President please help me

< Previous | Home | Next >

Excellence,
J'ai l'honneur de m'adresser a vous pour vous dire que je suis en Haiti depuis 2004 et que je cherche une position.

Pourriez-vous m'aider?

Vous voudriez bien trouver annexer a la presente, mon parcours depuis mon retour en Haiti en 2004

JEAN-ELIE GILLES
gillesjeanelie at yahoo.com
3, rue Dalencourt, Canape Vert
Port-au-Prince, Haiti
Tel: 3691-0116/3857-5225/3862-4317

EDUCATION

Doctorat en littérature francophone, Université de Washington, Seattle, WA, 2002. Sujet de dissertation: Humanisme, Patriotisme et Modernité: Trois Concepts Européens dans la Littérature Haïtienne

Maitrise en littérature française du 19eme siècle, Université de Washington, Seattle, WA, 1998. Sujet de thèse: Désir du Pouvoir, Solitude, Suicide: Tragédie du Roi Christophe

Intervenant aux Etudes Francophones de l'Université du Nouveau Mexique, Albuquerque, NM, 1997

Licence en langues étrangères, (Français et Espagnol), Université d'état de Washington, Pullman, WA, 1996

Certificat en ESL (l'anglais comme langue seconde), Central Washington Université, Ellensburg, WA, 1994

Bourse d'études de l'Alliance Française de Paris pour des études en français commercial, Université de Nice Sofia-Antipolis, France, 1992

Bourse d'études de l'Institut Français d'Haiti pour l'apprentissage de la pédagogie du français langue étrangère (FLE), le français par la Chanson et la poésie sous la direction de Chantal Brunschvig-Grimm et Jean Calvet, Alliance Française de Paris, 1990

Bourse d'études en journalisme de radio (présentateur), radio suisse romande, Lausanne, 1992

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

Professeur de méthodologie de la Recherche, CEDI, automne 2008- printemps 2009

Conseiller du ministre de l'Education Nationale, S.E.M. Joël Desrosiers Jean Pierre, en matière d'éducation supérieure, automne 2008 au présent

Secrétaire général du Senat haïtien, 10/2006 au 4/2008

Assistant recteur puis recteur de l'Université de Fondwa, printemps 2006- été 2007

Directeur des études françaises et créole haitien, Bridge Académie, Miami, Floride, août 2005

Professeur de littérature française du Moyen-âge, des 16e,17e,18e siècles à Pace University, Manhattan, New York, 2003-2005

Professeur de français, niveaux 1, 2 et 3 à Kean University, Union, New Jersey, 2004-2005.

Consultant linguistique pour le Créole haïtien et pour l'écriture du Projet EXITO relatif aux traductions et interprétations, Miami-Dade community Collège, Miami, Floride, été 2003

M aitre de conférences /directeur des études créoles de l'Université d'état de la Floride, Gainesville, 2000-2003

Assistant professeur de français, Université de Washington, Seattle, WA, 1998-2000

Professeur de français et de littérature des 16e et 17e siècles dans les écoles secondaires de Jacmel (collège suisse, saint louis, Sacré C"ur, Georges Muller et Amine B. Zenny) 1987-1993

Animateur culturel et professeur de français à l'Alliance française de Jacmel, assurant l'interimat à la direction au départ du directeur Jean-Claude Aubry, en 1991-93 pendant le coup d'état militaire contre Aristide.

Distinctions Honorifiques

Students Choice for Best Teacher Award for Introductory Courses in Literatures of the
Caribbean Islands, Kean University, Union, NJ, 2005
Club Creole Award for Best Mentor in the field of Cultural Promotion or Minorities,
University of Florida, Gainesville, FL, 2003
CARIBSA Award for Foreigner's Success Stories in America, University of Florida,
2001
Florida Apple for Best Mentor Junior Teachers, University of Florida, 2001

LANGUES PARLEES

Francophone, Créolophone et Anglophone averti et parlant couramment les trois langues relatives à ces courants d'idées, j'ai aussi une connaissance approfondie de l'espagnol que je lis très bien et comprend un peu. J'ai aussi fait quelques traductions latines.

