COMBITOCRATIE 20ème ann. Constituion haït.1987

Me. Louis-charles J.sergo Av - March 30 2007, 4:58 PM

Bonjour,
Président René Garcia PREVAL

A l'occasion de l'anniversaire de la loi fondamentale, nous produisons ce texte en la circonstance.

Rappelons que j'avais voté la Constitution à cette époque.

29 mars 1987 - 29 mars 2007, elle a 20 ans. Elle marque un pas important dans la lutte du peuple pour la conquête de ses droits et libertés.
La 47ème législature avait introduit une proposition d'amendement et l'actuelle 48ème que va t elle faire de cet acte?

Votre présidence a débuté des réflexions sur la Constitution de 1987, nous aimerions bien avoir ces textes!

Nous poursuivons avec les PROPOSITIONS dans le cadre du PLAN GLOBAL HAITIEN DU CENTENAIRE (2004 - 3004...) que nous avions lancé en 2004 avec des tranches de 25 ans, 2004 - 2029.2054,2079, 3004.

Les idées se rencontrent sur la promotion de votre plan de 25 ans.

Voici quelques points :
1) l'amendement de la Constitution peut se faire sur la base d'un plan global de développement durable et de démocratie permanente avec une approche systémique.

Il est en corrélation avec les autres secteurs;

2)Droit à la Participation des citoyens, citoyennes à tous les niveaux de l'état dans le cadre d'une structure dite "CONSEIL D'ADMINISTRATION MIXTE (CAM)" mise en place par les gens, les différents secteurs la société et l'état. Le CAM est à instaurer graduellement dans tout le pays, à consolider et à renforcer.

Les représentant(e)s (nationaux ou haïtiens vivant à l'étranger) d'organisations que nous désignions comme délégués civiques ou communautaires de la localité ( à titre volontaire, non rémunéré, contribution civique) travaillent et rencontrent périodiquement les responsables ou directeurs des organismes de l'état de la zone (565 sections communales, 140 communes, 10 départements et le 11ème ) chaque semaine, par exemple un vendredi ou un wenk-end ou un jour quelconque de la semaine pour faire le bilan et dégager des perspectives de l'administration dans le respect mutuel.Créer un dynamisme de développement.

Une loi devrait être votée pour garantir l'avenir du nouveau système démocratique.

Nous proposons LA COMBITOCRATIE.

Un système qui fait un travail d'équipe, de proximité, de suivi..

Responsabiliser tout le monde.

Construire les droits des citoyens et citoyennes, Bâtir la démocratie permanente.

Faire un développement durable, de bonne volonté.

Un dépassement de soi. On est au dessus de la mêlée. Nos préoccupations, le bien-être, l'avenir, l'avenir, l'avenir, une patrie ou un monde meilleur pour tous et pour toutes.

Par exemple prenons le cas de l'usine de Darbone à Léogane, nous suggérons un Conseil d'administration mixte (CAM) avec des représentants des planteurs, des organisations qui seront des délégué(e)s civiques communautaires.

Les responsables et les délégués ont pour devoir de se réunir chaque semaine sur le fonctionnement, les projets, les réalisations.la production de l'entreprise.

Une obligation et non une faveur.

Ils sont des serviteurs du peuple.

Obligation de résultat.

Les gens apportent leur support pour l'avancement de leur pays. Le même travail devrait se faire dans l'ODVA, les Mairies, dans tous les services de l'état, les Ambassades, consulats, représentations diplomatiques avec les haïtiens vivant à l'étranger.

Les électeurs ont voté, ils n'ont pas besoin tout le temps de gagner les rues pour protester contre des atteintes à leurs droits.

Ils seront déjà présents dans toutes les institutions.

Les cinq jours de manifestation organisés par les citoyens pour réclamer et défendre leur vote n'auraient pas eu lieu si la structure du Conseil électoral provisoire (CEP) était COMBITOCRATIQUE, balancée et équilibrée. Les membres du CEP devraient rencontrer régulièrement les délégués civiques à toutes les phases de la procédure, de la préparation et des résultats.

