Je n'avais jamais pense a legaliser la criminalité

< Previous | Home | Next >

Je n'avais jamais l'intention de légaliser un système de criminalité en Haïti et je n'aurais jamais pensé ou même imaginé une chose pareille via tolérer la criminalité dans une société.

Cependant pour aucun prétexte de développement économique, nous n'accepterons jamais que les êtres humains seraient l'objet de discrimination raciale et de classe sociale pour les exterminer à l'instar des dinosaures.

Ils sont nés bons et doux, c'est nous qui n'avaient jamais fait rien pour changer les conditions de vie sociale à travers l'éducation pour les amener à la perfection humaine qui est le moteur de développement de l'économie personnelle de l'être en soi-même. Nous les enseignons toujours la fatalité sociale et l'incomplétude dans la résignation inhumaine.

En se basant sur l'infériorité des races de vivre sous l'obéissance des autres, en acceptant les instructions et les ordres comme des pains quotidiens haïtiens vue l'absence de perfectionnement de l'être haïtien.

Nous avons entendu parler de l'ambassadeur américain, Kenneth Merten qui disait qu'Haïti devait saisir l'opportunité offerte actuellement par la communauté internationale et mais les journalistes haïtien fataliste ont perdu dans cette économie de macaque internationale.

On n'aurait jamais de développement économique national sans préparation d'un plan économique nationale.

On ne pourrait pas tirer des avantages sur pression sociale et une formation éducative minimale de la masse populaire.

D'ailleurs la République d'Haïti est une opportunité en elle-même, autre le reste du monde pourrait toujours se profiter de la souffrance et la misère haïtienne pour en tirer des opportunités diverses.

Aucun étranger au monde ne ferait jamais faveur au peuple haïtien s'il ferait des visites touristiques en Haïti. Ce serait de la gloire et de l'honneur pour tous l'étrangers pendant leurs passages sur ce planète terre de fouler le Sol Haïtien.

Haïti, c'est le patrimoine touristique mondial, c'est une vérité absolue, la mère de la Liberté universelle.

C'est un devoir pour tous les haïtiens et toutes les haïtiennes indistinctement de travailler pour élever l'homme haïtien à la dignité humaine.

Ma grande mère m'avait toujours dit c'est la veille fête qui dira si la fête sera bien passé en créole. Nous ne devrions pas reculer plus demi siècle en faisant appel à la politique de développement économique chinois pour avant Haïti vers le développement économique en plein vingtième siècle, c'est la bête économique.

C'est la politique économique des macaques humains en choisissant le salaire minimum de 125 gourdes pour intéresser les investisseurs internationaux à investir en Haïti. Nous avons oublié que la Chine ait eu un plan de sécurité sociale, elle savait grandement intéresser au développement agricole principalement prioritaire pour son gouvernement, la santé n'était pas, ni l'éducation et elle a mis sur place des programme de logements sociaux.

Ceux qui ne sont pas vraiment planifier du coté de notre gouvernement haïtien.

Et rappelons jusqu'à présentes minutes à Cuba, les employé n'ont pas rémunéré de fortes sommes d'argent quoique leurs compétences magistrales, mais attention, le gouvernement cubain a d'eux des capitaux économiques quand ils vont dans les pays dits capitalismes.

Ils ont la santé presque gratuite, l'éducation gratuite, les logements sociaux à prix très et aussi les aliments.

Ce ne sont pas comme nous en Haïti que tous les produits de premières nécessités sont très chers pour tous et pour toutes sans distinction de classe sociale.

Nous pensons.

c'est légaliser un système criminel et d'exploitation humaine, si les homme travaillent pour des salaire qui ne sont pas correspondus à même un seul besoin primaire, l'alimentation et sans même penser au miroir domestique via la via familiale, pour assurer l'éducation de ses enfants et pour aller plus d'habiter une maison sain dans un environnement propre.

Aujourd'hui, devrions prendre notre responsabilité en mains pour éduquer nos enfants haïtien pour les porter au perfectionnement, c'est la seule façon que nous sortions du marasme économique mais pas dans la précipitation économique étrangère, apprenons que chaque Nation pour choisir de développer son économie à sa propre dimension de la capacité intellectuelle de leurs progénitures.

Notre grande préoccupation haïtienne ne devrait que le développement de l'industrie agricole haïtienne et reconstituer l'environnement haïtien par une vaste campagne éducative de motivation et démobilisation sociale nationale et le reste viendra comme des surplus sociaux.

Enfin accepter le peuple haïtien porte des fripières et continuer à manger dans toutes rues nationales, c'est légaliser la médiocrité, c'est dire que sommes des hommes fatalistes noirs.

Le développement économique de Bill Clinton en Haïti.
C'est bien malheureux que la communauté internationale n'ait pas même un projet d'Homme pour Haïti, via parler d'un projet d'être humain pour l'Homme Haïtien.

Actuellement, nous pensons si elle rédigeait un code noir pour le peuple haïtien, elle ferrait plus de bien à la masse populaire haïtienne que celle qu'elle voudrait nous imposer maintenant.

