Agriculture KIDNAPPING

< Previous | Home | Next >

L'Alimentation étant le diamant le plus précieux et le plus recherché à l'heure actuelle n'est pas un crime de confier l'Agriculture à un organisme mondial.

La question alimentaire est trop sérieuse pour la confier à un organisme mondial.

Comme je l'avais déjà dit « Celui qui possède le monopole agricole détiendra le monde ».

Via les enjeux politico économiques constituant le principal paramètre dominateur.

Or la vie humaine s'est faite de l'Agriculture.

Si nous confions ce trésor à un organisme mondial qui aura édicté des lois concernant la production agricole mondiale, la situation de famine et de misère seront plus cruciales dans les jours à venir puisque les lois auront créé dans l'intérêt des grandes puissances.

Je constatais depuis 1994 à nos jours les ONG oeuvrant en Haïti ont exécuté beaucoup de projets concernant le reboisement et la conservation du sol haïtien.

Le résultat la situation de l'environnement devient plus dégradante .En date il y a des ONG qui travaillent dans le domaine agricole payant des agronomes et techniciens agricoles des salaires en us très élevés logeant des bureaux de luxe et roulant de belles machine.

Ils ne sont que des agents de symbole de la présence agricole mondiale ou bien des conférenciers qui informe de l'Agriculture Haïtienne.

Oui, je suis pour une organisation mondiale visant à encadrer les petits pays en matériels agricoles qui sont indispensables à un développement profond et durable.

Et tout en faisant respecter les droits des Etats à produire en toute indépendance des choix agricoles désirés.

Ma proposition aux Etats :

Les Etats doivent dynamiser ses fonds et éjectent une grande partie de ses ressources financières au niveau d'irrigation, des machines agricoles, la formation des techniciens agricoles, la création des banques agricoles et de micro crédit agricoles pour permettre aux planteurs à augmenter la capacité de production.

Et tout en mettant en place une politique agricole contre le morcellement à fin de porter les paysans à se regrouper en vue d'élever l'économie rurale par l'encouragement de la grande plantation pour être compétitive sur le plan interne et même externe à fin de décourager les importateurs locaux à entrer dans la production nationale.

ET Les planteurs doivent produire selon les exigences et la nécessité de la population et les productions doivent être correspondues à chaque région pour empêcher la destruction du sol.

En conclusion si nous laissons tomber l'Agriculture en les mains d'un organisme mondial nous constaterons avec tristesse la disparition et la fin des petits Etats progressivement.

Comme nous sommes entrain de voir avec le phénomène des ONG constituant le BON PAPA en aliénant la population et la mise à l'écart l'Etats.

Le constat, une petite minorité de la classe moyenne devient riche et la grande majorité de la masse populaire continue à croupir dans l'extrême pauvreté.

C'est bien malheureux les nationaux ne voient pas ce « CRIME ».ils continuent à défendre leurs intérêts particuliers.

(Fè Kod).

LE AUGMENTATION DES AIDES ALIMENTAIRES NE CHANGERA JAMAIS LA SITUATION DE FAMINE ET MISERE A TRAVERS LES PETITS PAYS SEULE UN ENCADREMENT AGRICOLE MONDIAL POURRA LES AMELIORER.

Joseph Carlos

Tout pays qui neglige la production nationale et agricole, il en tirera leurs propres consequences, cela coutera tres cher et l'avenir dira le reste.

L'agriculture est l'un des moyens le plus evident pour assurer le developpement durable d'un pays rappelons nous a l'epoque de la colonisation francaise Haiti fut appelee le joyaux de l'empire francais, c'etait la colonie la plus fructueuse de l'epoque.Qui possede le monopole de la nourriture possedera le monde.

Seule une politique d'encadrement agricole a travers les pays pauvres pourra ameliorer la misere et la famine mondiale.

L'augmentation de l'aide alimentaire (cargaison de nourriture) a travers les petits pays ne donnera jamais la solution a la famine mondiale.

En conclusion seule une conscience collective reellement motivee des grands pays pour aider les petits pays a produire correctement chez eux pourra changer l'ordre des choses.

Je vous presente dernier ressort a lire mon texte titre ( La MISERE ET LA JUSTICE HAITIENNE) pour que vous puissiez comprendre un peu la ( REALITE HAITIENNE)

L'ABSENCE EDUCATIVE EST EGALE LA MISERE NOIRE PLUS MANIPULATION DONNE LA CRIMINALITE ET L'EDUCATION EST A EGALE A TRAVAIL MOINS LA PAUVRETE, L'ALIENATION ET LA DOMINATION
Le phénomène KIDNAPPING ET LES INCENDIES ne sont autres qu'un instrument de justification de la nécessité d'aide sécuritaire étrangère. Via avant 2004 quoi que la misère et les troubles politiques avec les faibles moyens de l'Etat Haïtien, Haïti n'ait jamais connu des moments lamentables, pénibles, allégoriques, difficiles et aussi critiques qu'auparavant.

