Mwen katoujou remen pou otan nou kagen toujou genyen diferans sou kek pwen

< Previous | Home | Next >

Remen Fidel Castro sa pa vle di nou rankontre nan tout fason mwen jisteman renmen paske Mwen ke li se yo personaj ki tre pozitf e pwogresif.

mwen pap janm yon ipokrit ni yon blofè pèson pabwen bay tèt yo manti nan mond sa chak pèp chak nasyon ap chache regle dabo pwoblem sitwayen pa yo si genyen tan ya sove sitwayen lot nasyon.

se pitit yon pays ki sove lot frè yo kasoufri nou pa beswen tronpe tet nou ak avèk pawol klobalizasyon ki tavle fè konnen mond sa sa se yon ti plat men ke pèson pakapab resere sou li men mesye pran tet nou tande konsepsyon imèn pa chanje kompletman si selman modifye.

epi lemond vi pi ipokrit e pimechan anvè lè pov paske lekonomi mondyal rete toujou yon trik visye.

si nou kwè etranje pwal ed nou develope Ayiti nou met chita f♪ pwatann nan kabann nou fenk kare kontinye ti ayisyen kap manje nan poubèl fatra e kap viv nan vye kay kraze kap chita tann tout tan ed alimantè kap soti nan lot peye le byè dè ONG
L' Haïtien est la solution Haïtienne pas autres nations.

Les auteurs du crime, les sans c"urs, les assassins, criminels notoires, les brigands planète terre sans limite ont été passé pour des innocents humanistes secouristes philanthropiques christianisés, une église haïtienne remplie de prière quotidienne sans avoir jamais même une parcelle de vision socioéconomique pour leurs propres communautés ecclésiastiques, elle est sans culture, et sans origine propre, seule coutume et la tradition imaginaire désordonnée font partie de leurs patrimoine intégrants dans la résignation dans la misère et al pauvreté, sans le péché, le vaudou ont toutes les responsabilité du mal haïtien via le droit à la faim prôné par les représentants des christs de couleurs méconnues du Christianisme.

Donc les aliénés conditionnels obligatoires boucs émissaires du pouvoir haïtien sont devenus des coupables assassins, criminels nés. Nous voulons dire à tous ceux et celles qui penseraient heureux sur une nouvelle occupation américaine, ils se sont trompés éternellement à jamais.

Ils sont des gens qui penseraient à des promesses irréalisables dans leurs esprits.

Nous n'oublions pas que nous sommes au troisième chapitre du message De Jésus Christ.

La Vérité est impopulaire cela fit longtemps que j'ai commencé à décrire la situation difficile haïtienne et tout en essayant d'apporter des pistes de solutions haïtiennes en vue de changer la précarité haïtienne.

Mais une de plus c'est l'incomplétude que l'Humanité voudrait pour notre chère République d'Haïti. Vive Haïti ! Vive l'espoir ! Vive la conscience, la volonté, la fraternité, l'unité pour la libération de la pensée haïtienne.

Vive l'Etat de Droit ! pour répéter Confucius: ce n'est la richesse qui rend un Etat prospère mais la Justice.

Tout le reste est du mensonge, seul l'Haïtien peut rendre l'Haïtien Heureux à jamais, Vive l'Etat Haïtien, nos dirigeants ! Vive La Nation Haïtienne à tout jamais unir ! Abas TCHAD = 8888 le énième cinquième de l'indignation humaine ! ooo gade yon Pharaon !
La mise Haïti sous une occupation prolongée, c'est dire que le système esclavagiste n'existait pas réellement à travers le monde.

Ce n'est qu'un accroc à l'Histoire de l'Humanité et à la liberté individuelle humaine si le monde aurait toujours à penser voir continuer à imaginer une telle situation bestiale encore.

Ce dire que le monde est entrain de faire un pas vers le futur passé d'inventer une autre Histoire de « Droits de l'Homme ».

L'Haïtien est un déviant automatique naturel, il s'est si tellement dévié il s'est dévié lui-même pour atteindre son but fixé.

Il n'accepterait jamais ni des ordres ni des instructions de personne au monde.

Nous ne négocions jamais notre liberté de peuple.

Le destin d'Haïti est entrain les mains des fils de Jean Jacques Dessalines.

Si nous pensons que les étrangers colonisateurs enquête de l'or bleu auraient pu faire quelque chose de sérieux pour nos progénitures haïtienne, c'est que Satan se transforme en Dieu et tous les riches auraient pu vendre leurs bien pour aller distribuer ces argents aux pauvres.

Comme on aurait à dire que le Christ serait à gauche ou à droite il est entrain de faire de prodiges et de miracle.

Mais ce qui est plus important aux intelligents croyez vous qu'il est à l'intérieur de vous et chez vous. Les corrupteurs ne seraient jamais le sauveur pour nous les Haïtiens et Haïtiennes qui sont des avisés.
1-La guérison haïtienne commence d'abord par la mise d'une politique de développement agricole pour nourrir toutes les filles fils de la Nation.

La subvention de réchauds à essence dans le but de combattre le déboisement et l'érosion via la protection environnementale haïtienne.

2-L'alphabétisation pour toutes et pour tous.
3- Libération du système Judicaire, la construction d'une force de police forte et une Armée Nationale reflétant les aspirations de la volonté nationale via l'Etat de Droit.

4- L'amélioration de l'infrastructure nationale du point de vue de route, d'aéroport, douane, d'électricité, d'hôpitaux, de l'eau portable et travaillant sur l'écologie et l'environnement tout en combattant l'érosion par le reboisement et le drainage des canaux en permanence...

La mise en "uvre d'un programme de logements à travers tout le territoire national pour combattre les constructions anarchiques et l'exode rural.

5- le Développement de la production Nationale accompagné de l'intégration de la nouvelle technologie moderne à partir d'une université consciente de la réalité du problème nationale.

C'est la seule façon nous pouvons combattre le chômage et la misère Haïtienne mais non pas dans l'hypocrisie des aides alimentaires internationale et de la sécurité fictive MINUSTHA et l'occupation américaine du colon environnemental Bill Clinton l'Homme d'instruction, d'ordre et de commandement.

Si le monde pensait que les Haïtiens et Haïtiennes rêvaient seulement manger bien il s'est grandement trompé.

Nous des choses si extraordinaires que même nos esprits ne nous permettraient les dévoiler voir pour les autres tentent les imaginer et les penser pour nous les Haïtiens et Haïtiennes.

6-Et le développement de l'industrie touristique ne constitue qu'un palliatif pour la solution et l'amélioration de l'économie haïtienne.

N'oubliez pas que ce serait un honneur pour les étrangers de visiter Haïti chérie la Mère de la liberté.

Si quelqu'un ne visite pas Haïti il ne connaitra pas l'Histoire pragmatique des Droits de l'Homme.

Le Plus grand malheur qui pourrait arriver un Haïtien c'est vivre hors du territoire d'Haïti. Etre fié d'Etre Haïtien, c'est porter la liberté humaine dans son c"ur.
La nourriture et l'indignation humaine.

La fin ultime de l'Homme est la vie, la nourriture est non seulement nécessaire mais indispensable à l'existence humaine.

L'Homme est toujours prêt à faire toutes les concessions possible pour sauver leur vie sur cette planète terre.

L'Agriculture est la science des sciences, elle est plus importante pour l'Humanité, elle demeure la plus grande industrie humaine de tous les temps.

Elle est le plus précieux des diamants naturels pour ne par dire que le système esclavagiste tirait son origine à partir d'Elle.

Ainsi dit: « Toute nation qui négligeait sa production agricole n'aurait pas de dignité nationale, elle serait l'esclave des autres ».

La Bible a clairement explique le processus de l'aliénation humaine par l'alimentation de l'Histoire d'Isaac et son fils Jacob en le trompant pour prendre la bénédiction de Ésaü le fils ainé.

