rapport du conseiller enel desir sur la corruption au cep

< Previous | Home | Next >

Bureau du Conseiller Electoral Jean E. Désir
Représentant de l'Eglise Catholique

Pétion-ville, Haïti
E-mail: ayizan2_99 at yahoo.com

Objet: Pour votre information ...

Re: Mise au point sur le dysfonctionnement administratif institutionnel
Contentieux au sein du Conseil Electoral

Pour la Postérité et l'Histoire

06 Juin 2010

Introduction

Depuis son installation, le 16 octobre 2009, An 206eme de l'indépendance, cette nouvelle version du Conseil Electoral de la République d'Haïti (C.E.P.) a été l'objet de critiques diverses.

Le cynisme, l'arrogance, l'égocentrisme et l'esprit de lucre de certains Membres se sont étalés au grand jour, des le départ.

Les démarches conciliatrices et constructives du Conseiller Jean E. Désir se sont toujours heurtées à un mur d'hostilité, d'incompréhension et d'obstruction volontaire, situation qui devait se transformer en malveillance caractérisée pour aboutir à la crise actuelle,

La porte de sortie valable consistait pour le Conseiller Jean E. Désir à tenir au courant de la dégradation de la situation, par le biais de rapports circonstanciés, l'entité responsable de sa désignation, à savoir l'Eglise Catholique et les autres intéressés.
Au gré de rapports houleux au sein du Conseil, cette situation de "guérilla latente" atteignit son paroxysme, à la fin du mois de décembre 2009, avec la démission-piège de l'ex Charge de Mission choisi par le Conseiller Désir, M. Jean Lamarre Jean Baptiste.

(Démission verbale, même si faite en présence de témoins potentiels, mais non suivie administrativement par le Bureau du Conseiller pour des raisons de présumée amitié et aussi la catastrophe du 12 janvier 2010, survenant juste après les fêtes de fin d'année période durant laquelle toutes les activités administratives fonctionnent au ralenties jusqu'au 7 janvier 2010. Aussi délais normal pour le chargé de mission pour confirmer sa démission.

Il est important de se rappeler que cette catastrophe réduisit à néant le fonctionnement administratif du pays et du même coup, celui du C.E.P.

La sante du Conseiller Désir a nécessité des soins médicaux urgents.

Avec l'assentiment de son Institution de tutelle, l'Eglise, dont il est le Représentant officiel au C E P, l'Exécutif et autres autorités concernées, il séjourna à l'extérieur, sur une base intermittente, jusqu' à la fin d'avril 2010.

Depuis cette date, une campagne systématique de dénigrement, d'accusations fallacieuses et malhonnêtes, de tentative d'isolement administratif (note circulaire début juin pour interdire aux BED et aux BEC de donner suite à tous ordres du conseiller, même dans les Nippes Département à sa charge) de la part de prétendus super conseillers - ou se prenant comme tels - a alourdi encore, si possible, le climat insalubre de l'Institution tout en y ajoutant des relents de pourriture politique.

Reproche à été fait au Conseiller d'utiliser l'allocation d'un membre de son Bureau, à titre de "corruption administrative".

Le dossier aurait été transmis à l'ULCC, les Ministères de la Justice et des Finances pour suites à donner.

Au vu de tous ces ragots de bonne femme, il est bien temps de faire une mise au point et de laisser au grand public, au peuple haïtien et au gouvernement dans son ensemble, la capacité et la lourde tache de juger et de jauger les suivantes.

Pour la Postérité et pour l'Histoire

Synopsis d'irrégularités administratives au Conseil Electoral Provisoire
à compter du mois d'octobre 2009 à date (juin 2010).

D'entrée de jeu, je souhaite aborder le problème générateur de toute cette insanité: A mon arrivée au CEP, le 16 octobre 2009, j'ai eu droit, de même que les autres nouveaux Conseillers, a 14/30 de mon salaire et de mes frais.

Ce qui a été propose comme solution se résume comme suit: Le Ministère des Finances émet un cheque au nom de M. Verret qui m'en restitue la moitie.

Il en a été de même pour les trois autres Conseillers.

Cela confirme aussi la légalité tacite de cette pratique, tant au niveau du Ministère des Finances qu'à l'intérieur même du Conseil.

Et si besoin est de renforcer cet état de fait, nous pouvons remonter jusqu'aux joutes électorales, quand des personnes inscrites au départ, pour un travail donné, se retrouvent absentes.

Comment sont-elles rémunérées?

Par le même procédé que j'ai utilisé et que mes collègues du CEP ont eux aussi utilisé pour toucher leur premier salaire.