La solution est Haïtienne.

Nous avons des analphabets chez nous mais ce ne sont pas des CRIMINELS NES. Ce sont des victimes de l'aliénation chronique.

Aujourd'hui ils sont encore récupérables.

D'ailleurs je suis certain la vaste tempête d'insécurité actuelle n'est pas l'"uvre ni le produit de nos compatriotes et aussi nous ne devons accuser la misère. Nous sommes des HABITUES DE MISERE.

Il serait mieux de questionner l'ambition de la MINUSTHA de rester en Haïti au longtemps ou les man"uvres pour montrer que les Haïtiens ne peuvent pas diriger eux-mêmes à fin de porter la population haïtienne à réclamer une tutelle directe ou bien les grandes puissances continuent à nous faire payer l'insulte de la liberté mondiale des peuples et du système esclavagiste.

Le message « faisons l'unité, disons abas le rancune, vive la liberté, vive l'union fait la force, vive le peuple haïtien, vive la nation haïtienne et vive notre propre démocratie haïtienne.

Aucun Haïtien ou aucun groupe Haïtien n'aura pratiqué les actes malhonnêtes réguliers sur ses compatriotes sans bénéficier la complicité de ses partisans au pouvoir ou son gouvernement.

Les bandits n'étaient jamais à l'aise sur le sol de Dessalines, de Christophe et Pétion.

Eh bien MINUSTHA, vous avez des experts et de grande force armée sur notre sol. Donnez nous une petite explication fictive ou imaginaire sur cette violence systématique qui va de mal en pire sur nous-mêmes les Haïtiens et nos biens.

S'il existait trois peuples sur cette terre haïtienne, nous continuerions à payer les STREETLOVES.

Etant donné nous n'avons que des Haïtiens de couleurs différentes et propriétaires d'une seule dénommée « Haïti ».

MERCI la MINUSTHA bon voyage, bay nou you ti chans pou nou ka ranje peyi nou .Nou konnen ke ou pap janm bay nou sekirite ak lapè wap pale a tout bon vwe MESI OU MET ALE.
La mission de la MINUSTHA n'est que de maintenir l'instabilité sécuritaire pour mettre l'Etat Haïtien dans une situation régulière à gérer continuellement les crises et les urgences d'incendie, la réparation des entrepreneurs, des petits marchands et l'indignation de la population face les violences subies.

En conséquence le monde nous qualifie des gens habitant de jungle.

Le découragement des investisseurs nationaux et internationaux et l'augmentation de la misère. Et la MINUSTHA continue à rechercher les causes de l'insécurité à travers le trafic de la drogue et les menaces des terroristes tout en tant renforçant la sécurité des cotes et des frontières...

! Nous devons être très vigilent pour faire appel à la raison à fin d'éviter un éclatement social avec effusion en Haïti puisque la misère comme de l'esclavage personne ne peut l'accepter aussi longtemps.

Seul l'Haïtien peut lui-même sécuriser.

Le problème d'insécurité n'est pas plus gros ni plus grand que le 1er janvier l804.
Fok nou tout Ayisyen konpwann bagay 1804 sa pa yon ti koze e tout lot èd ke nou te pote a yon bann lot peyi nan mond la pou yo te ka gen libète pa yo tou.
Ti pwoblèm politik nou gen antre nou se zafè patikilye nou nap jere ki bann tout rankin sa yo pou nou kap kontinye jere MISE. Pou ki sa nou pakapab wè klè « si nou kap sita manje, negosye, siyen ako e resevwa èd nan men tout peyi kolonizatè.

Tan nou chita ap di paka gen rekonsilyason san jistis ak reparasyon pendan setan moun kap di bagay sa yo yo menm yo pap viv nan Mizè e de jou an jou yo vini pi rich koparavan de pi depa l'ex-président Jean Claude Duvalier mwen ponko janm wè yon diktatè ayisyen yo jije nan mond la paske manda yo mete dèyè yo toujou gen erè.

E gen yo abit entènasyonal ki toujou ap di nou gen to ak rezon a lafwa.

« Pabliye rad sal se nan famiy li lave »nou ka rekonsilye antre nou byen. Avec « l'unité on aura des résultats phénoménaux et incommensurables ».

Et AYITI se yon tè esansyèlman agrikol(si tout moun gen kapasite pou yo manje chak jou Bondye fè yo wè li pa fasil pou yon lot moun vin alyene yon lot.
Président Préval jwèt pou ou ke pèp la mare sentil pou li soufri pendan 2 a 3 an an natandan nou fe yo enfraksiti agrikol ki se sèl moyen vwe pou soulaje grangou ak misè nan peyi Dayiti Paske èd alimantè pap janm regle pwoblèm lafen a travè lemond.

Joseph Carlos

Joseph Carlos, June 4 2008, 1:03 PM

Start a NEW topic or,
Jump to previous | Next Topic >

< Previous | Home | Next >