Via l'histoire de Joseph, l'homme de rêve, le premier ministre de l'Egypte, le promoteur du système esclavagiste mondial à l'aide de la nourriture, la souffre de vie bourré d'oxygènes.
L'église depuis longtemps a été toujours associé avec les hommes riches et l'Etat pour piller les toujours les avoirs des pauvres et pour les réduire dans l'esclavage.

L'économie est truc vicieux pour répéter Valet.

Le néo-libéralisme constitue une véritable barrière économique pour l'épanouissement des Pays du Tiers Monde par rapport l'imposition de la concurrence déloyale brisant la faible capacité de produire même en petite quantité voir de résister sur le marché international.

C'est dans ce piège du Capitalisme sauvage qu'a pris Haïti. Via L'erreur monumental De l'ex-général Henry Nanphy qui a ouvert tous les Ports et aéroports Haïtien pour laisser entrer tous les fripières et les produits alimentaires américains juste pour rester au pouvoir aussi longtemps.

Une pente devenait très difficile pour les autres les chefs d'Etats qui venaient après lui étaient toujours en difficulté à combattre l'ingérence des soit disant des Etats amis dans la politique Haïtienne face une famine atroce et la menace de coup d'Etat.

Paradoxalement il n'est facile responsabiliser uniquement les chefs d'Etat Haïtien, la bourgeoise, l'élite intellectuelle Haïtienne de la misère et de l'angoisse haïtienne vis-à-vis tous ces contraintes externes.

Sans quoi nous ne devrions pas parler « de Droit de l'Homme dans le monde ».

La nourriture et l'esclavage selon La Bible.

Dans le Livre de genèse au chapitre 47: verset 19 à 26.
Pourquoi mourrions-nous sous tes yeux, nous et nos terres?

Achète-nous avec nos terres contre du pain, et nous appartiendrons à mon seigneur, nous et nos terres...

20 Joseph acheta toutes les terres de l'Egypte pour Pharaon ; car les égyptiens vendirent chacun leur champ, parce que la famine les pressait.

Et tout le pays devint la propriété de Pharaon.

22 Seulement, il n'acheta point les terres des Prêtes, parce qu'il y avait une loi de Pharaon en faveur des prêtres.

Nous ne sommes pas étonnés d'entendre dire le Sénat Américain que la Nation Haïtienne voudrait que l'Etat Américain occupait Haïti après ce séisme dévastateur.

Nous venons d'expliquer ce processus de la manière théologique.

Que les prêtes et les pasteurs haïtiens parlent la Vérité de la morale civique à la Nation Haïtienne au lieu de continuer à maintenir dans l'ignorance socio-économique et à enseigner la résignation misère et le Droit à la faim. C'est un peu absurde d'expliquer les phénomènes naturels provoqués par la dégradation environnementale à l'aide de la prophétie biblique et du péché des hommes.

« Le Peuple Haïtien meurt dans le chômage qui le conduit dans la misère et la colonisation des ONG faute de connaissance de Vérité.

C'est plus injuste de responsabiliser l'Haïtien de leur propre fardeau, l'Humanité ne serait jamais innocent dans la misère et l'angoisse Haïtienne.

Pour vous dire en 2006 après la prestation de serment du président René comme le chef d'Etat d'Haïti, le secrétaire des Nations Unis a déclaré qu'Haïti sous la tutelle de la MINUSTHA n'a pas réuni de condition sécuritaire satisfaisante pour avoir des investissements étrangers et quelques plus tard il encourageait les étrangers pour aller investir en Irak, il estimait que la condition sécuritaire irakienne s'est grandement améliorée. Quelle hypocrisie onusienne à l'égard d'Haïti

La méthode la plus efficace aujourd'hui pour asseoir la néo colonisation mondiale c'est progresser la famine en progression géométrique dans les pays du tiers monde, la faim fait appel à l'occupation.

Nous avons raison nous avions écrit l'ONG est un processus inventé pour mettre à la souveraineté des pays du tiers monde en d'autres terme c'est la mort de L'Etat.

Pas de misère pas d'ONG et pas de néocolonialisme moderne à distance.

Le sous-développement est la seul élément garantissant l'existence des ONG internationales, sa principale source est la corruption facteur prédominant du chômage conduisant l'Homme dans la misère et l'indignation humaine.

Nous ne tomberions jamais dans l'incomplétude, nous devrions avoir toujours la confiance en nous même l'Homme Haïtien, nous sommes l'avenir et l'espoir de notre nouvelle Haïti chérie à condition nous posons les problèmes socioéconomiques, politiques, culturels, environnementaux, tels qu'ils sont pour en trouver les causes, via la vraie solution de la misère haïtienne..

Le mot « Ami » au sens vague paradoxalement n'est différent du mot ennemi.

C'est l'uniquement son orthographe qui tient certainement la différence entre les deux. Nous ne croyons faire de don aux haïtiens cela pourrait apporter un changement réel à la situation de misère Haïtienne entre temps l'hypocrisie de la communauté internationale demeure inchangée à l'égard du peuple haïtien.

On ne pourrait jamais justifier le sentiment d'amour sans le libre choix d'une nation qui est la plus grande de toute Liberté.

Arrêter le mal avant qu'il n'existe ; calmez le désordre avant qu'il n'éclate.

Lao Tseu).

La vie est mieux que la nourriture et les vêtements sont important de le corps qui porte l'âme et l'esprit et la pensée d'un être humain.

Via l'économie est un truc vicieux accompagnée de l'égoïsme humaine c'est seule qui conduisait la République de Port au Prince à cette catastrophe naturelle faisant pleurer la République d'Haïti qui n'est autre que l'absence du prochain.

Plus de deux ans les intellectuels haïtiens et l'élite économique haïtienne faisaient du tapage de la vie domestique en conséquence du 12 janvier l'Haïtien entier se passe au rang des indulgents, » poisons écrasés nan bouillon ».

comme on dit en créole.
Zero rancune, Vive l'amour du prochain.

Protéger les autres, c'est protéger soi-même, c'est mettre en sécurité environnementale sa propre vie. C'est l'hypocrisie de l'élite intellectuelle, la bourgeoise et la complicité de la communauté internationale qui a réduit la classe défavorisée à la plus simple expression humaine, le chômage conduisant dans la misère sans merci.

Via une Haïti boutique pour écouler tous les produits étrangers.

Une Haïti pays des brouettiers, des porteurs de sacs riz, de farine, pois, de maïs, de blé, balle pèpè...

une Haïti importatrice fondée sur l'insécurité imaginaire.

Les conséquences progressives exode rural, bidonvilisation, la mendicité dans les rue, pays des orphelinats, ONG, la MINUSTHA, d'où la Néo colonisation, l'ensemble constitue la somme du Séisme 7.3 du 12 janvier 2010 accompagné de l'amalgame propagandiste qui est un doute social, l'avenir dira le reste.

C'est triste et honteux de voir l'Haïtien refuse de se croire en eux-mêmes et ses dirigeants.

Il nous faut du courage de la force et de redoubler de la volonté comblée de diligence remplie d'espoir et de faire de preuve de grandeur d'âme de nos Ancêtres pour reconstruire notre chère Haïti chérie. Ce séisme meurtrier, ce cauchemar, l'auteur des leaders orphelins, l'orphelins actuels, la racine de tous les maux faisant couler les larmes comme des fleuves qui déversent dans les embouchures.

Lamentation, l'atrocité, l'horreur, la cruauté, ce monstre noir ne doit jamais nous plonger dans l'incomplétude pour maudire le mon Haïti, le synonyme miraculeux dessalinien, ce Canaan du vingt unième siècle. Que tous les Haïtiens et Haïtiennes sachent que les corps devraient constituent d'engrais pour reconstituer l'Etat Haïtien tant de penser à laisser Haïti pour les désastre naturels.