Leur mémoire serait-elle courte à ce point pour qu'ils aient oublié cet épisode pourtant pas si lointain de leur existence de Conseillers ou, pire, est-ce un stratagème élaboré pour masquer leur désir de se débarrasser d'un importun qui par ses déclarations répétées les mettait, trop souvent mal à l'aise, face au miroir de leur conscience?

Ne serait ce pas plutôt pour ce qui va suivre que le Conseil a décidé de me transformer en cible vivante, à abattre par tous les moyens?

Présentation chronologique des demandes et interventions
du Conseiller Désir :

24/10/2009 1. Demande de transmission des décisions administratives et financières du CEP sortant et dont (5) cinq membres ont été reconduits.

1.1 Décharges administrative,
1.2 Chronogramme des activités,
1.3 Éducation civique,
1.4 Coordination électorale.

03/11/2009 2. Droit de regard des (9) neuf Conseillers sur le Département de l'Ouest, revendiqué "d'office" par le Président du CEP, département représentant à lui seul environ 40% de l'électorat.

2.1 état des lieux,
2.2 planification,
2.3 mécanisme de recrutement,
2.4 accent à mettre sur les zones de contestation dans le dossier de régularisation du personnel Becs,
2.5 Comment sont choisis les Membres des Comites?

06/20/09 3. Des explications ont été demandées sur les

Révocations Nominations
3.1 John Cherry Pierre Thibaud Guerrier 3.2 Maccul Devalys Louis Marie Louisner
3.3 Me. Leandre Anthony Cherubin

Officiellement par le Conseil.

En réalité par le Bureau, ou plus exactement par le Président qui aurait signé pour le Conseil.

10/11/2009 4. N.B. Il est important de souligner le non-respect des réunions / calendriers fixés.

Le C E P ne peut aller plus en avant sans une sérieuse mise au point et une rectification en profondeur:
4.1 mépris flagrant des formes, usages,
4.2 non respect des normes administratives,
4.3 attitude "mafieuse" du Bureau / Conseil, en matière de fonctionnement,
4.4 mauvaise volonté flagrante, refus catégorique de former une équipe homogène.

11/11/2009 Recrutement / révocation en masse?

Payroll Nippes: 600 salaires en fraude.

600 ASE sans solde.

14/11/2009 BED Nippes : Joseph Duckens remplace Pepe Lespérance comme Président de BED, unilatéralement, sans avis /consultation du Conseiller Désir responsable du département et dans des conditions humiliantes pour le sortant.

19/11/2009 5. Réclamations urgentes du Conseiller Jean E. Desir
5.1 Inventaire et retour au CEP du matériel en tout genre encore en possession de M. Frantz Verret, ancien Président du CEP,
5.2 Raisons d'être, salaire et logistique du personnel de sécurité encore affecté à M. Verret,
5.3 Usage d'un véhicule blindé, de la Primature, prêté au CEP, affecté à M. Verret et encore en sa possession (Juin 2010),
5.4 Chèque de fin de service à partagé par M. Verret avec son successeur (DAF).

Le Directeur du service, M. Casséus, homme dépourvu de vertèbres, donc lymphatique et toujours prêt à s'aplatir, en collusion ou non avec d'autres intéressés, n'a jamais résolu le différent, depuis octobre 2009 à date (juin 2010), malgré les demandes réitérées du Conseiller Désir, des promesses de la DAF et du D.G. lui-même.
5.5 (11) Onze BEC's des Nippes à réviser en vue d'un manque de crédibilité accrue,
5.6 Petit personnel BEC Nippes impayé depuis avril 2009,
5.7 Révision des contrats de location des BEC's,
5.8 (80) Quatre-vingt ASE non soldes depuis juin 2009,
5.9 Situation de (178) cent soixante dix huit Principaux et Adjoints,
5.10 Rapport sur le Projet pilote des Nippes: Thierry Pinto.

Projet de Logistique Electorale: aucun suivi,
5.11 Audit administratif et financier du C E P, à compter du 1er janvier 2007 avec décharge des intéressés et déclaration de patrimoine, local et étranger,
5.12 Liste exhaustive des

86 membres de C.V,
- 336 membres de B.V,
- 1,008 membres de M.B.V,
- 280 A.S.E,
- 86 superviseurs principaux,
- 88 " adjoints,
- 33 membres de BECS

3 grands formateurs

Avril 2010 6. Révocation unilatérale du D.A. dans des circonstances louches.

Encore une fois, la décision aurait été prise en Conseil: Faux.

6.1 Décisions à prendre sur le salaire impayé des Bec'S.
6.2 Rénovation du Gold Gym, nouveau local du C.E.P

dossier d'appel d'offres,
- Firmes engagées / retenues,
- Montant / Budget,
- Durée du Contrat,
- Date de livraison.

