Haïti/ Bid / Crise Alimentaire/ 27millions dollars

Lalione - May 3 2008, 8:05 PM

La Banque interaméricaine de Développement (Bid) décide de fournir, en ce mois de mai 2008, une enveloppe de 27 millions de dollars, sous forme de dons et de ressources concessionnelles, en vue de soutenir et d'encourager des initiatives gouvernementales portant sur les prix des denrées alimentaires, la création d'emplois et la relance de la production agricole en Haïti.

« Il est crucial pour la Bid de soutenir les efforts déployés par Haïti pour venir en aide à ses citoyens les plus vulnérables », indique Luis Alberto Moreno, président de la Bid, dans un communiqué transmis à l'agence en ligne AlterPresse.

C'est le mercredi 30 avril que le Conseil d'administration de la banque a résolu d'accorder un don de 12,5 millions de dollars et d'autoriser un décaissement de 14,5 millions de dollars approuvé antérieurement en faveur d'Haïti.

« L'enveloppe approuvée par notre Conseil permettra aux autorités [d'Haïti] de satisfaire les besoins urgents, grâce à ces ressources ponctuelles », précise Moreno.

Aux yeux de la Bid, en plus de « réformes budgétaires et de soutien du secteur financier », la présidence haïtienne a défini un ensemble de dispositions pour « réduire les prix des denrées alimentaires, stimuler la création d'emplois et relancer la production agricole », après les manifestations et protestations de la deuxième semaine d'avril 2008 contre la cherté du coût de la vie, notamment des biens essentiels à la consommation des ménages.

La Vallée de l'Artibonite et le bassin-versant contigü d'Ennery-Quinte (Nord) sont les deux régions viticoles clés, pour lesquelles la Bid compte porter le portefeuille de projets à environ 100 millions de dollars.

Parallèlement, la banque interaméricaine de développement prévoit de financer des projets d'infrastructure, comme la reconstruction ou la réfection de routes principales et rurales, ainsi que des projets de travaux publics dans les régions les plus démunies pour relancer l'emploi et l'activité économique.

Par ailleurs, des projets de développement d'accès au crédit pour les petites entreprises et les agriculteurs sont en cours, rappelle l'institution financière régionale dans le communiqué acheminé à AlterPresse.

Return to Message List