La solution, c'est cultiver la conscience en eux-mêmes, avoir une vision pour l'Homme Haïtien, bannir l'égoïsme humain du gain personnel, le phénomène de grands mangeurs qui est contre l'amour du prochain, la création d'emplois pour tous pour protéger la liberté individuelle de l'être humain.

C'est de cette manière que nous pourrons faire le bicolore haïtien bleu et rouge, orné d'un palmiste qu'il fallut l'Union Fait la Force devenue une réalité parfaite d'union nationale, la règle' l'amour du prochain est roi chez nous.
C'est une folie de compte une fois de plus sur l'aide étrangère uniquement, le destin National repose principalement sur la volonté du reste des intellectuels de l'élite intelligentsia et de la bourgeoisie haïtienne.

L'Haïtien est l'avenir et l'espoir d'Haïti. Aucun Haïtien ne saurait jamais Heureux en dehors du sol Haïtien.

Nous devons restructurer l'Etat Haïtien sur le plan organique et fonctionnel pour faire sorte que nous ayons un pays institutionnalisé où tout le monde respecte la loi et c'est la création d'un Etat droit Haïtien.

La simple chose à penser actuellement c'est développer une politique agricole pour briser la famine haïtienne.

La Création d'une armée pour assurer la protection environnementale, la défense nationale et la reconstruction nationale.

La grande mobilisation sociale revivre l'éducation nationale d'antan et développer la nouvelle technologie haïtienne.

Selon Genèse 8 v 21: Haïti n'est pas une Terre maudite, c'est Homme qui a détruit la nature pour répéter l'Eternel en son c"ur: « Je ne maudirai plus la terre à cause de l'homme parce que les pensées du c"ur de l'homme sont mauvaises dès sa jeunesse ; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l'ai fait ».

Le Peuple haïtien a besoin de la vérité que tous les pasteurs, prêtres, journalistes, les ministres des Droits Humains, et l'élite intellectuelle haïtienne disent la vérité à la nation Haïtienne.

Via la cause du Chômage, la misère, la dégradation environnementale, la vraie mission des ONG internationale à travers les pays du Tiers-monde.

Pourquoi continuons nous à faire croire à la masse défavorise ignorante, c'est leurs péchés et le vaudou qui sont en grandement partie responsable souffrance haïtienne.

Les pasteurs et prêtres fatalistes prêchant depuis longtemps l'évangile de visa us et de Western Union sans jamais porter ses fidèles d'avoir la foi en Dieu qui pourrai faire réellement chez eux toute chose sans aller ailleurs.

Nous sommes un peuple très religieux depuis longtemps la religion est pour une tradition quotidienne entre temps la grande majorité des chrétien de prière vivant la misère pendant que notre Dieu d'amour n'a un Dieu qui est injuste.

Nous sommes sur que les chrétiens haïtiens aient la foi en Christ mais ils n'ont vraiment la connaissance de la Vérité du Dieu vivant l'Eternel des Armées. Via des leaders chrétiens d'orphelinat.

« Heureux ceux qui s'intéressent aux pauvres l'Eternel les délivrera dans le Malheur ».

La Non création de l'emploi est synonyme du chômage, de la misère et de la dégradation environnement, elle engendre la catastrophe naturel, l'angoisse, la peur, la douleur la tristesse, c'est la fin des hommes.

En 1494, l'esclavage a fait son apparition en Haïti sur la base de l'Evangile.

C'est un péché contre Dieu. L'Haïtien a besoin de l'éducation pour connaître des jours meilleurs.

L'Evangile de Christ libère l'Homme du péché d'Aden et d'Eve et de la malédiction éternelle via la misère et le châtiment corporel.

De ce fait il faut que les Pasteurs et les Prêtres prêchaient chaque dimanche devant des milliers de Chrétiens Haïtiens questionnent les Ministère de Christ en Haïti.
Depuis plus deux cents ans l'Etat Haïtien demeure un Etat de castre fondé sur le sentiment familial, amical et de clan chacune des générations se battait constamment pour gagner leur quote-part nationale.

C'est l'absence totale d'une vision nationale et d'un bien commun d'intérêt général pour tous les fils et filles de la Nation haïtienne.

Tout le monde se noyait dans le mensonge généralisé.

En Haïti il très difficile à une différence les gouvernants et les gouvernés, La bourgeoise, la classe moyenne et la masse défavorisée, c'est un amalgame sociétal des soit disant innocents qui critique l'Appareil étatique Haïtien.

La vie est plus précieuse parce qu'elle a une fin mais la présence de chacun des Haïtiens, petits et grands est indispensable sur le sol d'Haïti pour sauvegarder le symbolique Nom d'Haïti, la mère de la liberté humaine, le patrimoine de l'Humanité qu'aucun Haïtien au monde ne devrait jamais céder pour la nourriture et la misère. « Rien au monde n'est plus précieux que de vivre en Haïti ».

Le bien commun c'est travailler pour chacun des haïtiens un capital économique par le biais de l'éducation à l'instar de Fidèle Fidel Castro.

C'est de cette manière qu'on pourrait libérer tout Homme de l'exploitation Humaine.

C'est triste et honteux de voir et même constater que l'adoption des enfants orphelins haïtiens aurait passé comme une action ou un geste humanitaire.

Nous ne croyons pas que les catastrophe naturel pourraient-ils changer l'ordre des normes juridiques et les Droits Humains, Droit naturel né.

J'aime Fidel Castro, Montesquieu, Haïti unie et indépendante, et l'Humanité.

JOSEPH Carlos, Ministre des Droits Humains.

Le suicide patriotique
L'Homme ne doit pas vivre pour lui-même mais il doit s'efforcer de vivre pour ses progénitures.

Il ne faut jamais penser à laisser son patrie pour la vie difficile Principalement pour le chômage et la faim. Au lieu de tomber haïr sa patrie et tomber dans l'incomplétude ou de vivre comme un pessimiste.

IL serait mieux de combattre trêve voir relâcher cette lutte même pour une seconde de repos.

La patrie est sa terre natale son patrimoine originaire le noyau ombilical Humain de nos Ancêtres.

Le territoire ne souffre pas mais ce sont les gens qui l'habitent qui vivent dans la misère étant le résultat d'exploitation de l'Homme par l'Homme, une situation venant de l'égoïsme humaine.

L'Homme est toujours attaché à son origine géographique et sa race. Le sentiment patriotique est du sang des entrailles et du c"ur humain mais pas dans l'intégration sociale humaine fondée sur une culture éducative cosmopolite.

Le bonheur est chez l'individu pourvu qu'il soit être en mesure de vivre chez eux sans obstacle socioéconomique là où le plaisir est roi. En laisser son territoire national pour la cause de la misère. C'est cesser d'être Homme, c'est vivre sans le bonheur en suicidant sa dignité et sa personnalité humaine.

C'est vivre en dehors de sa propre nature humaine.

C'est vivre avec du cauchemar éternel.

Changez de nationalité pourrait jamais vous déconnecter avec sa patrie, origine et sa race. Le sentiment humain est du c"ur non pas dans la nationalité ou dans la citoyenneté.

On pourrait toujours changer de nationalité ou de la citoyenneté mais pas de l'origine, ni du sang ni de race humaine.

Les privilèges mondiaux n'épargnent personne être humain du cauchemar social.

Nos Ancêtres ont cru dans l'honneur et la gloire non pas dans les privilèges politiques internationaux, visa de résidence et les avantages économiques pour vassaliser leurs dignités et personnalités individuelle de leurs nationaux.

Ils sont cru dans la Liberté pour tous les Hommes faisant partie de l'Humanité sans distinction aucune.

Jusqu 'à présent, nous sommes le peuple qui continue à faire du bien sans espérer aucun intérêt en retour dans la mains des autres nations.

Cela le patrimoine éternel de tous les Haïtiens.

Vous pourriez être de Nationalité Américaine, Française, Allemande, Anglaise, Canadienne...mais d'origine Haïtienne, nous n'avons aucun problème à ce sujet, ce qui est critique, c'est la justification de votre volonté décisionnelle est une cause de misère humaine.