6.3 Une fois de plus, demande de l'état financier du C.E.P. Décharges obtenues?

7. Paul Henry Noel, Président BED / SUD, menacé et agressé dans son Bureau par M. Jacques Belzin, armé, lors Trésorier du CEP.

8. Harcèlement sexuel, relation de concubinage avec des membres du personnel féminin du CEP, par de hauts cadres de l'institution, sans distinction de confessions ou de profession.

Le produit d'une de ces relations serait âgé de 6 / 7 mois, environ.

9. M.

Daniel Figaro, ex D.A. du CEP est limogé sans autres formes de procès. Officieusement, son crime aurait été son appropriation non autorisée d'une génératrice usagée du CEP. La réalité serait toute autre et consisterait en un conflit d'intérêt et de gros sous, avec certains intéressés hauts placés.

10. L'ex Consultant du Président, M. Balthasar, est nommé D.A. dans les mêmes conditions louches.

Il aurait été renvoyé par l'administration Jacques Bernard pour mauvaise conduite, obstruction administrative et désordre organisé du processus électoral.

Il se pose et agit en "super conseiller", sans manières et sans formes (Voir copies de ses correspondances.

11. L'Eglise Catholique est perçue par d'aucuns comme un obstacle majeur, donc à éliminer du processus électoral et gouvernemental haïtien.

Il lui importe donc de réaffirmer sa position et sa vision politique.

Juin 2010 12. Une distribution d'armes à feu (Pistolet automatique 9 m/m est actuellement en cours au niveau du CEP, par les responsables du Service de sécurité.

Le Conseiller Jean Désir en a été soigneusement tenu à l'écart.

Les révélations publiques d'un haut fonctionnaire de l'Etat font état d'un chèque de plus de 14,000.000 de gourdes émis au nom d'une entreprise, argent qui aurait été, en fait, virée par direct transfert de cash sur le compte d'un proche parent d'un haut cadre du CEP, tout ceci sans passer par les circuits normaux de passation de marché et d'appel d'offre.

Ces révélations font l'objet d'une enquête de l'ULCC.

Autre affaire à suivre et à investiguer: Un contrat signé entre le CEP et une firme haïtienne, ILSI, et son homologue étranger pour la préparation et la distribution de carte électorales propres au CEP. Au détriment de l'ONI ! plus certainement au détriment du peuple Haïtien qui aurait casqué plus de 70% du montant du contrat, pour un matériel toujours pas livré, avec le fournisseur errant régulièrement dans les couloirs du CEP en quête de la balance à payer.

Le Bureau du Conseiller Jean Désir souhaite que ces enquêtes soient menées de façon célère, impartiale et que les résultats soient disponible pour le public.

13. Tous les moyens sont bons, de la part des (8) huit autres Conseillers du CEP ou leurs affidés pour éliminer leur collègue devenu gênant par ses réclamations et interventions citoyennes.

En plus des menaces à peine voilées, des man"uvres bassement politiciennes (tentative d'arrestation, de saisie de salaire (!) ), on serait arrivé à une phase beaucoup plus active, sous la forme d'une machination déguisée visant a l'élimination physique du Conseiller, à l'intérieur même du local du CEP. Seule l'intervention d'un responsable de la sécurité a permis d'éviter ce qui aurait pu se terminer tragiquement dans un bain de sang.

14. Le Bureau du Conseiller Désir dispose d'un véhicule de backup, genre double cabine, Mitsubishi.

Ce véhicule est en réparation depuis plus de (3) trois mois et impayé.

La sécurité même du Conseiller est en jeu, car c'est le véhicule utilise pour ramener les agents de sécurité affectés à son service à leur domicile.

Pour des raisons de décences bien faciles à expliquer, le Conseiller se voit dans l'obligation de les renvoyer, le soir venu. Il va sans dire que ceci diminue sa capacité de travail tout en le rendant plus vulnérable.

Quant au véhicule officiel affecté à son service, c'est le cheval de bataille auquel sont dévolues toutes les corvées. Et il doit se battre chaque jour pour le maintenir en état de marche.

La dernière facture avec la Nissan, vieille de 3 semaines est encore impayée, au grand dam du concessionnaire.

Une réquisition, no 14306, datée 01/06/2010, concernant (1) un pneu de rechange a été refusé par un Roi Mage surnommé Balthasar, le nouveau D.A. de facto.

Le même jour, il en octroyait (4) quatre, réquisition 14307 au véhicule SE 02680, affecté au service du Président du CEP.