L'Haïtien pourrait tromper s'il entendait chercher la vérité dans la tête blanche, il dirait que la pesanteur n'est pas une force qui attire tous les corps vers le centre de la planète terre.

Cela nous que la vérité se trouvait au-dessous des plats pieds d'hommes blancs, d'antan, si Bill Clinton pourrait nous faire croire si nous voudrions avoir une économie nationale durable et à la développer, il faut l'appui supplémentaire une fois de plus des forces étrangères. Voir parler de la stabilité politique et la radicalisation de la criminalité en Haïti, le respect la personnalité et la dignité humaine, le combattre contre la drogue comme si la MINUSTHA était innocente dans l'affaire drogue de Port de paix, combattre la contrebande, la corruption à travers nos villes frontalières comme la MINISTHA n'était jamais au courant de tous les actes malhonnêtes qui se passaient dans ces lieux là.

Le viol, le détournement des mineurs, le trafic des enfants et des femmes, on dirait que la MINUTHA n'avait jamais participé dans le viol et le détournement des mineurs haïtiens.

En fait c'est dire que l'économie n'est pas encore un truc vicieux à l'échelle internationale.

Nous sommes à l'heure de la perfection humaine.

Bill Bravo ! vous gagnez et vous avez raison.

Se zot ki bay embesil ki pa rwan. C'est avec tristesse et dédain que nous assistions que la morale humaine est remplacée par l'immoralité humaine.

Le mensonge tenterait à anéantir la vérité dans la faim noir et le viol gagne la raison sur la misère dans l'obéissance blanche des cinq commandements d'Hommes, heureusement nous en avons la vérité haïtienne dans nos mains.

Nous combattons dans l'obscurité même dans l'au-delà pour faire respecter nos droits et notre patrimoine haïtien.

Que la vérité continue à luire et briller dans la pensée haïtienne, c'est une libération de l'esprit, je m'essais de donner tout ce que j'en ai pour les cause de la vérité, en sacrifiant mon temps, ma personne et même ma vie. Les inconscients ignorent toujours la vérité, comme la capitalisme dont sa doctrine est fondée sur l'utilitarisme économique et le mensonge social.

Le chien est l'ami fidèle de l'Homme, c'est l'est être sincère de l'Humanité qui ne trahira jamais l'Homme pour quelque soit la raison au monde.

On peut être reconnaissant non pas comme un animal domestique.

Mais on peut être ingrat, sans reconnaissance pour ceux qui ont fait du bien et rebellé à l'Histoire de l'Humanité si on est obsédé par la richesse d'autrui.

Haïti est une industrie touristique née. Nous n'avons pas besoin l'aide de qui se soit pour la faire devenir une réalité internationale, nous devons simplement d'empêche les autres de l'emparer comme ils voudraient faire.

Nous connaissons bien les avantages de l'amour qui ne sont que :1. On dort bien, 2. on se réveille bien, 3. les hommes vous aiment.

4. la bienveillance luit. 5. elle resplendit et rayonne.

6. les ennemis sont nombreux mais insignifiants.

Nous connaissons les avantages qu'offrent les bons patrons: 1. Il doit donner un travail proportionné à leurs forces et leurs compétences.

2.Il doit les nourrir et les payer.

3. Il doit les soigner quand ils sont malades
4. Il doit leur accorder du repos au moment convenable.

5. Il doit les laisser prendre des plaisirs exceptionnels.

Alors Bill nous donne la sécurité sociale manu militari avec les 125 gourdes comme salaire minimum des travailleurs haïtien.

Si l'Europe a promis la civilisation européenne à nos Ancêtres qu'il estimait qu'ils étaient des barbares et sauvages par le biais du système esclavagiste.

L'Amérique a promis le développement économique durable en renforçant sur le sol haïtien les forces étrangères. En payant à Bill Clinton 22 000 000.00 gourdes pour sa compétence exceptionnelle.

Chaque pays a son histoire et sa coutume, sa façon de penser et voir les choses différemment.

Donc celle qui est morale pour l'Haïtien n'est pas pour autrui.

L'histoire d'Armand et Mardochée représentait un miroir fidèle pour la reconnaissance humaine.

Il serait regrettable pour l'Histoire de l'Humanité qu'un symbole ait oublié l'histoire des Ancêtres et l'indépendance de son patrie.

On pourrait faire tout pour sauver sa patrie mais dans l'excès économique pour hypothéquer sa personnalité d'antan et l'honneur et la gloire sont superbes que les choses du monde.

Ce la raison pour laquelle, j'envois un gwo kout ayi bobo pour l'ancien directeur électoral, en l'occurrence de Jacques Bernard qui a n'avait choisi pas de rémunérer pour les services rendus à son chère patrie Haïti chérie. Le symbole de sa compétence n'était qu'un dollars.

C'est juste pour qu'il protège encore le droit du travail.