J'ai sauvé des vies humaines par de heureux hasard lors des élections présidentielles.

Des femmes enceintes, des hommes étaient tombées en syncope (yo endispoze, vide dlo) après avoir pénétré dans les salles de vote à cause de la pression trop trop forte des électeurs et électrices qui voudraient voter, exercer leurs droits.Ils dormaient la veille dans les bureaux de vote tandis que rien n'a été prévu comme confort pour les accueillir.

Alors, l'état doit faire quelque chose pour éviter de tel abus, de telle violation de droits et libertés donc, c'est institutionnaliser la participation démocratique de façon durable, pérenne dans touts les échelons de l'état et renforcer les droits de l'homme.

Ouvrir l'état aux citoyens.

La musique de RAMRAM l'avait si bien dit " OUVE LE KO".

Marchons VERS LE MIRACLE HAITIEN
ou VERS LE PROGRES MONDIAL..

3) Réaliser des Sites intenet, des services de communication, d'information, d'accueil dans toutes les boites de l'état;

4)Etablir des service civiques ou promouvoir le volontariat, l'esprit de service;

5) Des journées ouvertes sur les administrations publiques, etc

Pour les Ministères, secrétaireries d'état imprégner les de la notion des droits et devoirs fondamentaux, comme base de leur action, planification et gestion
1) Ministères des Affaires Etrangères, des Cultes, des Droits et Devoirs Fondamentaux
2) Ministères des Haitiens vivant à l'étranger, des Droits et Devoirs Fondamentaux
3) Ministères de la Justice, de la Sécurité Publique, des Droits et Devoirs Fondamentaux
4) Ministères de l'Interieurs, des Collectivités Territoriales, des Droits et Devoirs Fondamentaux
5) Ministère de l'Economie, des Finances, des Droits et Devoirs Fondamentaux
6) Ministères de la Planifications, de la Coopération Externe, des Droits et Devoirs Fondamentaux
7) Ministère de l'agriculture, des ressources naturelles, développement rural, des Droits et Devoirs Fondamentaux
8) Ministère du Tourisme, des Droits et Devoirs Fondamentaux
9) Ministère du Commerce, de l'Industrie, des Droits et Devoirs Fondamentaux
10) Ministère des Travaux Publics, Transport, Communication des droits et Devoirs Fondamentaux
11) Ministère de l'Environnement des Droits et Devoirs Fondamentaux
12) Ministère de la Jeunesse, des Sports, de l'Action civique, des Droits et Devoirs Fondamentaux
13) Ministère de l'Education Nationale, de la Formation professionnelle, des Droits et Devoirs Fondamentaux
14) Ministère de la Santé publique, de la Population, des Droits et Devoirs Fondamentaux
15) Ministère des Affaires Sociales, des Droits et Devoirs Fondamentaux
16) Ministère de la Famille des Droits et Devoirs Fondamentaux (direction de la femme, de l'enfant..)
17) Ministère de la Culture, de la Communication, des Droits et Devoirs Fondamentaux.

On tient compte de ce que l'on a actuellement mais on peut réduire leur taille, leur nombre ou les réorganiser ou les réorienter tout simplement.

Secrétaire d'état à la Sécurité Publique, aux droits et aux devoirs fondamentaux
Secrétaire d'Etat à la Réforme de la Justice, aux droits et devoirs fondamentaux, etc

Notre souci c'est de mettre l'homme au centre du développement, de la démocratie et du progrès.

Le débat, la réflexion, la recherche, les échanges se poursuivent...

Salutations
A bientôt..

Me.J.Sergo LOUIS-CHARLES, Avocat
Professionnel du droit
Spécialiste en développement

Observatoire International Droit, Devoir, Liberté et Justice (OBIDDELJ)
Directeur Exécutif
jsergo11 [at] yahoo.fr
josephsergo11 [at] hotmail.com

P.O.Box: 11351
P-au-P, Haiti

Haïti Uni contre la Pauvreté
(HUCOP)
Coordonnateur
E-mail :hucop11 [at] yahoo.fr

Return to Message List