Nous n'avons grandement à faire des reproches à ceux qui se trouvaient dans l'apatridie qui est une cause qui pourrait être légitimé les raisons de sa naturalisation.

Seuls les Haïtiens ou Haïtiennes non lucides traumatisés par la faim ou affolés, obsédés les pseudos privilèges éphémères étrangers de toute sorte pourraient être pensé à céder leurs droits des Haïtiens, en parlant de la dignité, la personnalité, les terre de nos compatriotes pour les faire devenir la propriété des étranger pour la nourriture.

A l'instar de Joseph qui a acheté tous les Egyptiens et leurs champs en échange d'aliments pour les faire devenir la propriété de Pharaon selon genèse 47.
C'est les fils et filles d'une nation qui sauvent sa Nation personne d'autres.

Si les étrangers pouvaient ou voulaient changer les conditions de vie socioéconomique du continent africain, l'Afrique serait déjà un paradis paisible terrestre du monde.

A chaque fois nous nous contentons à se défendre uniquement nos propres intérêts personnels ou familiaux ou amicaux, nous faisons l'autodestruction haïtienne nous-mêmes. IL est une fois encore plus important de croire dans la même formule de nos Ancêtre: « L'Union Fait la Force et le Succès » en croyant que nous pouvions tous toujours défendre nos intérêts personnels à l'intérieur un même intérêt commun national sans détruire la Nation Haïtienne et le saveur du sol que nos Ancêtres Haïtiens ont laissé comme héritage au prix du sacrifice de leurs sangs pour un demain meilleur pour toutes ses progénitures haïtiennes...

Nous comprenons très que nos universitaires qui parlent quotidiennement de développement national puis à la fin de ses études universitaires se contentaient des emplois des ONG internationales qui sont une forme de paternalisme mondial réduisant le pouvoir des autorités nationaux et locaux.

Cela ne constitue que la mort des Etats du Tiers Monde.

Il nous faut cesser de faire cette hypocrisie nationale vis-à-vis de la masse populaire haïtienne qui ne serait jamais profitable ni pour nous-mêmes ni pour la Nation toute entière.
Vivez heureux partout dans le monde.

C'est s'estimer que sa nation ait un mieux être social.

C'est une obligatoire nature de se sacrifier pour changer la condition de vie nationale si vous voulez épargner du cauchemar éternel, de l'angoisse patriotique.

Aucun être humain n'aurait la fierté pour parler de son pays misérable.

Si un Haïtien ou une Haïtienne sentait qu'il soit heureux ailleurs par rapport à sa richesse ou sa capacité intellectuelle, pourquoi qu'il refuse de faire connaitre aux autres sans trop difficulté son origine Haïtienne?

C'est de cette manière qu'on pourrait être expliqué le Cauchemar éternel.

Son absence en Haïti ne vous épargne de la souffrance nationale ni de l'indignation humaine le fait que vous avez d'oreilles, les yeux et les c"urs qui sont des organes sensibles qui sont nuisible à l'abandon de la sensibilité humaine.

Mais les inhumains ont éprouvé la sensibilité haïtienne après le séisme dévastateur haïtien du 12 janvier 2010. Pourquoi vous détestez Haïti entretemps vous avez pleurez les victimes du 12 janvier 2010?

L'Humanité a son Histoire, Haïti a son Histoire et chaque Haïtien a son Histoire et son origine.

Les gouvernants et les gouvernés ne sont-ils pas mes amis ou camarades de classe, pères ou mères, Frères et s"urs, cousins ou cousines, beaux-pères ou belles-filles, voisins ou voisines, alliés familiaux?

Aucun Haïtien ne voudrait pas se sacrifier son propre intérêt personnel à l'intérêt national commun cependant tout le monde parle de changement et la Justice sociale à travers la nation haïtienne.

Et tout sait clairement que « ce n'est pas la richesse qui rend un Etat prospère mais c'est la Justice en parlant de l'Etat de Droit ».

Tout se croit dans la Trahison nationale et le mensonge populaire pour un visa étranger quelconque et de l'argent en faisant passer les dirigeants nationaux comme le plus grand monstre qui empêchent le développement socioéconomique National.

Il ne voudrait jamais construire une Nation haïtienne réellement fondée sur la Justice sociale avec un minimum d'équité visant les Droits les fondamentaux de ne pas vivre uniquement pour nous-mêmes mais vivre aussi pour les autres, les plus vulnérables.

Une seule façon pour fuir l'angoisse, le sentiment patriotique, la souffrance des autres chez vous, c'est apporter la solution qu'il faut à ces maux qui rongent la Nation.

Non pas dans l'importation qui est le synonyme du chômage national mais à travers d'une politique économique nationale endogène visant la production nationale et un échantillon à ne pas négliger voir le négocier pour aucune raison, la production agricole, le « Diamant humain universel », c'est là bien peut l'ami de la création d'emplois qui est l'élément de base de liberté individuelle humaine.

Parler de changement national, c'est parler d'un minimum pour les plus vulnérables comme de droit à l'alimentation, à la santé, à l'éducation, à l'environnement sain, à l'infrastructure routière..., eau portable, logements sociaux n'oubliez pas que le plaisir est un droit purement économique depuis longtemps, il appartenait toujours aux hommes les plus riches du monde.

Et les pauvres étaient toujours limité par rapport le bonheur sur cette planète terre, nous ne tentons pas légaliser encore, le fait que ce n'est pas une règle écrite mais elle une règle universelle.

Le Bonheur est toujours chez nous or de nous nous n'aurons point de bonheur parfait.

Eksplikasyon sou swisid patriyotik pou yon seri de mounpjoure mwen enkompetan paske yo panse kont diaspora ayisyen pou yo pa vin pouvwa nan peyi Dayiti.

Une bonne lecture fait toujours appel à une bonne comprehension des idée afin de les bien interpreter sans obseder par l'ambition pouvoir politique.

Le suicide patriotique est un choix positif qui a un aspect personnel, il apporte l'espérance pour les autres citoyens nationaux et ceci n'engage personne.

Il n'est pas comme les autres suicides à l'instar d'égoïste, altruiste et anomique.

pour vous dire toutes personnes qui s'engagent dans la lutte pour changer la condition de la vie nationale ont un prix à payer, leurs vies se trouveraient en périls plus de 90% devant les anti-changement.

Ils sont des morts qui marchaient quotidiennement dans les rues nationales et ailleurs.

Honneur et mérite pour Jean Wyclef qui a accepté lever très haut le Drapeau lors de la coupe du monde de foot-ball d'allemagne 2006, il croyait qu'il pourrait reussir sa vie avec une nationalité très meprisée partout a travers le monde.

Je ne crois dans la misère ni dans la richesse mais dans le respect de la dignité et la personnalité des droits de mes nationaux.

si voulez changer l'Etat Haïti. venez en Haïti afin que tous ceux qui aient leurs mêmes volontés que leur votre puissent se mettre les mains ensemble pour alphabetiser notre masse defavorisée haïtienne pour sortir de la tromperie de toute sorte et de l'aliénation des populiste partenalistes.

mes écrits n'étaient jamais contre les intérêts de la diaspora haïtienne mais je croyais pas que les diasporas sont des Horaces Haïtiens.

La présence actuelle du bouc émissaire Président Rene Garcia preval au pouvoir haïtien n'est un hasard national mais cette manupilation venait directement de la communauté internationale par son tchoul allié de de la diaspora l'ex-premier Ministre Gérard Latortue et laissez moi vous dites en passant la majorité des gens du pouvoir central actuel font leurs études universitaires à l'exterieur.

il faut vous même questionner de tous leurs savoirs acquis à l'étranger avant de parler de mon incompétence via lancer tous ces mauvais propos à mon égard.

j'aime tous les citoyens d'origine haïtienne sans distinction aucune, nous n'avons pas de temps encore pour cultiver la rancune chez nous en Haïti. c'est une bonne lecture qui vous porte à une bonne compréhension de l'écriture et des idées emises.

la vie est une question de grand intérêt parce qu'ellen'a pas un cout au même titre du pouvoir politique qu'on ne fait pas ce cadeau à personne qui ne lutte pas pour le prendre.

tout le monde ne pourrait jamais se sacrifier pour les autres connaissent demain un mieux être social.