Nous travaillons pour trouver le perfectionnement de l'être haïtien qui est la base fondamentale de tout progrès dans la vie haïtienne.

Il ne cesse pas ordonner à l'homme haïtien le complet développement économique personnel grâce au sommet intellectuel et spirituel où la créature sait discerner le vrai du faux. Seule notre façon penser aurait nous permis de retrouver notre souveraineté de la politique économique qui ne serait jamais dans l'industrie de la sous-traitance.

L'action suprême c'est mieux agir selon la volonté de soi-même.
Le développement économique de toute société est reposé sur un triangle équilatéral national.

1. la Pensée Pationale qui englobe tous les intellectuels nationaux dotés de l'intelligence supérieure humaine, les hommes, politiques, les hommes de l'expression d'opinion (la Presse et l'église qui sont les représentantes de la moralité humaine dans toutes les sociétés mondiales) et les scientifique qui ont mis leurs savoirs faires et leurs compétences aux services d'autrui pour le progrès socioéconomique nationale.

2. Le Capital qui est représenté par les hommes riches ( La Bourgeoisie) qui détiennent la grande majorité de la fortune nationale et sont conscients de mettre ses biens à la disposition des génies nationaux pour les multiplier et en les faisant la distribution sociale.

3. la Force qui est représentée par masse populaire qui loue son courage certaine fois même en dehors de sa volonté à la bourgeoisie pour en avoir la vie.
Cependant tous ont contribué de manière distinctement au progrès social selon son utilité, sa capacité, sa compétence, sa volonté et son importance sociale, les conditions économiques nationales les personnalisent, elles les tous les secteurs nationaux indispensables, via changement total national.

En réalité, quand un pays est mal gouverné, il n'y a que des perdants nationaux, c'est la loi de l'angoisse, de la souffrance, de la peur, de la douleur et la haine qui gouvernent dans la société.

Les pauvres ne sont pas à l'abri des violences policières et des macres militaires et autres.

Les riches ne sont pas protégés dans leurs patrimoines, ils sont exposés aux pillages, aux vols, et d'enlèvement et autres.

Il en est même pour la presse bâillonnée, les politiciens, les journalistes qui sont victimes d'exile et tombent dans la l'apatridie et les chefs d'Etat qui sont victimes de coups d'Etat envoyées en exiles.

Voilà le sentiment d'égoïsme humain national et la division nationale.

Donc le remède n'est que l'Amour et le pardon qui les points d'intersection de la réconciliation nationale, ils sont que la formule du développement économique nationale et le progrès social.

Tout le reste est du mensonge, seul le peuple haïtien en a la solution nationale.

Joseph Carlos, Ministre des Droits Humains.

Nous ne voudrions pas parler d'un second Amaral Duclona en Haïti
Nous sommes tristes, hontes, désolés, affolés et même très inquiétés d'entendre que les autorités judiciaires Haïtienne aient parlé de progrès au sein de la Justice Haïtienne sans pouvoir parler du progrès socioéconomique des citoyens haïtiens, ils ont oublié peut-être, si on veut une société harmonieuse, paisible, et tranquille, il faut que tous les compatriotes se donnent la main de travailler ensemble pour avoir une société bien équilibrée du point de vue économique.

C'est vrai, bien que ce ne soit pas la richesse qui rende un Etat prospère mais la Justice.

C'est la Justice Sociale dont on parle ici. Au lieu que les hauts fonctionnaires judiciaires continuaient à applaudir leurs courages, leurs déterminations et leurs volontés pour combattre la criminalité au sein de la Société Haïtienne.

Il faut les se préparer à réorganiser des assises criminelles pour réviser les peines données aux Criminaloïdes à la baisse.

Ils doivent réapprendre la définition du Droit qui n'est autre l'ensemble des règles juridiques qui conditionnent la vie en Société dont la violation de l'une entraine des sanctions judiciaires, la mission principale du droit n'est pas la sanction pénale, c'est rechercher le bien commun social.

Il joue un rôle préventif social.

Il implique une question d'obligation et de devoir réciproque entre les gouvernants et gouvernés, il ne faut pas comprendre et ni confondre le Droit avec le droit pénal et sans même tenir compte de la Sociologie juridique et la sociologie de la politique économique nationale et internationale.

Sans quoi nous serions passés comme de ignorants, voir même considérés comme des imbéciles de l'Humanité, nous ne serions toujours des boucs émissaires de l'injustice Sociale.

Le Droit est entrain de rechercher la Justice.

L'être humain a besoin de la Justice sociale qui doit être faite par la justice ré distributive dont son objet est la création d'emplois, le Travail.

C'est toujours triste et même énervant de continuer à assister lâchement et passivement des actes barbares qui se perpètrent quotidiennement à travers le monde entier qui révoltent la conscience humaine mais malheureusement, il semblerait que l'hypocrisie humaine se noue dans l'intérêt économique que de se pencher la solution sociale réellement.

Les crimes ont toujours fait couler beaucoup de larmes à travers les yeux dans le monde.