ETUDES POST DOCTORALES ET AUTRES INTERETS

Certificat en procédure parlementaire, Ecole Nationale d'Administration (ENA), Paris, France, 2007)

Utilisation quotidienne de l'ordinateur, MS Word, Word Perfect, word processors, MS Excel, MS Power Point, et d'autres équipements audio-visuels.

Vitesse dactylographique: 60 mots à la minute

PUBLICATIONS
Souvenirs d' Haïti, collection de plus de 600 images annotées de gens, des arts et de l'architecture et des sites d'intérêts d'Haiti, MS PowerPoint sur CD. JENAIR Press,
Richland, WA, 2005.

Un Album de la Famille Jacmélienne de 1804 à 2004, Educa Vision, Coconut Grove, FL,
2004.

Flamoiseau de Majel, novel, JENAIR Press, Richland, WA, 2004

Haiti's Turbulent Past and the Rise of Three Literary Movements: Patriotism, Humanism, and Modernity, JENAIR Press, Richland, WA. 2002 (English adaptation of Doctoral dissertation used as text at the University of Florida)

Jacmel, sa Contribution à l'Histoire d' Haïti, Tome II, Limited hard bound edition,
JENAIR Press, Richland, WA 1998, 816 pp; Soft bound edition w/o color
Illustrations, Educa Vision, Coconut Grove, FL, 1999, 621 pp.

Chansons de l'Encrier et du Piano (poems with music scores and English translation by
Nancy Nelson) JENAIR Press, Richland, WA, 1998.
Moments Ironiques Célèbres dans la Littérature Française, JENAIR Press, Richland,
WA, 1997.

Jacmel, Sa Contribution à l'Histoire d'Haïti, Tome I, Imp. Des Antilles, Haïti, 1996

Sur les Pas de Diogène, roman (19 century novel), th Caxton Printers, Caldwell, ID, 1994

Dialogue des Soupirs (poèmes), Caxton Printers, Caldwell, ID, 1993.

Les Perles Enfouies de la Poésie Jacmélienne, (anthologie de poemes) Imp. Des Antilles,
Haïti, 1990.

ARTICLES PUBLIES ET CONFERENCES

La Musique Haïtienne comme expression de notre identité culturelle et de notre profond désir d'être des Citoyens du Monde.

(Conférence prononcée au SANT D'A de Jacmel, le 28 décembre 2005)/ Le Nouvelliste, Journal le Matin, Pikliz.com
Jacmel, mémoires et survivances: du début du 19eme siècle a aujourd'hui
(Conférence prononcée a la Mairie de Jacmel, le samedi 17 mai 2008, dans le cadre des activités CAP SUR LES PORTS FRANCOPHONES.) Le Nouvelliste, Journal le Matin, Pikliz.com

L'UNIVERSITE D'ETAT D'HAITI, FORCE ET AVENIR DU PAYS, QUELLE POLITIQUE POUR LE VINGT-ET-UNIEME SIECLE?

(Ministère de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle)

Culture, langue et Identité dans le cursus du MENFP: gageure de trois concepts ennemis dans la réalité ontologique de l'écolier/étudiant haïtien dans une structure mondialiste ou défi d'une nouvelle façon d'enseigner le français en Haïti (Conférence prononcée dans le cadre du colloque international de la didactique adaptée du français au créole, Club Indigo, 22 novembre 2008)

TRAVAUX EN COURS
Musique Populaire et Classique de Jacmel et du Reste de la République d'Haïti (Music
on CD in collaboration with Swiss composer, Danièle Fleury; French artist Jean-Marie
Boehler, and educational sponsor and vocalist/pianist Nancy Nelson.

AUTRES INTERETS PARTICULIERS

Activités relatives à la Francophonie, la radio, la télévision et le théâtre; l'étude de la musique, particulièrement le piano et les techniques vocales et l'interprétation de diverses cultures à travers l'opéra ; collection de meubles anciens et d'articles artistiques.