Aujourd'hui pour prendre le pouvoir il faut quand bien même respecter un minimum le processus démocratique pourque votre pouvoir soit légal et légitime.

nous sommes grandement quand nous l'attendrons par la nomination après une tutelle de la communauté internationale.

Un pays reste toujours un pays de même qu'une nation demeure toujours une nation lorsqu'elle est même sur la domination étrangère puisque son nom Haïti existe encore.

il y a toujours des normes sociaux à respecter par ses concitoyens.

pensez y le choix de la citoyenneté pourrait limiter votre vison politique ou augmenté votre privilège socioéconomique mondial.

Nous n'avions jamais de problème avec des boat people et tous celles qui ont choisi laisser son pays pour uneraison quelconque ou celles qui se trouvaient dans l'apatridie.

via celles qui sont des pessimistes tombant dans l'incomplétude totale qui ne voyaient pas leurs avenir chez eux qui adieu à Haïti sans savoir qu'il n'y a pas de changement ou révolution sans effusion de sang des suicides patriotiques.

Mon frère je ne pourrait jamais aigri contre la diaspora d'ailleurs j'ai déjà visité plusieur pays étrangers sans même dépenser un sou ni pas dans la flattterie des Hommes du pouvoir et autres.

La Connaissance est une circonference universelle dont le centre n'est nul pas.
Mwen se Ayisyen mwen pa kwè nan esklavaj domestik peson pou pep Ayisyen an.
Joseph Carlos, Ministre des Droits Humains.

Pensons à un développement économique réel sans hypocrisie nationale.

La loi hope est une résistance dans la misère haïtienne, une loi qui ne garantit pas même la ration alimentaire humaine par jour n'est qu'une corruption de la loi.
L'handicap majeur pour développer une politique agricole haïtienne est encore très loin de l'esprit des compatriotes haïtien qui détiennent la masse de la richesse nationale.

Voir de penser ou même imaginer à éradiquer la famine haïtienne.

Les producteurs alimentaires principalement la production de riz à l'échelle internationaux ont manifesté de gros intérêts pour toujours avoir le contrôle du marché alimentaire haïtien qui les offraient depuis longtemps des garanties certaines pour les écouler ses productions.

Sans mettre l'emphase sur les grossiste importateurs haïtiens et les grands commissionnaires nationaux et locaux.

Si c'est avec la facilité nous allons de demander à nos importateurs haïtiens nationaux de prendre conscience pour suspendre faire des importations en vue de relancer la production agricole haïtienne.

Via leurs gros intérêts personnels et leurs gains faits sur le diamant universel humains par mois en pensant que s'ils mettaient en valeur leurs terres ces gains que l'un entre eux obtenues pour un mois dans l'importation pourraient égaler ses gains d'une année de sa production.

Ainsi imaginer une telle chose, c'est dire aux richesse vendre leurs richesse pour aller leurs argents aux pauvres.

On sait clairement que l'égoïsme du gain personnel humain rend l'Homme sans pitié et insensible au sort des autres.

Cela lui rend inhumain.

Partout dans le monde l'économie devient truc vicieux le seul intérêt pour ceux qui pratique le capitalisme sauvage, c'est maximiser le profit.

Cela consiste un handicap majeur pour développement vraie politique de la production agricole à travers les pays du tiers monde pour éradique la famine mondiale.

C'est une lutte que les pauvres devraient faire entre les grands importateurs nationaux qui se joueront à tout prix pour corrompre nos gouvernants.

Via l'appui économique apportant les grands producteurs internationaux à concitoyens et ses sont grandement soutenus par leurs gouvernements tenant compte du nombre de la créations d'emplois offert chaque année consécutive dans le secteur agricole et les aides économiques par rapport à l'appui budgétaire en envoyant ces denrées à ailleurs celles qui rapporte aux Etats exportateurs des devises garantissant le progrès des nationaux.

La Grandement question à poser pourquoi les investisseurs haïtiens ont manifesté de forte en gourment pour l'industrie de la sous-traitance en Haïti avec une salaire misérable qu'on n'aurait jamais un développement de l'économique nationale voir de permettre aux salarié de se nourrir pour combler leurs énergie dépensée dans ses labeurs.

Nous avons entendu des industriels Haïtiens qui ont envoyé des fleurs le fait que il parait que les presque seules les entreprises de la sous-traitance ont fonctionné sans mettre à pieds leurs salariés inhumains de 125 de la salaire minimum et de la loi hope américaine qui a fallu lécher les hauts dirigeants en parlant du chef de l'exécutif et les parlementaires boucs émissaires.

Imaginons un salarié de la sous-traitance touche en moyenne de 915 dollars us par année et d'ici à cinq nous aurons 350 000 personnes travailleront au sien des industrie de la sous-traitance qui donnerait en moyenne un montant de 320 250 000 dollars us (Millions)par année. Parallèlement pour une population haïtienne de 9 000 000 habitants qui dépensent en moyenne de 360 dollars us par année pour seulement la consommation de riz et d'huile qui donne un montant de 3 240 000 000 dollars us (Milliards).

Nous pensons ce duel pour un développement de la production nationale est une bataille contre nos dirigeants politiques haïtiens et de la classe possédante haïtienne nous sommes tous foutus et la lutte pour relancer la production nationale et agricole une question très complexe si jamais nous ne tiendrions pas en compte certaines choses qu'on estimerait très banales qu'on n'aurait pas pensé aller voir imaginer dans les esprits haïtiens.

Il est clair que la faim des uns fait le bonheur et la richesse des autre.

Plus qu'on est faim plus qu'on est plus facile à manipuler et à aliéner par les nations.

Aujourd'hui une fois de plus le changement et le progrès national, la plus grande partie dépend de la volonté et de la conscience de l'Etat, la bourgeoisie et nos élites haïtiennes d'ailleurs le même principe de Karl Marx demeure éternellement les pauvres n'ont que leurs force de travail.

Pour répéter Voltaire: « Le peuple, c'est la canaille ».

Fait du mal au peuple ou à la nation c'est préparer son autodestruction de son territoire national et leurs châtiments se retomberaient sur leurs propres têtes comme nous venions assister avec le séisme dévastateur haïtien du 12 janvier 2010 qui n'était du à une cause de la dégradation environnementale et l'absence de l'amour du prochain chez nous en Haïti. En conséquence tous les Haïtiens et toutes les Haïtiennes étaient des bandits de cette catastrophe naturelle.

Et seul ce séisme 7.3 fut le seul acteur du tourment haïtien.

Si Nous voulions à faire du tapage et formater des scénarios nationaux ou du moins de continuer à créer de l'insécurité imaginaire pour toujours avoir la présence des forces étrangère pour maintenir la masse populaire dans la misère sans fin. La bale est entrain vos mains.

Joseph Carlos, Ministre des Droits Humains

La double Nationalité
La politique est la science de l'Etat.

Ce n'est pas comme la religion qui s opère dans la foi et le miracle qui n'est autre la confiance humaine vivant dans le mystique.

Il ne faut pas faire la bête humaine de vouloir imaginer et même créer une confiance collective haïtienne en une seconde qui se fonde sur la double nationalité, celle qui n'est pas réellement le produit de la pensée haïtienne.

Après plus de deux ans de la honte sans poser le vrai problème socio-économique: parlant de la redistribution de la richesse nationale qui doit se faire uniquement par la création de l'emploi pour tous et pour toutes face au chômage qui gangrène la masse populaire de jours en jours qui se date longtemps.