Les c"urs ont souffert de maux et cicatrices extrêmes sans pareille et les entrailles familiales et amicales se déchirent entre elles vue l'atrocité de la perpétration des crimes qui ont fait peur l'avenir qui nous laisse dans l'angoisse éternelle.

Nous continuons à vivre dans toutes ses émotions humaines quotidiennes quoique nous ayons déjà identifié la responsabilité sociale.

La criminalité est un produit sociale humaine créé, nous avons certaines méthodes scientifiques et spécifiques qui pourraient nous aider à améliorer le taux de criminalité mondialement dans la mesure où les autorités étatiques ont manifesté une velléité de les faire., les criminologues ont déjà fait d'énormes étalages sur les différents types de criminels ; le fou moral ou criminel né qui mérite de traitement spécial, la haute surveillance humaine pour éviter les dégâts. Parlant de criminels aliénés, passionnels une catégorie de traitement encore et des criminels occasionnels et les délinquants d'habitudes ou professionnels ces derniers, qu'on se retrouvent le plus souvent dans les endroits déclarés dits des zones de non-droits.

Ils constituent un laboratoire criminel humain, une Université qui prépare des criminels sociaux sans verser des sommes d'argent énormes pour acquérir cette formation criminelle.

Cependant la société les utilise au moment opportun.

Ils sont des marginalisés sociaux, des exclus sociaux.

Ils ne jouissent pas aucun des droits socioéconomiques réels, cela les rendent facilement à manipuler par le reste de la société dont ils vivent.

Ils sont le plus souvent victimes de l'arbitraire policier ou militaire.

Ils sont considérés comme des criminels nés, et la société ne fait pas de grandes choses pour changer les conditions de la vie socioéconomique.

Tant sur le plan éducatif, sanitaire, voir parler de logement sociaux et d'implantation des centres de loisir ou de récré activité humaine.

La société les a incriminés dès la naissance, au lieu de travailler pour sauver du banditisme ceux qui pourraient être sauvés. Pour répéter le Roi Henry Christophe, « L'Homme sans éducation est un être inachevé ».

Nous préférons faire le reste de la population à avoir de la peur vis-à- vis d'eux. Nous cachons derrière une vérité économique pour avilir la vérité émotionnelle populaire pour gagner notre propre intérêt à travers la conscience sociale populiste.

Vers un cible populaire qui pourrait convaincre le monde ignorant.

Pour éliminer les Ghettos dans chacun des pays au monde, nous n'avons pas besoin des milliards de dollars us mais des millions.

Cela ne nécessite que des actions sociales pratiques.

En brisant les maisonnettes, en les remplaçant par des buildings pouvant loger de cinq cents à mille familles, nous aurons assez d'espace pour construire des écoles professionnelles, des polycliniques médicales, centre de loisir et des petits commissaires pour assurer la sécurité sociale préventive.

Selon la Bible l'Homme ne vit pas de pain seulement mais de toute parole qui sorte de la bouche de Dieu. Toute parole est utile à servir, à enseigner et à convaincre...la connaissance est le début de l'action mais l'action est l'accomplissement de la connaissance.

Nous pouvons être des ignorants mais ne soyons pas des imbéciles.

C'est pour vous dire que le Monde a son Histoire, toute Société à son Histoire et tout Homme a son Histoire.

Jean Jacques Rousseau est clair que l'Homme est le produit de son milieu, c'est la société qui le corrompt et le déprave.

Les révélations D'Amaral Duclona ne doivent pas nous étonner les Haïtiens et Haïtiennes vue que l'économie est un truc vicieux.

La réflexion haïtienne doit aller plus loin, nous devrions la rechercher dans monde invisible de la politique économique internationale.

Pourquoi, c'est le 9 septembre 2009 Amaral Duclona a-t-il été arrêté en République Dominicaine, par la police dominicaine?

N'était-il pas sur le sol dominicain depuis longtemps?

Pourquoi, c'est pendant que beaucoup des investisseurs ont manifesté des volontés pour venir d'investir en Haïti une telle action a-t-elle produit?

Les Haïtiens et Haïtiennes doivent savoir que la République Dominicaine ferait qu'une guerre froide avec nous les haïtiens et haïtiennes de la manière stratégique et dynamique sur le plan économique caché derrière vérité juridique de combattre la criminalité dans le monde juste pour nous dénigrer à l'échelle internationale.

Nous nos journalistes devons intelligents pour ne pas se lancer dans la propagande discrimination contre la Nation Haïtienne qui n'a rien avoir avec le combat contre la criminalité mondiale.

En référant à l'opération de Bagdad qui a fait couler plus de larmes nationales qu'Haïti n'avait jamais connu depuis son indépendance nationale.

Que le c"ur de personne au monde n'ait pas digéré.

Entretemps la MINUSTHA avait enfermé ces bandits notoires dans des charres blindés pour les amener à négocier au Palais National, le symbole représentatif de la Nation haïtienne.

Dans le but souiller la Dignité Haïtienne et vassaliser notre indépendance Haïtienne.

