is oas participating in haiti's electoral coup by civil society

< Previous | Home | Next >

Un collectif d'organisations de la société civile met en cause le « sérieux » de l'OEA dans les élections haïtiennes radiokiskeya.com/spip.php?article7019

Les plus graves irrégularités dans les élections pour le renouvellement du 1/3 du Sénat ont été enregistrées dans le Centre de Tabulation sous contrôle de l'OEA // Le soutien actuel de l'OEA à l'Office National d'Identification (ONI) s'effectue dans la plus grande opacité

mardi 7 septembre 2010,
Radio Kiskeya

Le Collectif d'Organisations de la Sociéte Civile, composé de: Initiative de la Société Civile (ISC), Conseil Haïtien des Acteurs non Étatiques (CONHANE), Organisation des Patriotes pour Haïti (OPA), Initiative Citoyenne (IC), Centre 'ucuménique des Droits de l'Homme(CEDH), Office de Concertation pour le Développement (OCODE), Action Citoyenne (AC), Centre pour la Promotion des Droits Humains et de la Démocratie en Haïti(CEPRODHD), Grand Front National des Etudiants Haïtiens(GRAFNEH), Réseau National de Défense des Droits Humains(RNDDH), Mouvement pour la Démocratie, l'Ordre et la Démocratie(MODOD) s'étonne que le Secrétaire Général de l'Organisation des États Américains (OEA), dans la Conférence de Presse qu'il a donné le Vendredi 27 Août 2010, à l'issue d'une brève visite en Haïti a apporté un appui sans réserve à un processus électoral entaché d'irrégularités, alors qu'il a été mis au courant d'un certain nombre de faits troublants.

En effet, à l'annonce de la visite de M. Insulza, le Collectif, connaissant l'implication de l'OEA dans les opérations électorales, a sollicité et obtenu un entretien avec le Secrétaire Général, afin de lui faire part des préoccupations suscitées par le déroulement des opérations et solliciter l'appui de l'organisation hémisphérique pour des élections acceptables.

Le Collectif lui a remis une copie des propositions et déclarations qu'il a faites au cours de ces derniers mois et a consigné ses préoccupations dans une lettre remise au Secrétaire Général et que nous demandons à la Presse de bien vouloir divulguer pour la vérité et pour l'histoire.

Lors des dernières élections du tiers du Sénat, les plus graves irrégularités qui ont renversé certains résultats ont été commises au Centre de Tabulation dont l'OEA avait la responsabilité technique.

La Représentation de Port-au-Prince et le Secrétariat Général de l'Organisation doivent rendre compte au Peuple haïtien et aux Etats membres sur ce qui s'est véritablement passé et sur la façon dont

l'Organisation a assumé ses responsabilités dans cette question de mise en quarantaine injustifiée et définitive de plusieurs centaines de bulletins de vote.

Aujourd'hui, l'OEA apporte une assistance technique à l'Office National d'Identification (ONI).

Le peuple haïtien s'inquiète au sujet des opérations qui se poursuivent à l'ONI dans la plus grande opacité.

Il invite l'Organisation Hémisphérique à assumer cette fois ses responsabilités avec transparence et courage.

Ce que le peuple haïtien attend de l'OEA, c'est qu'elle dépêche ses meilleurs juristes pour venir constater avec quelle légèreté, quelle incohérence et quel mépris de la Constitution et de lois haïtiennes, le CEP et la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif ont traité la question de la décharge des fonctionnaires de l'État qui briguent la Présidence, avant de crier: « Tout va très bien Madame la Marquise ».

Ce que le peuple haïtien attend de l'OEA, c'est qu'elle défende le droit de vote du peuple haïtien, son droit à la Démocratie et au Bonheur et non un Gouvernement.

Pour authentification :

Rosny DESROCHES Directeur Exécutif de l'ISC

PJ: Lettre du Collectif envoyée à l'OEA

Haiti News, September 7 2010, 12:39 PM

Start a NEW topic or,
Jump to previous | Next Topic >

< Previous | Home | Next >