Une fois de plus, il nous faut chasser de l'esprit haïtien cette incomplétude pour ne pas fuir la pluie en se tombant dans la rivière. Par contre, il nous faut prendre du temps pour bâtir cette nouvelle Haïti dont nous rêvons, mais pas dans l'incertitude et le hasard.

La diaspora haïtienne ne faire du cadeau au peuple haïtien, elle accomplit quotidiennement son devoir familial, amical, et sentimental envers ses proches.

A qui appartiennent les pauvres qui circulent quotidiennement dans les rues et ceux qui sont mal vêtus et morts de la faim?

Ces actions témoignent certaine fois la reconnaissance amicale et la sensibilité familiale.

C'est un honneur et à la fois un devoir pour la diaspora haïtienne d'aider sa famille et ses amis vivant en Haïti. Est-ce qu'elle pense réellement à autrui?

Il ne faut pas plus royaliste que le roi de former une conscience collective haïtienne en une seconde en mettant l'accent sur la déclaration d'un ancien ambassadeur américain avant laisser la République de port au prince, il a dit :« Haïti a besoin d'émerger une nouvelle classe politique ».

Est ce que cette classe, il nous parlait?

Cette situation actuelle semblerait à celle de remaniement de la constitution de 1918 pendant l'occupation américaine qui avait opéré d'énorme change dans les titres propriétés des terres Haïtiennes.

Quand on se trouve entre le marteau et l'enclume, on perdra quand bien même un doigt.

C'est la raison pourquoi, je propose que les postes comme, président, sénateurs, députés, ministres, directeur général de la Police Nationale, les généraux de l'Armée et ambassadeurs doivent réserver aux hommes compétents et aux plus capables qui n'ont pas la double nationalité.

Ces places sont de la gloire et de l'honneur national, il ne pas confondre le pouvoir avec l'argent, ce n'est pas la richesse qui crée l'univers et qui dirige le monde mais la pensé étant l'âme créatrice de la richesse universelle pour ne dire la connaissance, c'est la richesse.

L'argent n'est qu'un instrument de manipulation socio politique pour préserver l'hiérarchie sociale.

Les hommes du pouvoir ne sont que des instruments virtuels oeuvrant dans l'intérêt de la classe riche.

Quelle serait la situation de la République d'Haïti dans le cas un citoyen qui est la fois Haïtien et Américain occupant une haute fonction dans la politique Haïtienne qui déclarait à l'Etat américain que sa vie se trouve en danger?

De plus nous ne devons pas oublier que tous les Etat n'admettent la question de la double nationalité.

C'est bien malheureux que les Haïtien pensent qu'ils peuvent changer la nature de l'Etat et le même faire passer comme une entreprise commerciale ou une société anonyme en pensant qu'à une pseudo solution politico juridique manipulée qui met les citoyens haïtien toujours en difficulté de faire un choix rationnel qui est fondé sur la moralité humaine, mais pas dans l'utilitarisme économique.

Cette question de la double nationalité est complexe et la fois fragile, elle doit être traitée en profondeur pour éviter tous les résultats néfastes.

L'Honneur et le bonheur ne doivent pas penser dans la réflexion pour s'échapper uniquement à la misère actuelle dans un futur incertain.

C'est trisse et honte de vouloir fonder une nation dotée d'une volonté dans la ruse économique tant d'avoir une nation capable de développer son intelligence humaine pour créer sa propre richesse intellectuelle pour dynamiser les ressource nationales et pour la rendre ses citoyens heureux en les faisant respecter partout, ils passent, c'est la seule façon qu'on peut protéger l'Homme dans sa dignité humaine en les sauvant de la pauvreté.

Tous les citoyens nés de père haïtien ou de mère haïtienne ailleurs qui voudraient faire un choix rationnel fondé sur la moralité humaine, devraient être attendus l'âge de la majorité pour choisir sa nationalité voulue pour éviter tout doute et toute suspicion.

Dès maintenant, il seraient qualifiés pour toutes les postes politiques et autres sans distinction aucune.

on ne conçoit pas une nation dans le jeu du hasard.

Prenons l'exemple de l'ancien premier ministre Gérard Latorture bénéficiant de la protection internationale, il a laissé son poste sans même dire au revoir au peuple Haïtien pendant qu'on a pas même lui accusé d'une autre nationalité étrangère. Sa parole: an yo ta pwal arete mwen. via l'intérêt personnel est trop sérieux pour se confier la reine du pouvoir à des citoyens possédant la double nationalité.

Joseph Carlos, Ministre des Droits Humains.

quelle société civile?

Quel système éducatif Haïtien?

Quelle conscience citoyenne et quelle vision sociale?

Quel intérêt collectif ou individuel?

Peut on défendre les intérêts individuels à l'intérieur des intérêts collectif?

Oui cela est possible quand nous manifestons à développer l'idéal économique fondé sur le capitalisme humain.

Le capitalisme éducatif sauvage privé tente à brouiller le capitalisme éducatif humain.

Pourquoi pensons nous hors de l'efficacité et de l'efficience éducative?

La position politique ne fait pas de l'homme un législateur scientifique capable d'éditer de bonne loi sociale, Dieu, merci, les Juristes sont toujours là pour apprécier l'intention des législateurs politiciens pour ne pas faire la corruption de la loi une règle de droit.

Quand les profanes l'applaudissent dans toutes ses émotions les juristes la questionnent encore puisqu'il n'y a pas de texte de loi qui n'a pas été créé dans l'intérêt de protéger une classe sociale en tenant compte de l'approche faite par Saint Thomas sur la naissance de l'Etat.

C'est ignorant de vouloir conclure avant d'introduire, voir de développer sa vision de penser pour améliorer la souffrance populaire.

Le fort n'obéira jamais aux faibles, la loi ne pourrait pas faire d'illusion sociale, la loi de kelly C. Bastien n'est qu'une loi téméraire.

Pas de félicitation possible mais il faut que le peuple haïtien ait encouragé le débat éducatif pour que nous ayons un développement économique durable dans les années qui viennent.

Qu'on a faim les patates n'ont pas de pellicules, c'est comme une machine sans frein qui écrase les passants.

On ne pourrait pas dire que l'absence éducative et la justice ne sont qu'un cancer qui empêche le déblocage haïtien, c'est trop flou pour expliquer le retard du progrès social haïtien.

L'éducation d'abord l'affaire de l'Etat avant d'être une affaire privée. Elle est le fondement de la justice sociale, elle permet à l'homme de connaître ses droits et ses devoirs dans la société mondiale.

Les hommes d'Etats ne doivent jamais penser à l'envers, ils doivent faire les institution étatique un modèle social avant d'imposer des instructions aux secteurs privés puisque la faiblesse étatique fait la force du privé.

La région économique est belle et bien connue et la position géographique ne fait l'objet d'une existence fictive pour ne pas la localiser.

Nous n'envoyons pas nos enfants dans les établissement publics uniquement, c'est parce que n'avons pas la garantie qu'ils reçoivent de bonnes formations éducatives et de plus ils les reçoivent dans l'humiliation.

Les lois humaines ont toujours une portée économique, elles doivent faire l'objet des données statistiques bien déterminées et chiffrées sur la base d'une enquête approfondie pour éclairer l'antenne sociale puisque la finalité de toutes lois c'est le bien commun( l'équilibre social).

la loi n'est des phrases littérales mais elle est le produit de la logique scientifique qui dérive de la réalité sociale née actuelle, elle doit être claire non ambiguë.

Il faut avoir du courage et la volonté pour affronter la vérité sociale.

Le fondement de cette loi éducative de Kelly C Bastien, c'est l'explication in navré de la montée du coût éducatif annuel versé par les parents haïtien pour une éducation sans qualité et sans efficacité.