Tout près de nous là en Amérique du nord le président américain Georges W Bush a dit: Nous négocions pas avec les terrorismes quelque soit la position géographique ou continent qu'ils trouvent.

Nous disons au peuple Haïtien l'arrestation D'Amaral Duclona ne fait pas partie d'une action au hasard pour le peuple dominicain, c'est une action bien contrôlée et planifié pour se protéger l'économie dominicaine.

Comme si les dictateurs ne sont-ils pas des criminels?

Combien de putschistes haïtiens riches que nous ayons en République Dominicaine et pourquoi les autorités dominicaines ne jamais se montres déchainer à les Arrêter pour les extrader en Haïti. Via l'ex-général haïtien Henry Naphy.

Et la MINUSTHA a pris habitude de même faire feu derrière nos policiers et policières nationales qui courent derrière les bandits en fuite.

C'est la raison pourquoi depuis longtemps je preche le Pardon Haïtien au niveau de la Justice Haïtienne.

Pour améliorer la situation socioéconomique haïtienne, il faut nécessairement passer par le processus démocratique, la voix des urnes.

Le respect de droit des votes individuels de chacun des électeurs, les électeurs doivent avoir la garantie la sécurité vitale en allant mettre à la file indienne devant les centres de vote pour faire choix de ses candidats désireux à bon escients.

Cela n'est pas le produit du hasard de la loi morale ni de la révolution d'une conscience citoyenne, ce sera le fruit de la pensée scientifique, c'est la mise en "uvre d'une police qui pourrait porter les citoyens et citoyennes d'avoir conscience sur une certaine garantie sur la protection de leurs vies. Cette police contiendra au moins d'un effectif de vingt milles (20 000) policiers et policière qui seraient en mesure d'assurer la sécurité publique du territoire national et la sécurité électorale en moment opportun.

C'est la seule façon que nous ayons parlé des élections honnêtes, crédibles, libres, légitimes et dans la transparente démocratique.

Via l'importance du pouvoir politique et son amour de l'être humain pour le pouvoir naturellement qui signifie gloire et honneur sociale, nous ne devrions pas confier, une chose de si grande envergue sur la responsabilité de la loi morale et sur la sécurité étrangère. C'est ignorant pour ne pas dire imbécile de confier l'avenir d'une société, d'un peuple et d'une nation sur le produit du hasard.

Nous ne devons pas oublier que le que le pouvoir ne serait jamais illégal quelque soit le moyen utilisé pour le s'emparer bien qu'il pourrait être illégitime quand on l'a pris de manière arbitraire ou incorrecte.

Nous avons besoin une somme d'argent de cent dix millions dollars us ($110 000 000.00 us) par année pour les frais de fonctionnement de l'institution policière et y inclus les salaires des policiers et policières. Nous devrions mettre en place une force militaire avec un effectif d'officiers et de soldats de dix milles Hommes.

Sur la base d'un budget de soixante deux millions de dollars us ( 62 000 000.00) par année. Elle a pour mission d'assurer la défense nationale en protégeant nos cotes de mer, nos frontières garantissant les droits de nos ressortissants compatriotes haïtiens, de travailler dans la construction routière, dans l'agroforesterie, et le reboisement plus précisément et la construction des édifices dans le mécanisme du projet de logements sociaux.

Ce serait un grand pas pour la protection et l'amélioration de l'environnement haïtien.

Le temps est venu pour poser des actions concrètes cesser de faire comme les cigales.

Imaginons que nous ayons un nombre d'électeurs actifs de 4 000 000 en le divisant par 400 électeurs par bureau de votes, nous aurons 10 000 BV à raison d'un policier ou d'une policière de chacun des bureaux de votes, et une portion du reste de 10 000 serait intégrée dans des brigades d'intervention rapide pouvoir les intervenir quand il y aurait du désordre électoral, si nous n'agirons pas de la sorte, nous continuerons à contester tous les élections haïtiennes et nous dissoudront tous nos conseillers électoraux, comme c'est à l'accoutumée après tous les élections organisées.
Nous avons beaucoup de raisons valables pour reconstituer notre Armée Nationale.

Premièrement, elle représente le symbole de la liberté haïtienne par rapport son histoire de l'indépendance.

Deuxièmement, elle est une source économique qui pourrait favoriser de la création d'emplois au sein de la masse populaire haïtienne.

Troisièmement, elle est un élément très important sur plan diplomatique haïtien.

Il n'y aurait pas la diplomatie forte sur le plan internationale la force.

L'Armée est toujours constituée comme une source de réserves pour le respect des accords et des conventions internationales.

Nous devons planer au-delà de nos petits intérêts mesquins qui ont toujours mis en périls l'avenir de nos compatriotes, via l'intérêt national.

Entretemps aucun étranger n'aurait pas sacrifié et ni mis en périls les intérêts économiques de leur nation pour la sienne, c'est les imbéciles pourrait être imaginé une telle chose voir même arriver à la penser dans son intelligence supérieure humaine.