Toujours dans le domaine de la Logistique, les véhicules du CEP sont ainsi repartis :

Gaillot Dorsainvil Leonel Raphael
1. OF 00383 1. OF 00375
2. SE 02680 2. SE 0276
3. SE o2340 3. SE 01882
4. SE 02689
5. SE 0283 (prete BED Ouest I) Pierre Louis Opont
1. OF 00374
Jacques Belzin 2. SE 02679
1. OF 00378 3. SE 02685
2. SE 02681
3. SE 01888 Jean E. Desir
1. OF 00381
2. SE au garage plus de 3 mois. Impayé
Theleve Pierre Toussaint Ginette Cherubin
1. OF 00379 1. OF 00376
2. SE 00330 2. SE 2677

Ribel Pierre Antenor Guerrier
1. OF 00377 1. OF 00380
2. SE 02333 2. SE 2335
3. SE 02683

Croyance Laurette Antenor Guerrier
1. OF 00382 1. OF 00380
2. SE 02678 2. SE 02335

N.B. Il est remarquable et intéressant de noter des cadres tels que

le Directeur de la Sécurit

le Directeur Administratif-Adjoint,
- le responsable du garage et de la logistique

Sont dépourvus de véhicule et doivent utiliser les transports pour remplir leurs tâches.

16. Restauration.

Cette section n'est pas en reste.

Un nombre égal de plats chauds est réservé au Bureau de chaque Conseiller Electoral.

Dans la réalité, cependant, le service se fait à la tête du client: certain Conseiller n'en reçoit que (2) deux / jour alors que d'autres s'en partagent 10 ou 15.

A cet effet, il serait bien de réviser le Contrat de fourniture alimentaire signé entre le CEP et la compagnie Bonne Aubaine.

17. Il est également important que les instances nationales, internationales (bailleurs de fonds et al.,) soient imbus de la situation réelle du CEP et son esprit négatif, de même que la classe politique haïtienne et, plus important de tout, le peuple haïtien.

Ce peuple si longtemps bafoué, avili, sujet a toutes les avanies,
Ce peuple sur le dos duquel s'érigent des fortunes colossales,
Ce peuple qui souffre dans son corps, dans sa chair et dans son âme,
Ce peuple, enfin, laissé pour compte, et condamné à errer le damné de la Terre.

Le Conseil Electoral est composé de (9) neuf membres.

Toute modification arbitraire, spécieuse du nombre de ses participants est illégale et illégitime.

Elle ouvre la voie à la caducité de ces décisions, car comment traiter valablement avec un électorat diminué?

Dans le cas présent, le processus vise à la mise à l'index de l'Eglise Catholique en tant qu'Institution au travers de machinations douteuses envers son Représentant pour le diaboliser aux yeux du public.

Après l'élimination d'autres partis politiques, y compris de "Fanmi Lavalas", c'est au tour de l'Eglise de sentir le vent de la violence politique aveugle et irréfléchie.

Il ne faudrait, cependant, pas oublier le vieil adage: "Qui sème le vent récoltera la tempête", et elle est imminente.

Le défenseur de la Foi, en tant qu'humain, ne peut ni ne saurait éliminer la peur de sa vie de tous jours.

Il se doit, cependant, de savoir la dominer afin de rester égal à lui-même et à la mission à lui confiée.

A compter de ce jour, ma sécurité je la confie au peuple haïtien, a ce peuple qui a tant souffert et qui mérite mieux.

Je la confie aussi a vous tous, partis politiques, organisations nationales et internationales et vous demanderais de faire fi, pour une fois, de vos démarches partisanes ou claniques et de penser / travailler sinon au bonheur, du moins au mieux être de ce peuple jadis si fier et ravale, aujourd'hui, au rebus de l'humanité.

Le génie du Mal est puissant et ses ressources diverses et infernales.

Mes adversaires vont d'excès en excès pour me nuire mais il est écrit par Celui qui préside aux destinées des hommes et des choses que tout, ici-bas, a une fin et que la Vérité, seule, est éternelle.

Qu'on se rappelle que Celui qui sait apaiser la fureur des flots dévastateurs sait aussi confondre les Méchants en tirant, parfois de leur sein, les bras vengeurs qui doivent aider à écraser et à annihiler l'esprit du mal.

Permettez-moi pour finir, d'utiliser la devise d'un Haïtien, Homme d' Eglise et devant la dépouille duquel je m'incline, une fois de plus, en signe de respect :
Servir, plutôt que d'être servi !
Mgr Serge MIOT

Qu'Importe ce que les gens diront ! J'éternise !

Haiti News, September 4 2010, 8:24 PM

Start a NEW topic or,
Jump to previous | Next Topic >

< Previous | Home | Next >