Il faut l'homme qu'il faut à la place qu'il faut, une loi in explicite n'est qu'une corruption de la loi. Le Droit n'a pas un objet vague, il doit viser l'ensemble et la qualité de service fourni dans la société pour contrôler les rapports des citoyens entre eux tout en évaluant si les revenues annuelles richesse ne visent pas à sombrer les pauvres dans la misère. C'est la qualité de service fourni par une institution qui fait sa valeur et sa réputation sociale via le succès de ses résultats escomptés. Nul ne doit pas enrichir en détruisant les autres sur la base de la liberté économique individuelle des Droits humains impropres.

Donc le service éducatif doit toujours proportionnel par rapport son prix. L'indépendance économique ne place pas les citoyens hors du contrôle des normes étatiques sans quoi les pauvres n'auront pas accès à la justice sociale et l'Etat perdra le contrôle de la fiscalité et la taxation.

N'oublier pas que les pauvres n'ont rien, l'Etat est l'unique défenseur et protecteur
Dans la société civile.

Ils méritent une protection spéciale à l'instar de l'enfant et la femme qui sont dans très vulnérable de l'injustice sociale.

Il est plus important que l'Etat haïtien investisse les argents payés pour les enfants qui sont dans la classe première année fondamentale dans les établissements privés dans la nomination de nouveau professeur dans le secteur public cela fera plus de bien à la Nation.

Et il extrême urgence que l'Etat ait les yeux fixé sur les inspecteurs sont employés étatique et partie prenante dans la formation des établissements scolaires privés, ils sont des grands actionnaires.

La faim pour ceux qui vendent les produits alimentaires est une fiction mais c'est une rêve pour ceux qui les voir et sans pouvoir les acheter.

La faim a trop de conséquence néfaste sur le choix politique pour prendre l'agriculture avec aussi grande légèreté, il parait cette éducative de Kelly C Bastien ne se fonde que l'aide alimentaire mondiale.

Au cours des élections du 21 juin 2009, j'ai vu des électeurs paysans qui passaient plus d'une durée de heures en réclamant 20 gourdes pour aller acheter une petit de riz avant de jeter un vote aux urne pour un candidat au sénat. Ce n'est pas la démocratie, c'est l'aliénation politique.

L'éducation est trop importante pour l'entamer dans la confusion de la famine sociale sans penser au développement de l'agriculture et un projet de subvention de réchaud à essence pour combattre le déboisement et l'environnement haïtien.

Ainsi dit: Dieu créa le jardin d'Eden et Il y plaça l'homme.

Et le péché fut son apparition et la pensée scientifique a pris sa naissance qui met l'existence Dieu en évident pour les athées. Penser d'abord à la tête avant de penser à la queue l'homme vit d'abord de pain avant toute autre chose que les gens humains pourraient l'imaginer.

L'éducation civilise l'homme, elle le permet de développer la connaissance scientifique pour affronter la réalité économique mondiale.

Disait: Henry Christophe « L'homme sans éducation est un être inachevé ».

La mendicité est une malédiction, un produit humain qui déshumanise l'homme.

Elle est une maladie chronique mais non curable l'instar de la lèpre donc la pauvreté est sale et humiliante mais elle n'est pas
Eternelle dans la mesure ou tous les riches se manifestent une velléité d'améliorer la situation socioéconomique des pauvres mendiants passible de vulnérabilité d'autrui de toute sorte à travers leurs patries, ils pourraient y apporter la solution à ce cancer qui pourrait être éternel.

Celui qui ne compte pas sur l'aide de leurs propres frères et s"urs verront leurs espérances dans l'or bleu quotidiennement.

Dans le cas contraire il rêve que Satan aurait pitié pour l'être humain.

Nous croyons que la vie sera sans sens si tous les sont égaux en richesses et ne connaissances et le monde sera in gouverné et ingouvernable, il n'aura pas de l'hiérarchie sociale.

La richesse et la connaissance sont la source de toute domination et la rancune humaine.

Ce n'est pas l'arme qui tue l'homme mais la pensée humaine.

Celui qui possède la pensée scientifique, possédera le monopole de savoir synonyme de la richesse, il détiendra le monopole de tromperie, la violence et l'injustice universelle.

Si la politique économique est un truc vicieux, les Droits Humains ne seront qu'un idéal de la pensée humaine dès lors de la naissance des droits de l'Homme.

Il est inconcevable de réviser le système éducatif haïtien dans sa petite partialité compte tenant les gangues qu'il contient à l'heure actuelle, c'est de la malice politicienne.

C'est triste et honteux de voir certains prêtres, pasteurs et journalistes ne suivent pas la mission de Christ, leurs visions ne sont qu'une belle voiture de luxe, une belle maison, accès de repas copieux, une famille et visiter les pays étrangers sans la masse qui végète dans la misère sans fin. Leurs prédications ne font quotidiennement la faim et la misère sans les présenter la voie libératrice.

Dans le but de relever la prestige éducative en Haïti tant du coté des élèves et du coté des enseignants à travers les établissements scolaires privés deux points sont très importants.

1- La continuité d'existence des établissements scolaires privés doit dépendre de la qualité de formation fournie par leurs instituteurs, la preuve sera fait dépendamment du taux de pourcentage fixé par le ministère public dans les examens d'Etats.

2- L'exigence d'une amende contre tous les établissements qui impliquent dans la magouille de faire les élèves non qualifiées de passer en année supérieure et la suspension des élèves fautives aux examens d'Etat pour une période déterminée.
Cet article qui souhaite que les frais scolaires doivent payer en plusieurs versements cela pourrait causer beaucoup confusions sociales.

Via les écoles congréganistes ( frères et mère) qui restent encore les meilleurs établissement à l'échelle nationale, les parents n'iront pas engager dans des discutions qui pourraient causer l'expulsion de leurs enfants.

Entre temps qui dit l'église catholique dit l'Etat.

Notre Etat est trop faible économiquement pour pouvoir faire justice à ces pauvres parents victimes.

Via l'Eglise institution morale qui est entrain de perdre sa principale mission de Christ pour se pencher vers l'utilitarisme économique.

Ce point n'a pas trop grande importante, les parents seront confortables c'est quand toutes les écoles donneront une même formation de qualité.

Quand l'Etat est seule la conscience citoyenne pourrait améliorer la situation socioéconomique de la masse.

Si l'Etat haïtien représentait un cancer empêchant la République d'Haïti à prendre la route de développement économique, la bataille contre la misère, la faim, l'éducation ne durerait pas aussi longtemps pour que la masse populaire connaisse des jours meilleurs.

Aujourd'hui, il serait mieux que la nation questionne le vrai objectif de la classe riche commerçant de la société civile haïtienne qui domine la politique économique national et international par rapport le développement économique endogène qui est le seul moyen pour briser la misère créée par le chômage.

C'est la faiblesse économique de l'Etat haïtien qui pourrait être fait le sénateur Kelly C Bastien a proposé une petite parcelle loi éducative ou la loi morale éducative pour améliorer la situation précaire l'éducation haïtienne.

L'éducation populiste haïtienne dans la démagogie internationale.

La communauté internationale ne donnait jamais un gâteau au peuple haïtien qui ne serait pas empoissonné.

Selon Roosevelt Franklin.

L'Haïtien fait partie d'une Nation qui est si tellement intelligente la seule façon pour l'empêcher d'arriver au sommet mondial, c'est le maintenir dans division éternelle pour qu'ils ne soient jamais en harmonie entre eux. L'ONU ne ferait pas un cadeau au peuple haïtien si elle ne savait pas qu'il pourrait le nuire dans son patrimoine.

Pour citer quelques exemples: l'embargo imposé à Haïti après le de Sedras( l'augmentation de la misère) le retour de Jean Bertrand Aristide au pouvoir en, le démantèlement de l'Armée Haïtienne, l'apparition des chimère et la démocratie démagogique, la MINUSTHA et l'invention du Kidnapping et la nomination du commissaire Bill Clinton qui se transforme en concessionnaire.

Incroyable mais vrai, qui l'aurait cru qu'en plein vingt unième siècle la mendicité pouvait devenir une profession humaine à l'heure actuelle.

