Preval a l'ecole de Chavez par Stanley Lucas

< Previous | Home | Next >

Preval a l'ecole de Chavez, reussi la premiere etape de son coup contre la constitution

par Stanley Lucas: www.solutionshaiti.blogspot.com

Sans aucune consultation citoyenne, sans interroger les organisations de leurs circonscriptions, sans mise en place d'une commission parlementaire nationale de réflexion sur la constitution de 1987, sans l'aide d'aucun expert, 71 députés ont ratifié, les yeux fermés et toute fierté bue, le document d'amendement préparé par René Préval et ses chiourmes le lundi 14 septembre au cours d'une séance qui a duré trois heures.

Cette séance marathon s'est tenue dans la foulée d'une réunion de quatre heures au palais national menée tambour battant par les députés Nelson, Laurore, Lumerant, Guiloge, Macardieu, Hyacinthe et les sénateurs Beauzile, Latortue et Anacassis.

Préval a donc, avec brio, réussi la première partie de son coup grâce à l'aide de députés vendus et de partis politiques crasseux et médiocres.

Si cette fenêtre ouverte par la Chambre Basse est confirmée par le sénat: le pays, pour la première fois depuis 1986, ouvrira grand l'espace à l'implantation d'un régime politique totalitaire.

Jusque la, Préval n'a fait qu'imiter minutieusement le coup de Chavez.

Il a expliqué aux députés sa volonté de respecter les amendements passés. Aux prochaines élections, le CEP de Frantz Verret nommera deux tiers des députés qui seront, tout comme ces nouveaux sénateurs de pacotille issus des élections du 19 avril et du 21 juin, des marionnettes de Lespwa que Préval fera danser à son rythme.

Détenant déjà la majorité relative au sénat, il lui suffira simplement d'écarter quatre sénateurs pour avoir la majorité absolue.

Dès la rentrée de la 49ème législature, Préval contrôlera donc les deux Chambres.

Cette nouvelle législature approuvera le document Moise-Hector, écrit sous la dictée du Groupe de Bourdon et d'un français apatride, et mettra tranquillement de coté les amendements votés par la 48ème.

Ceux qui ne se retiennent pas les enseignements de l'histoire sont condamnés à refaire les erreurs du passé ! Pour ceux qui l'auraient oublié, la 45ème législature a déjà vécu cette réalité.

Les députés d'alors avaient voté une loi électorale.

A leur départ, l'Exécutif avait tout simplement écarté leur "uvre et publié son propre texte de loi. Qu'on se le dise: les amendements constitutionnels qui seront ratifiés par la 49ème législature ne seront certainement pas ceux votés ce soir par la 48ème. Et personne n'aura droit de citer car Préval contrôlera les deux Chambres.

C'est ce qui arrive quand le choix se porte sur des médiocres, des satrapes, des vendus, des Conzé pour occuper des postes de sénateurs ou de députés. Comme je le mentionnais récemment, la bataille pour la démocratie commence ce soir, lundi 14 septembre 2009 ! Ces couillons de la 48ème législature, acoquinés avec quelques leaders sans le sou de partis politiques, viennent de jeter à la poubelle vingt-cinq années de lutte âpre pour la démocratie.

Que le peuple et l'histoire retienne bien les noms de ces députés renégats, traitres à la patrie !

Stanley Lucas, September 14 2009, 10:08 PM

Start a NEW topic or,
Jump to previous | Next Topic >

< Previous | Home | Next >