Pays visités: France, Martinique, la Suisse, l'Autriche, le Canada, la République Dominicaine, l'Angleterre, la Grèce, l'Egypte, l'Italie, la Martinique, la Guadeloupe et tous les Etats des Etats-Unis d'Amérique du Nord.
REFERENCES

Dr. Douglas Collins, Professor of Comparative and French Literature, University of
Washington, Seattle, WA, Tel: 206-543-4545, email:dcollins at u.washington.edu

Dr. Ana-Maria Rodriguez-Vivaldi, Associate Professor (Spanish) Department of Foreign
Languages and Cultures, Washington State University, Pullman, Washington,
Tel: 509-335-6173, email: amrodriguez at wsu.edu

Dr. Mildred Hill-Lubin, Professor Emeritus of African Literature, University of Florida,
Gainesville, FL., Tel: 352-373-8331

Dr. Daniel Desormeaux, Professor of French, University of Kentucky, Lexington,
Kentucky, Tel: 859-257-1094, email: ddd at uky.edu

Senateur Joseph Lambert, Haitian Senate, Tel: 011-509-725-7012

Mr. Fequiere Vilsaint, Publisher, EducaVision Inc., 7550 NW 47th Ave, Coconut Creek, FL, Tel: 954-

Monseigneur Guire Poulard, Evêque de Jacmel, tel

Présentation de Jean-Elie Gilles

Je m'appelle Jean-Elie Gilles.

Je suis écrivain, chercheur et professeur de Littérature Francophone.

.

Né à Jacmel, ville située sur la côte sud-est d'Haïti, le 10 Novembre 1963, J'ai eu une enfance heureuse où la lecture, les jeux innocents de l'insouciance enfantine avec mes amis et frères, la fréquentation de la salle de cinéma et de la bibliothèque de l'Alliance Française de Jacmel, les vacances avec les grands-parents dans leur maison de campagne et, par-dessus tout...

des études classiques assidues m'ont préservé du vagabondage et de la délinquance.

J'ai fréquenté le Lycée Pinchinat, alma mater de René Depestre et de Jean Metellus, ces deux ténors de la poésie et de l'écriture francophones en France.

Au Lycée Pinchinat, mes dispositions pour les langues furent encouragées et j'ai commencé là à faire mes premières armes comme écrivain.

Féru de Latin, je fus aussi encouragé à apprendre l'Allemand, l'Italien, le Français et l'Espagnol.

La mort subite de mon professeur d'Allemand et d'Italien font que ma connaissance de ces langues se résume aujourd'hui à quelques ariettes et lieders de Schubert, de Schumann, de Caldara et d'autres compositeurs Italiens et allemands des XVII, XVIII, XIXe Siècles que je continue à chanter au cours de mes concerts.

Je m'intéressais à ces deux langues parce que Jacmel fut une ville où Italiens et Juifs Allemands et Français dominaient, avant l'arrivée des Levantins au XIXe Siècle.

A la bibliothèque de l'Alliance Française, j'ai dévoré tous les livres de philosophie, d'Histoire de l'Art (ou des Arts), de Civilisations, de Littérature, de Sociologie et d'autres parlant de sujets se rapportant à l'Homme et aux Cultures Humaines.

En ces temps-là, nous n'avions pas l'internet et tous les gadgets électroniques d'aujourd'hui, aussi les traditions orales des contes que nos anciens transmettaient dans les veillées familiales furent part de ma formation où la sagesse des ainés s'allia à mon imagination rêveuse et cautionneuse pour mettre frein à mes folies et négligence de la jeunesse.

Je me suis donc toujours senti confortable avec mes ainés parce qu'ils me donnent ce sens de la responsabilité des rites de passage que sont les traditions, les valeurs, le "moxee" de la sagesse des anciens de la culture haïtienne.

Voilà pourquoi j'ai fondé avec quelques amis, en 1983, un groupe théâtral ayant pour nom LES ACOLYTES DE JACMEL (qui était le groupe théâtral officiel de l'Alliance Française) afin de mettre en scène les "uvres de certains bons dramaturges haïtiens tels que: Jean Metellus, Nono Numa, Félix Morisseau-Leroy, Jean Brière, Jacques Stephen-Alexis, Franck Etienne, et d'autres.