Nous devons chasser le mythe de coup d'Etat dans nos têtes de nos compatriotes haïtiens, nos fils et filles d'Haïti. Comme nous avons déjà dit aucun coup d'Etat n'était jamais possible sans l'appui de la partie riche de notre société civile haïtienne et aucun chef d'Etat au monde ne pourrait pas résister aussi longtemps dans son fauteuil présidentiel en imposant son pouvoir dictatorial sans bénéficier l'aide de la classe riche nationale et internationale.

L'Armée chilienne qui a fait le coup d'Etat le plus sanglant au monde, actuellement elle nous a imposées leurs propres lois chez nous ici, en Haïti. L'Armée Haïtienne quoiqu'elle ait été démobilisée cela n'empêchait pas qu'elle était bien présente sur le kidnapping d'Aristide qui a eu lieu le 29 février 2004. N'oublions pas qu'Aristide avait sollicité l'aide de la communauté internationale, elle n'avait pas lui répondu.

Cependant environ une dizaine de jour avant le départ d'Aristide, l'ex-secrétaire de la maison blanche Colin Pawel a été interviewé sur la situation d'Aristide avec les Militaire démobilisés, il avait déclaré: le département américain n'est pas derrière les rebelles et l'Etat américain n'enverra pas une force militaire pour les contrecarrer, le président Aristide devrait être intelligent pour prendre la solution qu'il faut. C'est une raison en plus pour que les haïtiens et haïtiennes fassent appel à leurs consciences nationales pour se resserrer les mains ensemble pour aller vers l'avant sans compte sur la sécurité étrangère. La sécurité publique et la défense nationale ne dépendraient que de nos compatriotes haïtiens.

C'est à nous, les élites intellectuelles et la classe riche haïtienne qui doivent travailler ensemble pour sauver les gens qui habitent les ghettos haïtien.

N'oublions pas la chose qu'Etat doive faire, c'est Apple de se nourrir son peuple.

D'où l'importance de nous sacrifier pour se développer l'industrie agricole haïtienne.

Ne restons pas avec les bras croisés pour attendre les étrangers de faire quelques choses pour nous. Commençons-nous à poser les premières pierres.

Merci pour vos attentions et vos compréhensions !
Parler, c'est bon mais poser des actions concrètes, c'est mieux.

L'un ne marche pas sans les autres.

Si nous voudrions qu'Haïti redevienne un territoire touristique.

Il nous faudra d'abord régulariser les points suivants.

1-être capable de se nourrir ses compatriotes (pour anéantir la mendicité dans la rue)
2-être capable de garantir la sécurité publique nationale (grâce une police forte bien équipée, disciplinée, qui respecte les droit de la personne et la dignité humaine.

3-être capable de protéger son environnement et pouvoir d'assurer la défense nationale (grâce une Force Armée Nationale (forte, bien équipée et souriante de la nature)
Il n'y a rien de beau de donner un emploi à l'un de mes amis ou nu membre de sa famille selon sa compétence c'est un droit sacré personne ne pourrait pas l'enlever.

Mais, ce serait un crime contre la Nation en le soutenir ou de le protéger dans le cas des corruptions et du vole.
Sur le point d'expression d'opinion, on ne pourrait parler de démocratie sans parler de la démocratie haïtienne actuellement.

D'il y avait une victime de l'expression d'opinion actuellement.

Ce serait le gouvernement haïtien.

A chaque fois un citoyen haïtien a été victime en République Dominicaine, les compatriotes Haïtiens sur le coup d'émotion vive ont toujours demandé à nos dirigeants de donner des répliques diplomatique à l'égard de l'Etat Dominicain qui n'allait jamais accord trop grande importance à nos réaction puisque notre Etat est passif et moribond qui n'avait pas assez force pour ramener l'Etat voisin à la raison, nos compatriote seraient toujours en difficultés de vivre chez nous, n'auraient d'autres alternatives pour combattre nos faim, ils étaient toujours acceptés de vivre dans l'humiliation et d'accepter les décapitions de leurs têtes sur le sol dominicain, entretemps nos leaders politiques obsédés par le pouvoir, des malades du pouvoir ont continué prôner la rancune militaire au sein de la masse populaire haïtienne était toujours la plus grande victime depuis la démobilisation de la Force Armée Haïtienne en octobre 1994.C'est toujours cette classe qui s'en allait en République voisine par n'importe moyen qu'elle utilisait.

Prenons comme exemple récent la dernière action barbare et criminelle qui arrivait Merilus Carlos, l e décapité, et quelque jours après les dominicain ont du poser d'autres actions pareilles sur d'autres compatriotes haïtiens, c'est pour vous dire, si la République Dominicaine savait qu'Haïti pourrait faire la moindre réaction, elle rappelait à l'ordre sévèrement leurs pour respecter les droits de nos compatriotes chez-elle.

Je vous disais déjà que le monde n'aillerait pas pardonner parce que vous serait sages, lâches et sensibles mais il vengerait parce que vous seriez passifs et ignorants.

