l'ambassade haitien a washington dc est responsabl

Haitian Prioritaire Haitien - June 15 2007, 6:38 PM

PROJET PRIORITAIRE HAITIEN
www.hpp4haiti.com
15 Juin 2007 PUBLICATION IMMEDIATE

Contactez:
Jacob François 312-735-6071
Eugenia Charles 301-537-8162

L'AMBASSADE HAITIEN A WASHINGTON DC EST RESPONSABLE DES RAPATRIEMENTS MASSIVES DES RESSORTISSANTS HAITIENS.

LE CORPS DIPLOMATIQUE D'HAITI EST DORMANT ET REMPLI
DE MEMBRES INCOMPETENTS.

Le Corps Diplomatique est une ponction dans le budget d'Haiti à cause de son statut dormant et l'incompétence de ses membres.

PPH exhorte le Président Préval et le Parlement Haïtien à rappeler immédiatement le Corps Diplomatique et d'enquêter sur la question des documents importants reçus et retenus ainsi que la mauvaise gestion des affaires d'Haïti par les membres de ce Corps.

Une nouvelle génération d'haïtiens de moins de 40 ans, qualifiée et disposée à travailler pour Haïti, au pays et à l'étranger fait la queue pour aider à renforcer les institutions haïtiennes.

Cette génération n'a pas son doigt trempé dans la corruption qui ternit l'image d'Haïti.

Nouvelle Orléans, Louisiane.

Le mouvement anti-patriotique surnommé GNB qui a concocté le trente-troisième coup d'état renversant le gouvernement élu d'Haïti a laissé le pays encore plus vulnérable que jamais.

Aujourd'hui, tous les partis ont leur part de blâmes dans le dilemme d'Haïti. Mais laissons tomber les accusations et commençons plutôt à nous interroger sur l'avenir d'Haïti. Le gouvernement constitutionnel demeure dans les limbes, et sous un protectorat international.

Ces partis se sont montrés incapables de redorer le blason du pays localement et à l'étranger, aussi bien que de mettre en application des directives claires concernant l'avenir du pays.

Le 24 octobre 2006, Alcee Hasting député de la 23ème circonscription du sud de la Floride, un état où les haïtiens sont le plus maltraités, livra à l'ambassade haïtienne à Washington, DC une lettre dans laquelle il encouragea le Président Préval à écrire une lettre au Président Bush exigeant le " statut de protégé provisoire " (TPS) pour les haïtiens.

Le Président Préval lors de sa visite à Washington en avril 2007 n'a parlé d'aucun projet de loi portant sur la population haïtienne qu'il représente, ni des autres projets qui fourniraient un soulagement à Haïti (Voir H.R.E.S. 241, H.R. 351, H.R. 454, H.R. 522 etc.).

Il est à se demander si l'ambassade à Washington a caché la lettre destinée au Président Préval, ou est-ce tout simplement le président qui ne s'inquiète pas plus du sort des citoyens de son pays?

Une enquête préliminaire a prouvé que le Président Préval n'a peut-être pas reçu la dite lettre.

Pour faire suite à l'affaire, Projet Prioritaire Haïtien (PPH) a envoyé directement une lettre au Ministre Clérismé datée du 30 avril 2007, mais malheureusement, à cette date aucune reconnaissance de cette correspondance n'a été reçue. La PPH a la confirmation que Mr. Anthony Dessources, chef de personnel pour le ministre Clérismé, soit en possession de son courrier.

La PPH s'interroge sur le silence que provoque sa demande d'éclaircissement.

De plus, nous avons envoyé un émissaire au bureau du Président Préval en Haïti avant son arrivée à Washington en avril dernier pour s'assurer que le Président ait reçu la lettre que lui a adressée le Député Hasting.

Ainsi, est-il aisé de comprendre le manque de préparation ressenti dans le message du Président Préval à son homologue américain concernant la situation difficile des haïtiens vivant à l'étranger lors de leur entretien à la maison blanche.

Les lignes d'attente se font de plus en plus longues devant les consulats haïtiens à l'étranger.

Les haïtiens sont condamnés au mauvais traitement partout où ils sont. La plupart des consulats sont bourrés de personnel incompétent.

Aucune expérience pédagogique requise du personnel quant à sa capacité de remplir les fonctions exigées par ses travaux, et les descriptions de ses fonctions ne lui sont pas non plus fournies.

La plupart des diplomates n'ont aucune expérience dans le domaine de direction, et n'ont par conséquent pas la capacité de faire face à une responsabilité aussi astreignante.

La PPH croit qu'un diplomate doit être un stratège, un tacticien et un individu enclin aux affaires, et doit également être très versé dans la langue du pays d'accueil.

Un simple regard sur les consulats haïtiens indiquerait pourquoi Haïti est dans les limbes.

Le gouvernement haïtien ne répond pas au besoin de son peuple que ce soit au pays, ou à l'étranger.

Cette situation doit changer.

Le personnel de la PPH a maintes fois appelé l'ambassade haïtienne à Washington, DC et jamais personne ne répond.

Les demandes et les besoins sont ignorés, les courriers électroniques ne reçoivent pas non plus de réponse, l'administration dans son ensemble est dysfonctionnelle.

Si le Corps Diplomatique ne peux être transformé en un centre de profits pour Haïti, le gouvernement doit l'éliminer.

La PPH exhorte le Président Préval à agir promptement et à entreprendre les changements nécessaires à travers le Corps Diplomatique haïtien.

Il lui revient d'étudier et de sanctionner ceux qui retiennent intentionnellement les informations concernant la sûreté et le bien-être des haïtiens vivant à l'étranger et au pays; de prendre des mesures contre ceux qui gèrent inadéquatement les affaires d'Haïti, et surtout cette manière de " GNB " de s'occuper des affaires du peuple haïtien doit prendre fin

Contactez Projet Prioritaire Haïtien au (954) 914-5593 ou par courriel à info [at] hpp4haiti.com pour plus d'informations au sujet de la lettre envoyé au Président Préval et au Ministre Clérismé ou visitez www.hpp4haiti.com.

Return to Message List