C'est triste et honteux de voir quelqu'un ait rémunéré pour avoir demandé des aides au nom d'un pays ami. C'est comme de l'assurance prépayée budgétisée dans notre budget national d'un montant de 22 000 000 gourdes comme salaire annuel entre temps notre ne pourrait disposer que 15 000 000 gourdes pour finir le crédit agricole sans tenant compte des milliers enfants haïtiens qui souffraient de la malnutrition.

La mendicité est une situation de fait mais qui n'est pas de droit, elle est prohibée par le code pénal haïtien en son article 227-6. il est important que le parlement haïtien ratifie la somme demandée par l'ONU pour payer le commissionnaire onusien.

L'Amérique ne jamais donner de conseils ni d'enseignements à personne, elle ne passe que des ordres et des instructions autres.

Nous n'avons rien à reprocher au gouvernement qui a exécuté un ordre.

Disait :les américains the time is money.

Selon les utilitariste économique toute chose est utile pourvu qu'elle pourrait se transformer en argent.

Pour papa Doc la reconnaissance en politique est une lâcheté, elle l'est aussi en économie.

Selon Djakout mizik l'orchestre haïtien: il n'y a pas de sot metier chak moun degaje w jan konnen pou sa manje yon pen. Pour Zenglen devan pot tounen dèyè kay. Le monde a connu de grands hommes mais pas comme Jésus qui a libéré l'Humanité du péché et de la mort éternelle tout en libérant l'âme et l'esprit.

Mais aussi pas comme Jean Jacques Dessalines qui a libéré l'Humanité du châtiment corporel pour donner naissance au droit du travail de la pensée de Voltaire symbolisant la liberté humaine, il libère l'homme de trois grands maux ; l'ennuie, le vice et le besoin ou l'envie.

Pour Jean Jacques Rousseau a dit qu'il déteste l'Histoire, elle empêche de se réfléchir, elle n'a appris que les faits du passé mais il a retrouvé elle un trésor caché pour avancer le futur sur la base de la conscience humaine pour accoucher une humanité meilleure dans la reconnaissance humaine.

La connaissance est le début de l'action, l'action est la fin de la connaissance.

Le monde a son Histoire personne ne pourrait pas la denier.

Selon Kenneth Merten les pères des Haïtiens et Haïtiennes ont aidé leurs pères à conquérir leur indépendance américaine.

Il reconnaît qu'haïtien n'avait à cette époque que leurs forces et leurs courages fondés sur l'unique énergie musculaire rodé autour de la volonté vaincre l'inhumain en défendant une cause juste d'intérêt universel qui doit faire référence à l'Histoire de l'Humanité.

La liberté humaine n'aurait pas du avoir un salaire monnayé voir de recommander une récompense de sang. « Le prix de la liberté ne saurait qu'un merci cordial taché de sentiment exceptionnel qu'aucune expression humaine ne pourrait jamais le Traduire » c'était tout cela qui faisait la gloire et l'honneur de nos Ancêtre Haïtiens quoiqu'ils n'étaient pas comparable à Dieu mais ils vivaient à l'instar Dieu de la gloire et d'honneur.

Aujourd'hui, encore l'Haïti n'a pas divorcé avec cette tradition éternelle, la même formule demeure au sein de nos enfants quoique la misère et la faim nous fassent la guerre, venez mener des enquêtes pour en savoir plus. Il faut les Haïtiens et Haïtiennes applaudissent leurs courages et leurs têtes une fois de plus pour ce patrimoine exceptionnel, une qualité qu'aucun peuple du monde ne posséderait jamais, puisqu'elle est divine.

Le monde n'a jamais pardonné la vérité, celle était la cause principale de la crucifixion de Jésus Christ.

Nos Ancêtres ont produit un miracle, ce que tous les grands hommes de l'Humanité ont failli de le faire.

Qu'ils soient Socrate, Platon, Samson, et Aristote s'était lui-même agenouillé devant ce système pour lui l'esclavage était une chose normale dans la nature humaine, en la femme et l'esclave est un outil qu'on pourrait céder ou vendre à quelqu'un. Voilà qu'aujourd'hui le Système esclavagiste est connu comme un crime l'Humanité.

Qui a fait nous, les Haïtiens et Haïtiennes des rois et des reines de l'Humanité qui détiennent la clé de Liberté humaine, d'où Haïti, le Patrimoine de la liberté.

Entre temps les détracteurs de la liberté Humaine continuent à incriminer nos Ancêtres d'une erreur monumentale pour la meilleure formule utilisée que le cas nécessite pour parvenir à ce miracle éternel.

De tel point le monde voudrait créer de confusion dans l'esprit des Haïtiens et Haïtienne pour mettre emphase la politique de Dessalines Face à la politique de Toussaint q'aujourd'hui que le monde voudrait enlever ce paternité aux Haïtiens et Haïtiennes.

D'ailleurs l'Haïtien ne demande pas à le monde de partager avec sa haute technologie moderne qu'il ne ferait pas à nous. Le monde a ses ors noirs et ses intelligence supérieure humaine mais l'Haïtien n'a que son patrimoine mondial, le Berceau de la liberté, le Canaan du vingt unième siècle. Gran mwen te toujou di w lè sankosyans ap domi repwoch reveye l La victoire est plus près de nous que jamais, Bravo nos Ancêtres ! Vive Haïti pour toujours !
Le Droit n'est pas la théorie, c'est l'application des textes de loi qui détermine sa finalité sociale.

Haïti ne manque pas d'assez textes de loi mais c'est la manque de la volonté politique pour les appliquer voilà la difficulté judiciaire.

Chaque fois une loi est votée dans l'intérêt de la masse populaire, la minorité puissante dans la majorité n'aurait pas accepté avec facilité.

Il faut la société ait sacré son auteur comme un christ secondaire.

C'est quelqu'un qui a oublié son avenir politique, de la vie diplomatique et familiale en rêvant le trépas pour permettre à l'Humanité de connaître une fois de plus des jours meilleurs.

Chaque pays a son modèle de société possédant son propre m"urs, sa coutume, sa culture, sa tradition qui sont englobé dans sa doctrine.

Dans un pays comme la République d'Haïti, il est important que l'Etat n'entre pas dans la logique de financer le secteur éducatif privé avant de mettre sur le rail l'éducation publique a connu longtemps d'énorme difficulté économique, ceci pour qu'elle soit les raisons avancées face un secteur privé rétrograde pratiquant le capitalisme sauvage à la fois inhumaine, c'est la loi du gain personnel qui domine dans l'égoïsme humain.

D'ailleurs le secteur éducatif privé haïtien ne fait l'éducation pour l'éduction, il ne pas en elle un outil de transformation humaine dans notre société dont il est un membre actif.

Voir un développement socioéconomique fiable et durable donnant de l'espoir à nos jeunes haïtiens qui après avoir fini leurs études universitaires pourraient penser à un emploi certain.

Pour eux l'éducation n'est qu'une simple entreprise commerciale qui offre aux entrepreneurs des possibilités majeures de gagner de maximum profit.

La loi éducative du sénateur Kelly C Bastien, la société civile riche haïtienne l'a pesé, elle voyait en elle qu'elle n'avait pas la force d'une plume de poule.

La vérité est toujours impopulaire.

Si cette loi avait réelle quelque chose de sérieuse le secteur éducatif privé sortira son image monstrueux à l'instar des entrepreneurs industriels qui ont totalement opposés à la loi du salaire minimum de Steven

Joseph Carlos, April 1 2010, 3:19 PM

Start a NEW topic or,
Jump to previous | Next Topic >

< Previous | Home | Next >

 

Messages in this topic

Where did you copy and paste that long document? You can get sued Carlos for copying someonelse' s idea ok. Be careful! read more >
Mitsu M. Duchatelier, 1-Apr-10 11:10 pm

 

< Previous | Home | Next >