Nous avons toujours des politiciens haïtiens qui se cachaient derrière le mythe du coup d'Etat pour maintenir la société haïtienne dans le marasme.

Avec l'intention s'ils parlaient à la nation l'importance la Force Armée Haïtienne pour l'avenir haïtien, ils ne trouveraient la populaire.

Nous ne disons pas de remobiliser la Force Armée Haïtienne pour faire la guerre à aucune autre nation dans le monde, il faut que la nation haïtienne ait reconnu c'est un autour majeur pour le peuple haïtien, d'ailleurs, la République Dominicaine n'avait pas vraiment l'intention d'entrer en conflits armée avec nous les Haïtiens et Haïtiennes.

Les comportements des dominicains, actuellement à l'égard de nos compatriotes, ne sont pas mauvais de la manière que le monde pourrait penser et même imaginer.

Le fait que tout animal traqué se défende.

Il revient à nous les élites intellectuelles et la classe riche haïtienne de faire quelque chose pour sauver la vie et de faire respect les droits de nos compatriotes, partout, où ils se trouveraient dans le monde entier.

De ce fait un haïtien pourrait voyager ailleurs uniquement pour faire des visites de tourisme comme tout le monde l'a fait. Ou bien à la recherche des emplois plus moins couté que chez-elle, en Haïti. Mais non pas pour la faim atroce et la misère, en prenant par exemple Cuba, les cubain ont du laisser son pays, ce n'est pas pour la faim atroce mais ils voudraient mener une vie dans le luxe, c'est ça l'Homme, personne ne pourrait pas enlever cela de l'esprit humain.

La vérité est la seule arme que nous ayons pour briser la misère haïtienne.

Rien que d'autre, comprendre, c'est appréhender, c'est pénétrer les idées pour analyser les intentions humaines au sein de la Société, merci beaucoup!
Apprendre à aimer Haïti, comme vous aimez votre famille, vos têtes et vos amis d'enfance.

Merci beaucoup !
Nous n'allons pas fonder une Force Armée pour loger dans de forteresses ou de grosses casernes mais il suffit de construire de petits postes militaires aux environ de nos lignes frontalières et tout près certaines villes stratégique pour seconder notre force de Police au moment opportun sur l'ordre gouvernemental haïtien quand il savait que cela serait nécessaire de le faire.

Nous souhaiterions que notre quartier général militaire devrait être placé hors de la Capitale Haïtienne.

Nos agents militaires seraient joué un rôle de service civisme, très présents dans la construction routière, de logement sociaux, des services sanitaires, dans le reboisement de nos forêts désertiques, plus présents au cours des phénomènes naturels, comme cyclones, séismes et autres en gros ce serait l'institution environnementale haïtienne.

Construire un millier de petits postes militaires logeant nos agents, ce serait une victoire contre les contrebandes: d'armes à feu dans l'île d'Haïti, d'enfants, de femmes, de commerce, de la drogue et sans écarter d'appréhender les bandits en fuite sur la ligne frontière, nous n'oublions pas appel au cote maritime de combattre le phénomène boat people et la drogue et la corruption.

Les milles postes ne coûterons pas plus de cinquante millions de dollars us($ 50 000 000.00 us).

Avec une force militaire responsable, efficace et efficiente qui serait c"ur de leurs boulots, nous n'aurions pas besoin de signer beaucoup de coopérations étrangères avec les organismes étrangers.

Nous avons besoin deux cent cinquante millions de dollars us pour acquérir des matériels de construction routière et logements sociaux, pour la formation professionnelle et pour faire de l'armement non pour acheter des charres blindés et des avions blindés en premier ressort.

Pour moi, il y a pour porter le peuple haïtien a prendre conscience dans dirigeants étatique, nous aurons résolu ces trois grands points d'axe développement haïtien.

La Faim, la sécurité sociale et le problème environnemental et les autres viendront aussi.

Nous ne devrions pas continuer à donner des médicaments pour soulager les maux haïtien cela ne ferait qu'aggraver les blessures haïtiennes.

Dès que les malades ne sont pas traités, les médicaments donnés causeraient d'autres maladies à eux, elles prendraient la route d'une pandémie et d'épidémie sociale.

Nous n'aurons pas besoin continué à organiser des forums consécutif sur la faim, sur l'émigration (boat people), la violation de droits de l'enfant et de la femme, de la domesticité, en dépensant de milliers de dollars us par mois dans des publicité différentes manières sur ces mêmes questions qui seraient pas de gros résultats au problèmes sociaux dont la nation haïtienne les a connue mais nous serions dans les avenir à faire des évaluation du progrès faits dans nos travaux réalisés selon des objectifs fixés. C'est vrai nous ne pourrions pas de demander à l'ONU et les organisations non gouvernementales de résoudre pour nous nos problèmes socioéconomiques, il est clairement que nos intellectuels haïtiens savent que l'ONU et les ONG ne sont que des parasites de conflits sociaux ou guerre tribale nationale, comme on dit en créole beau père pas papa et belle pas maman.

