans l'unité nationale et la conscience
citoyenne ne sont rien.
La loi est bonne, si elle a été usé dans l'intérêt légitime nationale.

L'habeas corpus serait-il en veilleuse réellement dans le droit haïtien?

La liberté individuelle est tout à fait en danger en Haïti.
Si un dicton dit: mieux vaut que milles coupables soient en liberté
que de condamner un innocent.

En Haïti, c'est le contraire.

L'humanité son Histoire, c'est dure que le monde n'aurait jamais
accepté qu'elle est incluse dans l'histoire haïtienne.

Connaissez-vous une chose intime à l'être humain qui a été plus
importante que la liberté.

Si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira.

1
timothé6v 8
Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus. 1
the salonicien 3v..

Si un leader religieux disait à ses fidèle aller en paix pendant qu'il
savait que leurs ventres vide, il n'y a qu'un C"ur d'acier.

Là où est Dieu là est la liberté.

La où est la religion là sont la
haine, le mensonge et la servitude.

La faiblesse des leaders religieux haïtiens commence à conduire
l'homme haïtien à croire dans la science et la méditation pure. Via un
évangile unique et inique.

C'est par la prière que nous pouvons exercer la violence sur Dieu pour
que nous devions aussi des dieux.

Dieu en toute chose et tout en Dieu. S'abandonner à Dieu, c'est
réconcilier à soi-même pour le chemin de la vérité.et c'est aussi
métriser la nature.

Coriolan dit:" la vérité est en nous, partout chez nous et hors de
nous, nous n'aurons point de salut".

Nous ne pouvons pas dire que si la société haïtienne a une politique
économique axe sur le capitalisme ni le socialisme.

Elle n'est pas ni
l'un ni l'autre.

Mais la seule chose que nous pouvons dire,
l'exploitation humaine et l'injustice sont la règle sociale.

La jeunesse haïtienne ne pourrait pointer la garantie réelle sur sa
vison sociale et sa réussite économiquement.

La vie haïtienne n'est
qu'un hasard social.

En prenant le chemin éducatif en Haïti cela ne donnera le Bonheur Parfait visé.

Parlant de loisir" le sport, la musique, les arts artistiques et
littéraires sont devenus des entreprises très rentable économiquement
partout dans le monde et ceux qui les pratiques sont des
professionnels mieux rénumerés sur cette planète terre.

Pour nous en
Haïti c'est le contraire.

Ils ne sont que du fantaisie sociale et
certaine fois même nuisible à la réputation haïtienne.

La raison est simple elles ne sont que des entreprises dont leurs
existences dépendent du bon fonctionnement des autres industries
économies là où le chômage est roi pas de loisir aussi.

Le président Preval dit ; il ne pourrait demander aux ONG de lui
rendent des comptes sur les aides internationales faites à Haïti après
le 12 janvier 2010, mais si le commissaire Bill Clinton disait au
préalable les aides seront bien coordonnés.
On n'a pas montré à la population haïtienne les cocaïnes saisi, voir
de les bruler en plein air et omettre de présenter les auteurs à la
tété.

Il ne peut pas avoir acception de personne en justice.

Certain pense à nous dépouiller à cause de la faim et la misère de
tous nos patrimoine matériels et même spirituels.

C'est dire que le
monde est entrain de retourner dansl'univers futur du passé.

Personne ne pouurait dire que la presse est baillonné peut être elle
fait de la politique de Juda.
Tout le monde accepte qu'Haïti est pays corrompu mais jusqu'à la
présente minute, on a pas encore passé même un corrompu ou un
corrupteur sur les écrans des télés, c'est vraiment une perception de
la corruption.

La police nationale est entrain de mettre de la gazoline dans des
camions de pompier pour éteindre les incendies.

Elle sert de l'eau de
mer pour faire de sérum oral pour réhydrater les chômeurs de la faim.
C'est comme un math de foot-ball, Il parait qu'elle joue en six et les
attaquants l'utilise comme du papier hygiénique pour essuyer leurs
sueurs.

Que la société civile privée importatrice aide le gouvernement haïtien
à construire des forteresse à fin de limiter les dégâts, comme elle ne
croit pas encore dans le développement socioéconomique et culturel
pour elle le seul droit qui peut exister ne serait que le droit pénal
et criminel.

Parlant du droit du travail et droit à l'alimentation c'est de
l'abomination sociale.

Quand le bébé crie a doit lui allaiter.

Jean-Pierre Boyer a fermé l'école pendant pour mettre en valeur les
fonds de terre on disait qu'il fit mal à la nation haïtienne, qui
ferait mieux après lui.
On disait souvent dès que le chômage augmente la violence sociale, le
vol, le suicide augmenterons aussi.

Jean-Bertrand Aristide disait: le kidnapping a commencé en Haïti pour
la première fois le 29 février 2004. Qui sont les auteurs pionniers?

D'ailleurs la misère, le chômage et la faim en Haïti ne sont qu'une
invention humaine.

1-70% de paysans sans éducation et abandonnes à eux-mêmes.
2- la destruction des cochons créoles et la production agricole dans
le milieux ruraux.

3- la démobilisations des Force Armées d'Haïti via l'insécurité généralisée.
En conséquence pas de paix; la tranquillité de l'ordre.

Personne ne voyait jamais si c'est une honte nationale d'accepter que
les étrangers de financer nous nos elections via les organiser pour
nous, ils sont faits parties au premier rang des membres
d'organisateurs électoraux.

Joseph Carlos, ministre des Droits Humains.

Joseph Carlos, December 6 2010, 1:36 PM

Start a NEW topic or,
Jump to previous | Next Topic >

< Previous | Home | Next >