Nous avions joué aussi des pièces à controverse telles que L'ABBE SETUBAL du poète et dramaturge Belge, Maurice Maeterlinck, où un prêtre catholique est mis en défi par le système judiciaire pour renier sa foi et ses convictions religieuses et révéler un secret important pour la vie sociale révélé dans le sacrement de pénitence par un personnage important, une abbesse "criminelle".

Quand je suis devenu le Directeur Culturel de l'Alliance Française de ma ville natale, j'ai organisé des tours des musées de Port-au-Prince, des visites des monuments historiques du pays et des randonnées pédestres sur les plages et les montagnes d'Haïti pour inciter la jeunesse à être en contact avec "le pays en dehors"(pour reprendre le titre d'un livre de Gérard Barthélemy), c'est-à-dire, la campagne.

Le Directeur de l'Alliance d'alors, Professeur Jean-Claude Aubry, et moi organisions aussi des compétitions de chants et nous avions aussi une émission de chansons et culture françaises sur les ondes des Radios locales.

Nous avions reçu des personnalités telles que les écrivains et journalistes haïtiens: Bonnard Posy, Aubelin Jolicoeur (le personnage de Petit Pierre dans le roman LES COMEDIENS de Graham Greene), Huguette Hérard; les grands conférenciers cinéastes de Langue Française; le chanteur, Pierre Vasiliu, l'actrice Française, Sophie Marceau.

Nous avions formé un journal pour la jeunesse intitulé "Grain de Sel" en 1990 pour permettre aux jeunes écrivains de s'exprimer à travers la poésie, la littérature, les polémiques philosophiques et d'autres articles ayant rapports avec leur vie sociale et scolaire.

Malheureusement, les difficultés de la vie politique haïtienne nous forcèrent à plier bagage: Monsieur Aubry est retourné en France et j'ai du fuir Haïti à cause des persécutions politiques de notre staff.

Les bagages de mes premières années m'encouragèrent donc à continuer mes études ici aux Etats-Unis où j'ai terminé mon doctorat en Littérature Francophone.

Je m'intéresse à travailler pour vous parce que je sais que je pourrais contribuer au prestige de cette grande Institution connue à travers le monde.

Ma nature joviale, mon respect d'autrui, mes prédispositions morales à être résilient jusqu'au stoïcisme, surtout quand je travaille avec des gens de caractère difficile, constituent mon point fort et ma réussite dans toutes mes entreprises au bureau ou dans la salle de classe.

Je parle avec aisance le Français, l'Anglais et Le Créole Haïtien; ma connaissance de l'Espagnol est parfaite ( je lis, écris, comprends et parle un peu cette langue).

J'ai des capacités en Word, Excell, Power Point.

Je tape 60 à 65 mots par minute au clavier.

J'espère que vous prendrez en considération ma requête et que, si l'occasion se présente, vous me donnerez la chance de mettre mes connaissances et compétence au service de votre institution.

Bien à Vous,
Jean-Elie Gilles, Docteur es lettres

My name is Jean-Elie Gilles.

I was born in Jacmel, a Southeastern town on the coast of Haiti, on November 10th. 1963.

I had a very happy childhood where reading, playing with my friends and brothers, going to the catholic church and to the movies, spending time in the countryside during summer vacation with my grand-parents and studying kept me busy, entertained and learning about life and people.

I went to the local high-school, Lycée Pinchinat, when I was ten years old and there, I started learning my craft as a writer in concentrating my interests in the classes of Latin, German, Italian, English, French and Spanish.

I devoured books of Philosophy, History of Arts, World Civilizations, Literature, Sociology and every other subjects related to men and cultures.

In these days, we did not have the internet and all the electronic gadgets of today so, tradition of oral stories at night by our elders was part of my upbringing where cultural wisdom met childhood imagination to put a damper on foolishness, inconsideration and negligence of the youth.

I always felt very comfortable with older people, peasants, poor and rich, ugly and beautiful, fat and skinny, Blacks and Whites, because I was given the feeling that the world was a village and that the sense of responsibility in passing traditions, values, moxee and wisdom of Haitian culture and that of other cultures was going to make a World class citizen.