D'ailleurs, nous savions que nous ayons l'unique problème, c'est défendre notre propre intérêt personnel sans tenir compte des autres, c'est çà que nous devrions le corriger dans société haïtienne.

Haïti n'avait pas un problème d'idéologie politique réellement via la pratique sociale.

Ce sont nos discours politiques économiques théoriques et dogmatiques qui étaient toujours différentes.

Nos actions, nos réactions sociales et comportements n'avaient jamais révélé de caractéristiques différentes à l'échelle nationale, la nation était toujours en doutes sur vos promesses faites sur la décision de la politique nationale ou internationale et la diplomatie internationale.

L'Haïtien est devenu un peuple errant, nomade, orphelin de père et de mère qui se livre à la merci des autres qui ont toujours de l'aumône dans l'humiliation sur après chaque phénomène naturel ou événement politique.

C'est l'obstacle majeur que les Haïtiens et Haïtiennes devraient surmonter à l'heure actuelle à partir de l'idéal de nos Ancêtre: l'Union Fait la Force et le succès. Pour libérer notre mental politique de la politique maître dames et d'hypocrisie sociale populiste.

Nous souhaitons que nos medias nationaux accordent une chance à nos dirigeant en organisant des émissions de sensibilisation sociale en faveur d'eux pour porter la nation d'avoir une certaine confiance dans eux. De la manière qu'ils ont fait des émissions de critique politique socioéconomique, qui les ont faits haïr, aujourd'hui, on fait l'erreur on parle bien du président Preval en public qui est un cauchemar pour la nation Haïtien comme s'il n'avait jamais rien fait pour soulager la misère Haïtienne.

Sans vraiment tenir compte de son équipe, nous avons tendance à excuse les autres en pensant que c'est la présidence qui les ont empêchés à donner de résultats.

Dès quelqu'un fait partie d'une équipe, il est solidairement responsable, la seule excuse qu'il puisse avoir devant la nation, s'il choisissait de démissionner du gouvernement.

Les dénonciations et les silences ne donneraient lieu au pardon populaire.

Tenant compte des résultats de l'ONU et les ONG depuis longtemps dans le monde qui ne donnaient trop grands résultats dans sa gestion politique des pays du tiers monde particulière la République de Congo est un exemple probant pour les intellectuels haïtiens, nous ne devrions pas oublier que la communauté internationale avait favorisé les ONG dans la gestion des aides internationale accordées à Haïti, en plus, elles sont pas sur le contrôle gouvernement haïtien.

Moi, je dis que le président Préval a échoué dans sa gestion politique parce que tout simple la communauté internationale et la nation Haïtienne voudraient lui voir échouer tout seul. Mais si le fon d'urgence a été réellement géré mais il faut reconnaître qu'il a posé quelques actions sérieuses qui seraient très importantes pour l'avenir nationale, tenant compte de autobus dignité pour les écoliers et écolières et voir les enseignants et enseignantes et aussi les matériels de CNE qui ont déjà fait réaliser plus routes en terres abattues.

Et d'autre Dans la coopération haïtiano-cubaine et vénézuelienne concernant les centre d'énergie électrique à Cap-Haïtien et aux Gonaïves. Sans parler de la route de Ouanaminthe reliant le cap que cette route n'ait pas vraiment construit dans l'intérêt de la politique économique nationale mais les nos passager haïtiens ont bien la bénéficiée. C'est bien malheureux, certains d'entre eux ont vitement oublié la situation de ce trajet qui constituait un enfer pour ceux qui fréquentaient la région frontalière de Ounaminthe, on pourrait me dire que cet accord n'avait signé lors de son mandant mais, je l'aurait répondu beaucoup l'avait énoncé, cela ne l'avait jamais été réalisée. Nous n'avons d'autre alternative, c'est rechercher la confiance dans nos dirigeants haïtien, c'est le seul salut que nous ayons, quelque le degré qu'ils plongaient dans la corruption, il les faut porter à la correction.

Pour que nous puissions réaliser cette nouvelle Haïti dont nous sommes tous rêvés vie meilleure.

Dès que cela est réalisé, nous sommes déjà dans cette nouvelle Haïti au moment que nous parlions.

C'est la notion qui sauve son Etat, c'est l'Etat qui son peuple.

Si le monde voudrait nous aider, il respecterait nos aspirations, nos visions sociales et nos volontés pour l'avenir.

Vive Haïti ! Vive le respect des droits de peuple !Vive le peuple haïtien ! Vive la société haïtienne ! Vive la Nation haïtienne, vive les Droits Humains ! Vive la paix pour tous et pour toutes ! Vive l'Humanité avec la Liberté pour tous et pour toutes

JOSEPH Carlos, Ministre des Droits Humains

Joseph Carlos, October 22 2009, 3:22 PM

Start a NEW topic or,
Jump to previous | Next Topic >

< Previous | Home | Next >