Jean-Junior Joseph: La Diplomatie Gagnante/Gagnate et Donnante/Donnante

< Previous | Home | Next >

Agora
Haïti / post-séisme: La Diplomatie « donnant-donnant, gagnant-gagnant

(Seconde partie)
L'échec de la Coopération internationale a été mis en lumière en septembre 2005, non seulement à l'Hôtel Montana en présence des ambassadeurs, etc. mais aussi devant l'Assemblée générale de l'Onu. En voici quelques extraits:
1. L'aide depuis le début de la Coopération internationale est une farce, une vaste plaisanterie;
2. C'est un saupoudrage pour masquer la réalité et maintenir ces Etats dans leur situation d'assistés et de dépendants des nantis et des organisations internationales;
3. Elle traduit une « approche néocolonialiste dépassée » ;
4. Elle devrait être recadrée dans une nouvelle forme de coopération où les fonds débloqués seront utilisés pour le développement réel des nations en voie de développement et non pour payer des experts étrangers en « vacances sous les tropiques »;
5. Environ 60% de l'enveloppe de l'aide sont alloués aux salaires des fonctionnaires et des experts étrangers;
6. L'assistance a donné si peu de résultats en Haïti, « membre fondateur des Nations Unies », pays qui a été pratiquement le premier à bénéficier de l'aide de l'ONU au développement
7. Il y a peu de trace tangible de cette masse d'assistance reçue au fil des ans: électricité, infrastructures, universités, etc.

L'échec de l'Internationale étant constaté, que faut-il faire?

Parlons peu, mais parlons mieux.

La donne de la Diplomatie moderne a changé: le langage est dominé par la géopolitique, la géo-économie et la géostratégie. On n'évolue plus en vase clos. Historiquement, Haïti est un arbre MAPOU, un géant placé au c"ur des continents depuis plus de deux siècles.

Chaque branche de cet arbre MAPOU ferme dans la terre est enracinée quelque part. Chacun des continents a pris son petit morceau de pizza.

La théorie de la pie, quoi ! Passe-moi ma tranche...

et combien ça coûte?

C'est le secret de la diplomatie gagnant-gagnant, donnant-donnant.

Pour ceux qui diraient qu'Haïti n'a rien à donner, qu'ils cessent d'être naïfs. La conférence du 31 mars qui a été faite hors de portée médiatique à l'Onu n'est pas un cadeau des nations qui auraient pitié de nous. Chaque nation ou chaque bailleur cherche sa visibilité pour remplir quelques pages de son cahier de missions internationales.

Changeons de perspective.

Du point de vue de ressources humaines, chaque haïtien d'origine soit à la Nasa, à l'Elysée ou Matignon, à la Maison Blanche, au Département d'Etat américain, au Canada est en soi un ambassadeur sans frontières. Quand Ingrid Betancourt était sous les férules des FARCS Colombiens, Sarkozy n'était-il pas intervenu personnellement au nom de la France?

Donc les Haïtiens qui sont sur tous les continents du monde constitue un capital humain non négligeable, c'est déjà un pion dans le donnant-donnant.

Quant aux ressources naturelles, contrairement à ceux qui pensent qu'il n'y a rien dans le sous-sol, il leur faut lire le Livre Blanc de JBA, Investir dans l'Humain on verra toutes les richesses inexploitées des gisements miniers.

D'ailleurs récemment, n'a-t-on pas entendu le Premier Ministre Jean-Max Bellerive déclarer que l'Etat Haïtien a entrepris des démarches pour l'exploitation de ses dites ressources.

En RD Congo, lisons ce que dit le Président Joseph KABILA au Soir de Belgique en juillet 2009: « Parlons un peu de la « communauté internationale » dont la définition est d'ailleurs assez embrouillée...

Récemment, la Banque mondiale, le FMI nous ont donné 300 millions de dollars pour faire face à la crise.

Dans le même temps, j'ai appris que la Roumanie avait, elle, reçu 12 milliards de dollars...

Alors que nous, nous avons 65 millions d'habitants ! En fait, je considère qu'on est seuls...

Il ne s'agit pas seulement du Congo, tous les pays africains sont seuls, nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes...

C'est ce qui explique pourquoi nous avons décidé de travailler avec les Chinois, comme avec d'autres pays d'ailleurs.

Nous avons avec les Chinois un rapport d'égal à égal, « gagnant-gagnant ».

En ce qui concerne la communauté internationale, il y a eu beaucoup plus de promesses que de réalités...

En 2001, 2002, 2003, j'avais multiplié les déplacements en Occident, ma politique était celle de l'ouverture.

Mais finalement, au vu du peu de réalisations, de partenariat véritable...

»
A Kinshasa, au Congo, les Chinois sont dans la ville.

«Les cinq (5) chantiers » sont la propagande qui fait la une. Les tracteurs chinois sont partout.

Dans le cas d'Haïti, la Grande Chine et Taiwan sont en conflit.

Le gros dragon ne s'entend pas avec le p'tite rebelle qui dollarise sa diplomatie.

Haïti se trouve comme prise en tenaille entre ces deux ennemis jurés de l'Asie.

Taiwan courtise Haïti pour un vote de reconnaissance à l'ONU ; et la Chine, de son coté, au moindre geste d'Haïti à l'Onu posera le veto pour exiger le retrait de la Minustah là-bas. Voilà!
Puisqu'il n'y a pas de cadeau entre Etat à Etat, je laisse ce schéma à l'appréciation du lecteur qui lui-même pourra faire son devoir au nom du théorème de la Complétude.

Chacun peut plancher sur les termes du problème: Diplomatie donnant-donnant, gagnant-gagnant, comment Haïti peut-elle être bénéficiaire de chacun des continents (voir JJJ-sketch, win-win diplomacy).

IL FAUT PRENDRE EN COMPTE les données suivantes: superficie: 27,000 kilomètres carré, 10 départements géographiques, 140 communes, 565 sections communales, îles adjacentes (Ile de la Gonâve, Ile-la-Tortue, Ile à Vache, la Navase) pour les Infrastructures, l'Education, la Santé...

bref l'essor d'un développement économique durable dans les 10 ans, 20 ans et 50 ans. Haïti est au centre.

Le ballon est rond. Si la Diplomatie est une science ainsi que le Développement, tout peut-être relativisé eu égard à nos intérêts identifiés à long-terme.

C'est aux Haïtiens-visionnaires de construire leur propre avenir.

Jwèt pou nou!

Expert international en Communication et NTIC Cabinet du Premier ministre Adolphe Muzito
République démocratique du Congo
Email: jeanjunior at gmail.com
FaceBook: facebook.com/jeanjuniorj

Par Jean-Junior Joseph
lundi 19 avril 2010

Jean-marie, July 9 2010, 4:07 PM

Start a NEW topic or,
Jump to previous | Next Topic >

< Previous | Home | Next >

 

Messages in this topic

Cher Konfrere, Tellement bien ecrit et dit. Parallelement a toutes les crises etalant sous nos yeux nos miseres de... read more >
Jean C. C.charlemagne, 10-Jul-10 12:28 am

 

< Previous | Home | Next >