That is why I co-founded with some friends in 1983 a theatre group called "Les Acolytes de Jacmel" (which was also the official theatrical group of the Alliance Française) in order to put in value the Haitian theatrical masterpieces in Creole.

We also played controversial pieces such as L'Abbé Sétubal of Maurice Maeterlinck, the Belgian author, who put in this masterpiece the story of a catholic priest challenged in his faith and conviction about a secret revealed in the Sacrament of Penance.

When I became the Cultural Director of the Alliance Française of Jacmel, I organized tours of museums in Port-au-Prince, visits of historical monuments around the country, pedestrian hikes to the mountains and the beaches of Haiti.

My former boss, Professor Jean-Claude Aubry and I had a special program on the Radio Express Continentale de Jacmel where we received personalities such as the Haitian writers and journalists: Bonnard Posy, Aubelin Jolicoeur, Huguette Hérard; les Grands Conférenciers Cinéastes de Langue Française; the French singer, Pierre Vasiliu, the French actress Sophie Marceau, the group of Journalists of Radio Suisse Romande among them, the Swiss poet, Emile Gardaz; the Prix de Rome of 1977 and friend of Picasso, the painter Joe Boehler, about whom Picasso made the famous collection The Young Painter and many others.

We founded a newspaper for the youth of Jacmel called Grenn Sel (A Pinch of Salt) in 1990 to allow the young writers to express themselves through poetry, literature, philosophical polemics and other articles related to the social life of the town. Unfortunately, the political difficulties of that period put an end to all that we wanted to do.

Having such a studious and busied background, I always wanted to become a teacher because, it was for me, one of the noblest vocation and trade where I could help the youth to transcend the hardship of our modern times where mixed messages of television, parental values, political agendas and stiff institutional morality tend to confuse the social perspectives on the basic of what is important for an individual life and its relation to God and to the world.

I have been teaching since 1987 in the High-schools of my hometown (College Suisse, Saint-Louis, Sacre-Coeur, Amine B.Zenny, Georges Muller and I taught also some volunteered classes at the Lycee Pinchinat, my alma mater) and came to America in 1993 and started teaching here since 1998 during my Master studies.

My area of research is concentrated around Irony in French Literature, Haitian Classical and Traditional Music, Local history of Jacmel and Haitian History in comparison to other countries in the Caribbean and Africa.

My PhD. Thesis was about Humanism, Patriotism and Modernity as European Concepts at the service of the social psyche of the Haitian Intellectuals and Bourgeoisie of the 19th and 20th Centuries.

I tried to demonstrate that

Where European Patriotism (or Nationalism) was the path to Democracy, because the Europeans were tired of their monarchs, but did not want to fall under the exploitation of belligerent nations, Haitian Patriotism is above all the path to a humane life founded on the rejection of racism which prevailed against colonized people of color in the nineteenth and twentieth centuries.

Where Europeans Humanism is principally the art of speaking well, of living well and of dying well, Haitian humanism is very simply the path through the spoken or written word to the humanity of the colonized man. Thus, Haitian writers spoke and wrote in the same language as European colonizer to prove him wrong for believing that the negro race is inferior.

Where European Modernity is above all new ideas and ways of living, a feeling of superiority of the younger generations over former ones, Haitian modernity has, as its goal, to re-establish the value of the Black people's past, to defend and contribute to the advancement of the Black race.

The analysis of my PhD. Thesis concluded with the analysis of "Creolity" as an emerging-world language which surpasses these three concepts because, today one could not speak of modernity without overlapping patriotism and humanism culminated in the phenomenon of "Globalization" (thesis p.XI)

I speak French, English, Haitian Creole and some Spanish (reading, understanding; speaking just a little bit).

I have knowledge of Latin.

I am computer literate in Word, Excell and Power Point.

I type 65 words per minute.

I hope I will be given a chance to put my talents, knowledge and competence to the service of your institution and contribute to the best of my abilities to its prestige in the world.

Best regards:
Jean-Elie Gilles, PhD. In Francophone literature

Jean-elie Gilles, May 5 2009, 8:31 AM

Start a NEW topic or,
Jump to previous | Next Topic >

< Previous | Home | Next >